Solutions naturelles contre le malaise vagal

La syncope vasovagale est causée par une chute soudaine de la pression artérielle, souvent déclenchée par une réaction à quelque chose. Cela provoque un ralentissement de votre cœur pendant une courte période. En conséquence, votre cerveau peut ne pas recevoir suffisamment de sang riche en oxygène, ce qui vous fait perdre connaissance. Le malaise vagal a plusieurs déclencheurs tels que la vue de sang ou d’une aiguille ; une émotion intense comme la peur ; le fait de rester debout après s’être assis, penché ou couché ; rester debout pendant longtemps ; avoir surchauffé ; faire une activité physique intense ; une douleur sévère ; une toux intense.

Quelles sont les options de traitement?

La syncope vasovagale ne nécessite pas nécessairement un traitement. Mais c’est une bonne idée d’essayer d’éviter les situations qui déclenchent l’évanouissement et de prendre des mesures pour éviter les blessures dues à une chute.

Il n’existe pas de traitement standard qui puisse guérir toutes les causes et tous les types de syncope vasovagale. Le traitement est individualisé en fonction de la cause de vos symptômes récurrents. Certains essais cliniques pour la syncope vasovagale ont donné des résultats décevants.

Si des évanouissements fréquents affectent votre qualité de vie, parlez-en à votre médecin. En travaillant ensemble, vous pourrez peut-être trouver un traitement qui vous aidera.

Votre médecin vous fera une recommandation en fonction de vos antécédents médicaux, de votre âge et de votre état de santé général. Dans les cas les plus graves, votre médecin voudra peut-être discuter des avantages et des inconvénients de l’utilisation d’un stimulateur cardiaque.

Il n’est peut-être pas possible d’empêcher complètement la syncope vasovagale, mais vous pourrez peut-être réduire la fréquence à laquelle vous vous évanouissez.

Voici quelques solutions qui vous aideront

Allongez-vous immédiatement ou asseyez-vous dans un endroit sûr si vous le pouvez, lorsque vous commencez à vous sentir faible. Cela pourrait vous aider à éviter les évanouissements, ou au moins à prévenir les blessures dues à une chute.

Effectuer des techniques de relaxation

Les techniques de relaxation, telles que le yoga et la méditation, peuvent aider à réduire les palpitations. Le stress peut avoir de nombreux effets néfastes sur la santé d’une personne. Il peut provoquer des palpitations ou les aggraver.

Il peut être utile d’essayer les techniques de relaxation tels que la méditation, la respiration profonde, la journalisation le yoga, passer du temps dehors, faire de l’exercice, prendre de courtes pauses du travail ou de l’école, utiliser une méthode d’imagerie guidée, ceux-ci sont disponibles à l’achat en ligne

Réduire ou éliminer la consommation de stimulants

Les symptômes peuvent devenir perceptibles après l’utilisation d’un stimulant comme les produits du tabac, les drogues illégales, certains médicaments contre le rhume et la toux, des boissons contenant de la caféine comme le café, le thé et les sodas, la marijuana, certains médicaments pour la santé mentale, certains médicaments contre l’hypertension

Stimulez le nerf vague

Le nerf vague relie le cerveau au cœur et sa stimulation peut aider à calmer les palpitations. Une personne peut le faire en : retenant sa respiration et pousser vers le bas, comme pour aller à la selletoussantplaçant de la glace ou une serviette froide et humide sur le visage pendant quelques secondesmettant des éclaboussures d’eau froide sur le visageprenant une douche froide. Avant d’essayer cette méthode, consultez un médecin, qui pourra vous conseiller sur la meilleure technique.

Gardez les électrolytes équilibrés

Les avocats et les bananes sont riches en potassium. Les électrolytes sont des molécules présentes dans tout le corps qui aident à transférer les signaux électriques. Ces signaux jouent un rôle important dans la régulation de la fréquence cardiaque. Une personne peut augmenter le nombre d’électrolytes dans son corps en mangeant des aliments riches en : sodium, potassium, calcium, magnésium. Les aliments suivants ont une teneur élevée en potassium : les pommes de terre, les bananes, les avocats, les épinards etc.

Les produits laitiers et les légumes-feuilles foncés sont riches en calcium. Le magnésium se trouve également dans ces légumes, ainsi que dans les noix et le poisson.

Il peut être tentant d’obtenir ces nutriments en prenant des suppléments. Une personne devrait consulter un médecin avant d’essayer des suppléments, en particulier si elle prend également des médicaments sur ordonnance.

Restez hydraté

Lorsque le corps est déshydraté, le cœur doit travailler plus fort pour faire circuler le sang, ce qui peut provoquer des palpitations cardiaques. Buvez beaucoup d’eau tout au long de la journée. La quantité recommandée variera selon l’âge, le sexe et si une personne est enceinte.

Une personne doit boire une tasse ou un verre d’eau plein lorsque : son urine est foncée, sa fréquence cardiaque augmente, elle a la bouche sèche, elle a soif, elle a mal à la tête,  elle a le vertige et la peau est sèche ou prune

Évitez la consommation excessive d’alcool

L’alcool est un dépresseur et n’augmente généralement pas le rythme cardiaque. Bien que boire avec modération ne soit pas nécessairement problématique, certaines recherches indiquent que même un verre par jour peut augmenter le risque de développer une fibrillation auriculaire. Un cœur palpitant n’est qu’un symptôme de cette maladie.

Faites de l’exercice régulièrement

La marche peut aider à renforcer le cœur et à réduire les palpitations. L’exercice peut améliorer la santé cardiovasculaire globale et restaurer le rythme naturel du cœur. Il peut également aider à réduire le stress et l’anxiété. L’exercice cardiovasculaire aide à renforcer le cœur, ce qui peut prévenir ou réduire les palpitations. Les exercices bénéfiques incluent : marche à pied, le jogging, le Cyclisme la nage etc.

Cependant, l’exercice peut déclencher des palpitations chez certaines personnes, et il est important d’identifier et d’éviter les exercices problématiques. Consultez un médecin avant de commencer une nouvelle routine d’exercice.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Inscrivez-vous à la newletter Astuces de filles !Pour recevoir nos meilleures astuces seulement 😍

- Pas de spam
- 5 astuces maximum par jour
- Vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page