Purifiez l’air de votre habitat grâce au purificateur d’air

Le purificateur d’air s’adresse à toutes les familles qui souhaitent profiter d’une atmosphère propre et saine à l’intérieur de leur foyer. L’appareil améliore la qualité de l’air qui circule dans la maison. Idéal pour entretenir un mode de vie saine, il importe alors de l’utiliser au quotidien. Découvrez avec nous comment ça marche, comment l’utiliser et vers quel produit se tourner.

Une solution efficace et pratique pour assainir votre foyer

Les experts l’affirment, l’air à l’intérieur des espaces clos est beaucoup plus pollué qu’à l’extérieur. Conscient de cette réalité, beaucoup de familles limitent au mieux l’engendrement de polluants une fois à la maison. Mais, des particules plus compliquées à gérer continuent à subsister et à circuler dans toutes les pièces, d’où l’intérêt d’utiliser un purificateur d’air.

Est-ce que tout le monde a besoin d’un purificateur d’air ?

En termes de prévention, un purificateur d’air vous protège des risques de complications causées par un environnement insalubre. Les particules polluantes les plus fines que l’air transporte sont invisibles à l’œil nu. Ainsi, il vous est difficile de définir à quel point l’air qui circule dans votre maison est sale à moins d’utiliser des appareils pour cela. Alors, le mieux est de recourir à cette technologie pour au moins avoir l’assurance de profiter d’un environnement sain. Les docteurs conseillent d’ouvrir 15 min au quotidien les rideaux de vos fenêtres pendant toute l’année. Mais, ces gestes ne suffisent pas si vous vivez en ville ou dans des quartiers viciés.

Le purificateur s’adresse surtout aux personnes sensibles. Ceux qui sont victimes d’allergies, de crises d’asthme et d’autres maladies respiratoires trouvent un peu de répit en utilisant un purificateur d’air au quotidien. Cette technologie les tient loin des bactéries, des microbes, des poussières, des pollens et des acariens à la source de leurs soucis. Aussi, si vous ressentez souvent de la gêne au niveau de la gorge, que vous éternuez souvent, que des rougeurs ou des démangeaisons apparaissent sur votre peau, sachez que ce sont des signes d’allergies. À cet effet, pensez à assainir votre maison à l’aide d’un purificateur d’air.

À quelle saison recourir à cet appareil ?

La réponse à cette question dépend du mode de vie de chaque famille. Mais, dans l’idéal, une utilisation non-stop au quotidien et le long de l’année permet de maintenir un environnement propre et sain. En fait, il n’y a pas de saison spécifique où les particules nuisibles dans l’air sont moins présentes.

Pendant le printemps, la prolifération des pollens transforme la saison en une période propice pour les allergies. Certes, il y a plus de vent à l’extérieur. Toutefois, l’intérieur reste encombré et l’air pollué. Pour restreindre les risques d’allergies et de développement des acariens, de la moisissure et d’autres bactéries et virus, il est préférable de s’équiper de l’instrument et de le mettre en marche pendant la journée.

Pendant l’été, c’est la poussière qui règne. C’est une très bonne idée d’ouvrir toutes les portes et les fenêtres de la maison pour y faire entrer le soleil et le vent. Toutefois, les pollutions de l’extérieur prédominent en chaque saison, surtout si vous habitez dans des zones très fréquentées où il y a beaucoup de trafic. Nos meubles et nos affaires vieillissent également. Ils ne cessent d’engendrer des particules néfastes pour votre bien-être.

En conclusion, le purificateur maintient sain et propre l’air qui circule au sein de votre habitat. Utile pendant toute l’année, il devient indispensable pour rester en bonne santé.

Comment fonctionne la machine ?

Le purificateur d’air a pour but d’éradiquer les particules étrangères et insalubres qui polluent votre intérieur. Il est équipé de filtre HEPA pour venir à bout de ces impuretés. Cet outil filtre à 99,97 % les particules ayant la taille de 0,3 millième de millimètre. Son fonctionnement est simple et s’opère en quelques étapes :

  • L’appareil aspire l’air. La masse gazeuse passe alors à travers un premier filtre : le préfiltre antimicrobien. Celui-ci sert à stopper les polluants de taille moyenne.
  • L’air qui en ressort parcourt le filtre HEPA où sont détruites 99,97 % des particules de plus de 0,3 µm.
  • Après c’est au tour du filtre à charbon actif d’agir. Celui-ci intervient pour anéantir les Composés Organiques Volatils. Les COV émanent des matériaux de construction, de l’ameublement et aussi des objets de décoration qui existent dans la maison. Sa forme la plus répandue est le formaldéhyde. En outre, ce filtre traite également la mauvaise odeur qui plane dans l’air. Il est efficace contre l’humidité et la fumée.
  • Pour plus d’efficacité, l’appareil est nanti d’un catalyseur qui traite les lanthanes. Il se charge alors de réduire les polluants en gaz carbonique puis en vapeur d’eau.
  • La photocatalyse clôt le circuit via ses lampes UV. C’est là que disparaissent la vapeur d’eau et les particules fines résistantes. L’air qui en ressort est sain, pur et surtout propre.

Vers quel produit se tourner ?

Beaucoup de marques proposent divers produits, pouvant correspondre à différents besoins et budgets. Pour déterminer si le modèle est efficace, fiable et haut de gamme, vérifiez s’il dispose de certaines des fonctionnalités suivantes avant de l’acheter :

  • Un filtre HEPA antibactérien et antifongique efficace,
  • Un filtre désodorisant qui arrive à bout des gaz nocifs et des émanations désagréables de nourritures, de fumée de tabac et des COV,
  • Un ioniseur : certains modèles sont nantis de cette technologie et génèrent des ions négatifs dans toute la pièce. Ces molécules vous aident à vous détendre et vous laisse profiter de l’air pur.
  • Le filtre anti-allergène Ag : ce ne sont pas tous les purificateurs qui disposent de cette fonctionnalité. Cette technologie agit sur bactérie à l’origine de la légionellose. Il s’agit d’un agent antimicrobien anti-légionelle.
  • Des purifications rythmiques : ce mode de fonctionnement permet de définir un cycle de mis en arrêt et de mis en marche de la machine, pour une économie d’énergie optimale.
  • Le silencieux : les appareils qui manifestent beaucoup de bruit sont peu confortables. Ils perturbent le sommeil et peuvent vous agacer pendant la journée. Ainsi, il vaut mieux opter pour les modèles silencieux.

Si vous êtes intéressés par d’autres appareils liés au traitement de l’air, vous pouvez aller faire un tour sur unbonair.fr. C’est un site comparatif très complet qui offre de nombreuses informations à ce sujet.