Qu’est ce que la culotte menstruelle ?

En tant que femmes, nous connaissons toutes l’angoisse du pantalon rouge lorsque nous pressentons la période des menstruations arriver. Si nous pouvons estimer la période de début de celles-ci, il est difficile de connaître le jour avec précision. Voilà pourquoi plusieurs d’entre nous préfèrent porter des serviettes et autres tampons, parfois plusieurs jours avant le début des menstruations pour éviter l’humiliation publique. Ce qui n’est pas confortable voir potentiellement dangereux. Le vagin n’étant pas naturellement conçu pour se voir introduire en lui un objet étranger, souvent industriel et donc contenant des produits chimiques sur une durée prolongée. Inflammations, irritations, voir infections guettent. Beaucoup d’entre nous préfèrent malgré tout sacrifier leur confort sur l’autel de l’image sociale. Mais tout cela risque fort d’être relégué aux oubliettes pour ne devenir qu’un mauvais souvenir avec l’arrivée de la culotte menstruelle. 

Une culotte, pas comme les autres 

Une culotte comme n’importe quelle autre culotte, confortable et aérée, avec en plus un fort pouvoir absorbant permettant la rétention de fluide impromptu. Il s’agit de l’innovation qui changera la vie de bien des femmes tourmentées et indécises, quant au dilemme tampon versus serviette. Il est possible de la porter seule directement sur la peau ou avec une protection supplémentaire classique. Cependant il n’est même pas nécessaire en réalité de prendre des précautions supplémentaires, puisque la culotte à elle seule dispose d’une capacité d’absorption équivalente à celle de trois tampons, qui est maintenue jusqu’à cent lavages. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la culotte ne ressemble pas du tout à une couche lorsqu’elle est portée et est très fine et très souple. 3 millimètres d’épaisseur en l’occurrence. Vous pouvez la porter aussi bien le jour que la nuit en dormant. Et même en cas de pertes importantes, elle ne nécessite pas forcément de complément de précaution. 

Prendre soin de la culotte hygiénique 

À peine mise sur le marché que les femmes se sont ruées sur elles, comprenant les nombreux avantages de la culotte hygiénique. Elle se rince à l’eau froide et se lave en machine à 40 degrés comme bon nombre de sous-vêtements usuels. Elle est aussi très bien accueillie pour l’impact écologique positif qu’elle induit. Puisqu’une femme jette pas moins de 11 000 protections hygiéniques durant son existence. La culotte lavable et réutilisable règle définitivement cette question. Par ailleurs, et c’est là un avantage non-négligeable, aucun produit chimique ne se trouve dans les culottes hygiéniques de manière générale. Certaines femmes ont des règles particulièrement abondantes, celles-ci doivent effectivement prévoir une protection supplémentaire, car alors dans ce cas, la culotte ne garantit plus une protection totale et des fuites pourraient se voir. Ce qui pourrait se voir aussi, c’est la culotte elle-même si vous portez des vêtements trop moulants. Mis à part ces quelques désagréments, c’est une véritable petite révolution qui a eu lieu dans l’univers de la lingerie intime féminine.

tester la culotte menstruelle