Remèdes de grand-mère contre les odeurs intimes

Votre vagin malodorant est souvent dû à plusieurs raisons à savoir : avoir un rapport sexuel avec un nouveau partenaire, une mauvaise alimentation (aliments avec beaucoup d’épices surtout à forte odeur), le changement des hormones pendant l’ovulation et lorsque vous avez vos règles, la transpiration et des certains cas une infection. Cela est fréquent et peut se résoudre efficacement avec des traitements naturels et sans effets secondaires dans la majorité des cas. Alors quelles sont les solutions naturelles contre les odeurs vaginales ?

Quelques traitements faits maison contre les odeurs intimes.

VINAIGRE DE CIDRE DE POMME

Vous avez besoin de quelque chose avec des propriétés antibactériennes et antiseptiques comme le vinaigre de cidre de pomme. Le vinaigre de cidre contient l’acidité et la qualité antiseptique indispensables pour combattre les bactéries.

Préparation et posologie : Mélangez un verre d’eau avec deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme tous les jours. Si vous n’aimez pas le goût prononcé du vinaigre, une cuillère à soupe suffit. Ou vous pouvez le mélanger avec du miel. Un bain chaud peut être apaisant pour votre vagin. Essayez de mélanger deux tasses de vinaigre de cidre de pomme dans de l’eau chaude du bain et laissez tremper pendant 20 à 25 minutes pour tuer les bactéries.

HUILE D’ARBRE À THÉ

La plupart des produits de lavage féminins contiennent aujourd’hui de l’huile d’arbre à thé. Comme le vinaigre de cidre de pomme, il possède également des propriétés antiseptiques qui peuvent aider à combattre les toxines et les bactéries.

Préparation et posologie : Si vous utilisez régulièrement des tampons, vous pouvez les tremper dans de l’huile d’olive et y ajouter quelques gouttes d’huile d’arbre à thé. Pour une forte odeur vaginale, essayez d’ajouter quelques gouttes d’huile d’arbre à thé dans une tasse d’eau chaque fois que vous lavez vos parties génitales.

BICARBONATE DE SOUDE

Le bicarbonate de soude est l’un des produits ménagers les plus courants que vous pouvez facilement trouver dans la cuisine. Le bicarbonate de soude neutralise votre pH vaginal, éliminant les infections à levures et votre odeur vaginale désagréable.

Préparation et posologie : Ajoutez une demi-tasse de bicarbonate de soude dans l’eau chaude de votre bain et profitez-en pendant quinze à vingt minutes.

FENUGREC

L’une des causes de l’odeur vaginale est vos hormones. Le fenugrec aide en fait à équilibrer vos hormones, ce qui aide à réduire les pertes vaginales et leur odeur désagréable. Un autre avantage pour la santé est qu’il aide à réguler votre cycle menstruel irrégulier.

Préparation et posologie : Faites une tisane avec des graines de fenugrec. Il suffit de faire bouillir les graines, de les filtrer et de boire le thé l’estomac vide. Faire tremper les graines de fenugrec dans l’eau pendant la nuit. Filtrez les graines et buvez l’eau tôt le matin.

 AGRUMES ET VITAMINE C

Nous savons que les agrumes contiennent de la vitamine C. En plus de renforcer notre système immunitaire, manger des agrumes est également bénéfique pour éliminer les toxines de votre corps et combattre les infections telles que les infections vaginales. Les bactéries ne pouvaient pas survivre aussi longtemps dans un corps avec un système immunitaire fort.

Posologie : Mangez des pamplemousses, des ananas, des canneberges, du citron vert, des oranges, des citrons, etc.

NEEM

Le Neem est connu comme un insecticide et sa valeur médicinale ne doit jamais être sous-estimée. Le neem ou le lilas indien peuvent être bénéfiques pour lutter contre les bactéries vaginales, qui sont l’une des causes des odeurs vaginales.

Préparation et posologie : Faire bouillir les feuilles de neem et laisser refroidir. Retirez les feuilles et utilisez la solution pour laver votre zone vaginale.

Huile de noix de coco

En plus d’être délicieuse, l’huile de noix de coco contient des éléments antibactériens, antiviraux et antifongiques. Une étude de 2007 a révélé qu’il était efficace sur Candida, l’espèce de levure qui provoque des infections à levures, lorsqu’il est testé dans des conditions de laboratoire. L’huile de noix de coco froide peut être apaisante sur un vagin avec une infection à levures, mais assurez-vous de consulter votre médecin si vos symptômes ne disparaissent pas avec un traitement en vente libre.

Vapeur vaginale

La vapeur vaginale est une pratique ancienne populaire dans plusieurs parties du monde. De nombreuses femmes ne jurent que par le pouvoir raffermissant et nettoyant de la vapeur vaginale régulière. Il en résulte que la vapeur peut vous nettoyer, car il s’agit essentiellement d’eau chaude.

Bain au yaourt

Les puissantes bactéries contenues dans le yaourt peuvent aider à corriger votre pH déséquilibré et à éliminer les mauvaises odeurs.

Pour certaines femmes, cela se fait en mettant une tasse de yaourt dans l’eau de leur bain et en se baignant normalement. Pour d’autres, cela signifie tremper un tampon dans du yaourt avant de l’insérer dans votre vagin. Mais rappelez-vous : avant d’essayer une nouvelle façon excitante de guérir votre odeur vaginale, vous devriez en parler à votre médecin

Hygiène

Avoir une bonne routine d’hygiène est important pour se débarrasser de votre odeur vaginale. Prenez une douche après le travail, la salle de sport, ou après un rapport sexuel et sentez-vous rafraîchi. Cependant, il est important de ne pas aller trop loin dans l’hygiène, car l’utilisation de savons parfumés, de serviettes hygiéniques et de tampons menstruels peut interférer avec l’équilibre chimique sain de votre vagin.

Les douches vaginales (rincer votre vagin avec de l’eau ou d’autres liquides) ou l’utilisation de savon fortement parfumé doivent être évitées, car ces pratiques peuvent modifier le pH du vagin. Se laver à l’eau tiède est la meilleure façon de se laver le vagin et la vulve.

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page