Remèdes naturels difficultés à uriner

Dans des circonstances normales, une personne en bonne santé ne devrait pas avoir besoin de forcer la miction. Au lieu de cela, le corps dira naturellement à une personne quand elle a besoin de faire pipi. Forcer la miction ne devrait se produire que lorsque cela est nécessaire pour un échantillon médical.

Certaines conditions médicales peuvent rendre la miction difficile, comme les problèmes de prostate ou les infections de la vessie. Dans ces circonstances, une personne devrait consulter un médecin pour traiter la cause sous-jacente de ses symptômes, au lieu d’essayer de forcer la miction.

Dans la plupart des cas, une personne peut aider à prévenir les problèmes de miction avec une certaine préparation, par exemple en buvant beaucoup d’eau avant un rendez-vous où des échantillons d’urine sont nécessaires.

Cependant, il y a des moments où une personne a besoin de faire pipi, que ce soit pour un échantillon d’urine ou pour une autre raison, et ne peut pas se préparer à l’avance. Vous trouverez ci-dessous quelques techniques et astuces pour aider à provoquer la miction en cas de besoin.

1. Tapoter la zone entre le nombril et l’os pubien

En étant assis sur les toilettes, vous pouvez tapoter la zone située entre le nombril et l’os pubien.

Du bout des doigts, tapotez doucement mais fermement la peau près de la vessie toutes les 30 secondes pour encourager la miction.

2. Se pencher en avant

Se pencher en avant en étant assis sur les toilettes exerce une pression supplémentaire sur la vessie, ce qui peut encourager la miction.

3. Placer une main dans de l’eau tiède

Placer une main dans de l’eau tiède peut déclencher l’envie de faire pipi. Vous devez le faire en étant assis sur les toilettes.

Si les toilettes sont à portée d’un lavabo ou d’une baignoire, vous pouvez laisser couler de l’eau chaude du robinet sur sa main.

4. L’eau courante

Le bruit de l’eau peut déclencher le besoin d’uriner. Une personne qui a du mal à uriner peut ouvrir le lavabo de la salle de bain avant d’essayer de faire pipi ou tirer la chasse d’eau avant de l’utiliser.

Certaines personnes trouvent que la lecture d’enregistrements d’eau courante peut également avoir le même effet.

5. Boire en essayant d’uriner

Boire de l’eau ou un autre liquide à faible teneur en sucre tout en essayant de faire pipi peut également inciter le corps à uriner.

Les gens peuvent avoir besoin de boire plusieurs gorgées avant d’essayer de faire pipi pour que cette technique fonctionne.

Il n’est pas recommandé de boire des boissons contenant de la caféine ou de l’alcool, car ils peuvent rendre une personne plus déshydratée.

6. Essayer la manœuvre de Valsalva

La manœuvre de Valsalva consiste à pousser vers le bas comme si vous essayiez d’aller à la selle. Trouver qu’utiliser son avant-bras pour pousser sur le bas-ventre aide également.

Vous devez éviter d’exercer une pression directement sur la vessie, car cela peut faire remonter l’urine dans les reins et provoquer une infection.

7. Faire de l’exercice

Des exercices simples tels que marcher ou faire des sauts d’obstacles peuvent aider une personne à uriner.

Avant d’aller aux toilettes, vous pouvez faire quelques tours de la maison ou du bureau pour stimuler la miction.

8. Masser l’intérieur de la cuisse

Frotter l’intérieur de la cuisse pendant que vous êtes aux toilettes peut aider à induire le besoin de faire pipi. Une personne doit masser doucement l’intérieur de sa jambe avec ses mains ou ses doigts.

9. Utiliser des techniques de relaxation

Si une personne est nerveuse ou stressée de ne pas pouvoir faire pipi, elle peut essayer quelques techniques de relaxation de base pour encourager la miction.

En gardant les yeux fermés, vous pouvez vous concentrer sur la relaxation des muscles, en commençant par les doigts et les mains et en passant par toutes les parties du corps. L’objectif est de détendre la vessie et d’encourager la miction.

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page