Remèdes de grand-mère sècheresse intime

La sécheresse vaginale est tout simplement l’absence ou le manque de lubrification naturelle du vagin pendant une excitation ou un rapport sexuel. C’est aussi le manque d’humidification permanente de la paroi du vagin dû, généralement, à un problème hormonal. Cela complique la pénétration et la rend douloureuse et dans certains cas des démangeaisons apparaissent. Plusieurs causes peuvent être à l’origine de la sécheresse vaginale à savoir une grossesse, l’allaitement, la ménopause, le stress, la fatigue etc. Voici une liste de quelques remèdes très efficaces contre les sècheresses vaginales.

Liste de quelques solutions naturelles contre la sècheresse intime

L’infusion à la camomille : ceci vous permettra de calmer les démangeaisons grâce à son action anti inflammatoire.

Posologie : faites bouillir deux poignées de feuilles de camomille dans 1L d’eau. Buvez cette eau 2 à 3 fois par jour pendant plusieurs semaines.

 Le curcuma : en cas de sécheresse vaginale dû à une infection, l’une des meilleures solutions est le curcuma, parce qu’il contient des propriétés antibactériennes. Vous pouvez consommer régulièrement cet épice ou préparer un remède à base de lait.

Posologie : faites le mélange avec du lait jusqu’à obtenir un résultat pâteux puis appliquer sur la partie vaginale concernée. Apres quelques minutes Rincez avec beaucoup d’eau.

L’Aloe Vera sous forme de gel bio : cette plante contient un gel naturel qui est bienfaisant contre la sécheresse vaginale et apporter le bon équilibre du taux de ph dans le vagin. Dans ce cas il est préférable de mélanger ce gel avec un peu de lait pour que l’acide lactique contenu dans le lait puisse apporter un plus à la flore bactérienne du vagin.

Posologie : mélangez ces deux ingrédients (lait + Aloe Vera), puis mettez-en sur la zone affectée. Faites le tous les jours et constatez les résultats dans les jours à venir.

 La valériane : réputée pour ses prouesses qui consistent à diminuer le stress et les ondes négatives qui agissent sur l’état de la personne.

Posologie : mettez à ébullition une tasse d’eau, ajoutez-y la valériane et enlever du feu après 2 minutes. Laissez refroidir et buvez au moment d’aller au lit.

Le calendula et la mauve : le calendula contre les infections dues à la sécheresse vaginale et le mauve comme lubrifiant naturel pour hydrater le vagin.

Posologie : Trempez les deux plantes dans 5 litres d’eau pendant au moins 12 heures. Ensuite filtrez le résultat et faites-le chauffer pour en faire des bains de siège.

L’huile de sésame : elle joue le même rôle qu’un lubrifiant naturel totalement garanti pour réguler l’hydratation du vagin.

Posologie : Trempez le coton avec l’huile de sésame et faites un massage doux sur la zone du vagin. Faite cela chaque jour pendant une semaine.

L’huile d’arbre à thé : étant un hydratant naturel, cette huile est très utile pour maintenir hydratée la zone vaginale. Elle intervient aussi en tant que solution contre les infections grâce à sa propriété antibactérienne.

Posologie : utilisez avec mesure et éviter d’en mettre  l’intérieur du vagin, car elle est légèrement agressive. Posez 3 gouttes d’huile d’arbre à thé dans votre sous-vêtement, ou à l’extérieure de votre vagin, avec un morceau de coton.

L’huile de bourrache : Favorise l’hydratation de la peau ainsi que les muqueuses, elle se présente sous forme de capsules vaginales ou de gélules par voie orale. Vous n’aurez qu’à en prendre selon les prescriptions à la pharmacie au auprès de votre médecin

L’alimentation (aliments contenant des acides gras) : Nourrissez-vous des poissons gras comme  le maquereau, le saumon, le hareng, le thon rouge, la sardine, etc. Car ils contiennent des substances nutritives qui aident à hydrater les muqueuses, dont l’intérieur du vagin.

L’huile de coco : certes elle est hydratante mais elle n’est pas forcément lubrifiante. L’huile de coco a des propriétés antifongiques, calmantes et anti-inflammatoires ce qui fait de lui une arme de taille face aux mycoses vaginales, aux brulures et démangeaisons que peuvent subir le sexe féminin.

Posologie : mettez quelques gouttes sur la partie externe du vagin deux fois par jour.

L’huile Centella Asiatica : avec son action réparatrice et cicatrisante, particulièrement en cas de sécheresse de la peau, vous pouvez l’appliquer sous forme d’huile de massage sur la vulve.

L’huile essentielle de sauge : cette huile  possède les usages indispensables en cas de problème des glandes responsables de l’humidification et de lubrification du vagin.

Posologie : Elle peut être diluée puis appliquée à l’extérieur du vagin et par les voies respiratoires.

Contre-indication : elle est formellement déconseillée pour ceux qui suivent un traitement contre les maladies cancéreuses hormono-dépendantes, mastoses et fibromes. De même qu’aux femmes enceintes oui qui allaitent.

Agrémentez vos repas de houblon : il a une propriété identique à celle des hormones dans l’organisme. Cette plante peut très bien faire office de prise d’œstrogènes et améliore la lubrification.

Contre-indication : le houblon est également déconseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent et à ceux qui suivent un traitement hormonal.

Les bains de siège au bicarbonate : additionnez dans votre bain de siège, 1 à 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude, avec de l’eau froide ou tiède. Le bain va durer 15 minutes en principe et vous n’avez pas besoin de vous rincer ensuite. Séchez simplement avec une serviette douce et

Posologie : A faire une à trois fois par jour par rapport à l’importance du problème.

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page