L’astuce ultime pour se débarrasser des souris

Nettoyer ses locaux des souris avec cette astuce simple

Les souris sont une famille d’espèces de rongeurs qui représente plusieurs taxons, dont la grande majorité vit en pleine nature et ne croise jamais la route des humains. Seules quelques espèces font partie des espèces de souris domestiques qui posent tant de problèmes dans les foyers. Il est étonnant de constater que lorsqu’on présente un hamster à quelqu’un il est pris d’un sentiment d’affection, alors que si c’est une souris, il est saisi de dégoût. Pourtant entre le hamster et la souris presque aucune différence si ce n’est la couleur de leurs pelages respectifs. Le dégoût éprouvé pour une souris est donc un ancrage culturel, qui malheureusement est basé sur des contraintes sanitaires réelles. Les souris sont des animaux qui vivent dans des milieux peu hygiéniques et souvent propices au développement d’agents pathogènes parfois mortels. Si elles se sentent en danger, elles n’hésitent pas à mordre avec le risque réel qu’elles véhiculent des maladies graves telle la rage et ainsi vous exposer vous et vos enfants à l’invalidité voir la mort. Bien que la probabilité que cela arrive soit très faible, elle n’est pourtant pas nulle. Il est donc crucial de s’en débarrasser avant qu’elles ne se multiplient dans votre maison. 

La souris un ennemi petit rapide et nombreux

Le problème des souris c’est qu’elles sont de petite taille. Leur petite taille leur permet de se faufiler un peu partout et donc de rester à l’abri et invisibles aussi longtemps que le danger guette. Ce n’est que lorsque le bruit redescend à son niveau minimal qu’elles sortent furtivement pour se nourrir. Il devient donc très difficile de s’en débarrasser. De plus, les souris sont rapides et sont difficiles à tuer activement lorsque l’on en croise une. Même les chats, les prédateurs naturels de ces rongeurs, ont souvent des difficultés à les capturer. Pour finir, les souris font partie des espèces dont la vitesse de reproduction est la plus élevée. Cette reproduction rapide fait partie de leur stratégie de survie, car de l’autre côté, le taux de mortalité est élevé du fait du nombre élevé de prédateurs qui les menacent.

Apprivoiser des chats

Un conseil d’un bon sens et d’une évidence tels que l’on se demande s’il est nécessaire de le prodiguer. Et bien oui. Puisque les chats ne sont pas efficaces dans tout environnement. Ils ne le sont que dans des espaces vastes avec beaucoup de cachettes pour les souris. Ce qui signifie que si vous vivez dans un appartement, votre chat ne sera pas particulièrement efficace. L’appartement et surtout la proximité avec vous et avec vos marques d’attention, ne représentent pas des conditions favorables à l’activation de son instinct de prédateur. Les chats destinés à la chasse à la souris sont des chats que vous devez nourrir peu, afin de les inciter à chasser par eux-mêmes. Pour aiguiser leur instinct de chasseur, vos interactions avec eux doivent rester, au possible, minimales. Il est même conseillé que ces chats soient farouches. Par contre, il faut tout de même attirer ces chats dans ce qui doit clairement être un pavillon individuel ou une ferme pour que leur action soit significative.

Pour cela, attirez-les avec de la nourriture que vous placerez dans des endroits stratégiques, en petite quantité simplement pour les attirer, très ponctuellement et à des heures ou vous serez sûrs qu’ils seront les seuls à accéder à cette nourriture, pour les habituer à l’environnement dans lequel vous désirez constater leur présence. Placez également de la litière pour leur permettre de faire leurs besoins et dispersez cette litière dans les endroits ou les souris prolifèrent. Les chats étant les prédateurs naturels des souris, celles-ci sont programmées pour reconnaître leur odeur et à prendre instinctivement la fuite, et donc littéralement déménager de l’espace ou l’odeur règne. Les chats sont donc doublement bénéfiques par leur action prédatrice ainsi que par l’odeur qu’ils laissent sur leur passage ayant donc une action préventive. Vous l’aurez compris, apprivoiser est différent d’adopter. 

Localiser les nids

A la guerre comme à la guerre. Tuer des souris est inutile. Lorsque vous en tuez une, dix voient le jour. Et la nature a conçu ce petit jeu pour que la balance penche systématiquement en faveur du rongeur. Il faut donc frapper, frapper fort et frapper surtout les endroits stratégiques. Il existe un type de poison qui présente la double particularité d’être contagieux et de ne pas tuer immédiatement. La substance laisse le temps au rongeur de gagner son trou et de contaminer tous ceux de ses congénères qui s’y trouvent avant de tous les achever. Une méthode pas très catholique certes, mais imparable. Il est important avant de commencer à prendre en charge la question des souris de veiller à isoler votre intérieur de tous les orifices susceptibles de laisser le nuisible passer. Si ces ouvertures relèvent du défaut architectural, n’hésitez pas à les condamner avec du ciment. Si elles sont une fonction, prévoyez un couvercle ou un objet quelconque pouvant servir de barrière, de portillon ou de bouchon, tout en veillant à ce que les rongeurs soient impuissant à en venir à bout en le rongeant. Vous pouvez par exemple recourir à de la laine de fer, puisque les souris peinent à la ronger. L’autre arme de la souris, c’est en effet ses dents qui ne s’épuisent jamais. 

Sanctuariser son intérieur vis-à-vis de tout résidu de nourriture

Il faut rendre votre intérieur inhospitalier pour les souris. Lorsqu’elles s’aventurent chez vous, c’est qu’il y a de la nourriture. Si vous leur coupez les vivres, elles s’en iront d’elles-mêmes. Passez régulièrement la serpillère, l’aspirateur ou le balai. Jetez immédiatement les restes après des repas dans des poubelles hermétiquement scellées, de telles sortent à ce qu’aucune odeur ne s’en dégage. De la sorte, votre maison sera un désert pour ces petits animaux qui ne tarderont pas à plier bagages vers des auspices plus favorables. Si en plus de cette précaution vous dispersez judicieusement de la litière pour chat dans votre maison, sans poison, sans pièges, et même si à l’origine des milliers de souris étaient installées chez vous, soyez assurée que cela deviendra rapidement une histoire ancienne.

Les ultrasons

Les souris sont sensibles aux ultrasons. Et fuient dès qu’elles les entendent. Il existe diverses applications que ce soit sur youtube directement ou à télécharger depuis le store de google. Ces applications diffusent des ultrasons partout dans la maison et tiennent ainsi les souris à l ‘écart des zones de vie. Il s’agit non seulement d’une méthode non invasive, mais aussi préserve la vie des rongeurs dans une pure logique du respect de la vie.

Fermer

Copiez collez ce code pour afficher l image sur votre site

error: Contenu protegé