Remède de grand mère ventre gonflé

Personne n’apprécie d’avoir le ventre ballonné, les mouvements deviennent laborieux, une perte d’énergie est observée et l’apparence du ventre peut elle-même prendre du volume donnant l’impression que vous avez pris des kilos en quelques heures ou pire, que vous avez un penchant pour la bière. Un ballonnement peut venir de plusieurs causes. L’une d’entre elles, la plus courante est un repas pris dans l’urgence durant lequel une trop grande quantité de nourriture est ingurgitée. Rien que dans ce cas de figure, il y a deux causes de ballonnement qui prises isolément suffisent chacune d’entre elles à le provoquer. Manger trop vite c’est faire en sorte d’avaler un volume d’air conséquent à chaque bouchée. L’air étant un gaz, un ballonnement s’ensuit, il s’agit de l’aérophagie. Ensuite, une quantité de nourriture déraisonnablement importante bloque l’estomac le forçant à utiliser ses capacités maximales et provoque le ballonnement. Mais aussi, des réactions provoquent la production de gaz dès le début de la digestion. L’effet est amplifié si le repas est accompagné de boissons gazeuses. Heureusement, il existe diverses méthodes pour éviter le ballonnement sans nécessairement recourir à la chimie pharmaceutique. Voyons ensemble certaines d’entre elles. 

La lutte contre le stress

Bien que la relation entre les ballonnements et le stress semble floue, les spécialistes s’accordent à dire qu’elle est réelle. L’un des signaux clairs que vos ballonnements viennent du stress est la survenue du problème de manière subite et non prévue. Si c’est votre cas ne cherchez plus la cause, vous l’avez d’ores et déjà identifiée. Le premier réflexe à adopter est de vous calmer. La relation entre le stress et les ballonnements, tient dans le fait que l’appareil digestif est la seconde région de l’organisme la plus densément peuplée en neurones. Eh oui, les chercheurs appellent même l’appareil digestif, le second cerveau du corps. Alors, bien que l’effectif des neurones entre les intestins est loin de suffire à résoudre des problèmes de maths, il est néanmoins suffisant pour projeter sur votre cycle digestif vos soucis du quotidien, si ceux-ci sont trop prenants. Donc détendez-vous, quitte à vous aider de plantes relaxantes et autres méthodes de massage. 

Prendre le temps de manger

Une autre technique, qui si elle est plus simple à mettre en pratique et tout aussi accessible que la première. Prendre tout simplement le temps de manger convenablement. Mâchez la bouche fermée, lentement et évitez de raconter votre vie pendant vos repas. De manière terre à terre, lorsque c’est l’heure de manger, ne pensez à rien d’autre et ne faites rien d’autre en même temps. 

Bannir les aliments productifs en gaz

Gommes à mâcher, boissons et eau gazeuses, bière et alcools la liste des aliments qui font gonfler l’estomac est longue, mais certains de ses figurants sont flagrants à quiconque, sans qu’il ne soit nécessaire d’être un professeur de médecine. Identifiez les repas après lesquels les ballonnements sont les plus prononcés et retirez de votre menu les aliments que vous soupçonnez être les coupables. Outre les boissons, les légumineuses ou encore les œufs figurent aussi dans la liste des aliments qui sont les plus riches en matières générant des gaz. Aussi, vous devez savoir que les fruits doivent préférablement être consommés en dehors des repas. Traditionnellement, ils sont consommés en fin de repas. Mais c’est une erreur, les fruits sont en effet les aliments qui se digèrent le plus rapidement. En fermentant, ils dégagent alors des gaz qui viennent gonfler le tube digestif et qui restent bloqués durant tout le processus de digestion, jusqu’à être expulsés, soit “par le haut” soit “par le bas”. Il convient donc de préférence, de les manger en dehors des repas, période durant laquelle l’estomac jouit de sa pleine capacité et donc durant laquelle la production de gaz par les fruits sera sans incidence sur vous.

Retirer les matières excitantes de votre régime alimentaire 

Outre l’alcool, le tabac ainsi que le café sont des pratiques à proscrire en ce qu’elles modifient le fonctionnement usuel du cerveau. Ces matières excitantes, agissent également sur la population de neurones du tube digestif déséquilibrant son activité normale et par là contribuent à favoriser l’excès de gaz. 

Prendre du charbon actif

Bien qu’il se présente en gélules qui se vendent en pharmacies ce n’est rien d’autre que du charbon. Vous pouvez aussi en trouver dans les parapharmacies et les boutiques de produits bio. Il permet de nettoyer l’estomac de tout ce qui est susceptible de produire des gaz et ainsi contribuer à votre bien-être. En effet, le charbon est un composé neutre qui n’a aucun effet délétère sur votre digestion, mais qui permet de supprimer de manière efficace les gaz de votre petit bedon. 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Inscrivez-vous à la newletter Astuces de filles !Pour recevoir nos meilleures astuces seulement 😍

- Pas de spam
- 5 astuces maximum par jour
- Vous pouvez arrêter quand vous voulez :-)

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page