20 top idées de portants à vêtements

Coucou les filles, voici 20 belles idées différentes les unes des autres pour celles qui recherchent de l’inspiration pour la conception ou l’adoption d’un portant à vêtement qui pourrait vous plaire en regardant des modèles de portants à vêtements.

Certains équipements indispensables à votre intérieur sont souvent pris à la légère, lors de vos achats d’aménagements. Pourtant leur présence est indispensable pour maintenir votre espace de vie rangé et toujours au meilleur de son image. Parmi ces équipements, les porte-manteaux. Ils sont une véritable extension de votre armoire et vous permettent de ranger vos vestes et vos chemises sans nécessairement acheter des armoires supplémentaires. En plus d’un rangement impeccable, voilà que vous faites des économies en plus. Il n’est pas nécessaire de se diriger vers des porte-manteaux en bois noble gravés d’armoiries d’époques, dignes des enchères de musée. Un porte-manteau en acier ou en aluminium creux est souvent ce qu’il vous faut. Si vous êtes tatillonne sur l’esthétique, libre à vous de le décorer à votre guise une fois que vous l’aurez apporté chez vous.

Le charme d’un porte-manteau tient en ce qu’il puisse s’intégrer dans votre intérieur tout en restant le plus discret possible. Cet objet n’est en aucun cas destiné à occuper la majeure partie de l’attention de celui qui parcourt votre pièce du regard. Un exemple très original, le porte-manteau ci-dessus représenté, est fait à partir de tubes métalliques, utilisés dans l’installation de canalisations d’eau, liés entre eux par des jointures en coudes ou en T vissées à leurs extrémités. Le tout ressemblant fortement à une canalisation d’eau. A vrai dire c’est une canalisation d’eau, mais détournée de sa fonction initiale. Ainsi, en plus de vous éviter un achat supplémentaire, vous donnez par cette application improbable des canalisations d’eau, une décoration particulière au porte-manteau ainsi obtenu.

Récupérer plutôt qu’acheter

Un portant pour vêtements est l’un des objets les plus simples que vous pouvez avoir chez vous. Il n’est donc pas forcément nécessaire d’en acheter. Il est tout à fait possible de se contenter d’en confectionner un à partir de tout ce qui ressemble de près ou de loin à des tasseaux de bois ou à des barres métalliques. Un petit coup de fer à souder et le tour est joué. Il y a néanmoins quelques règles de géométrie de base à respecter. Mais globalement, la fabrication d’un porte-manteau qui tient la route est à la portée de n’importe qui. L’avantage majeur de fabriquer soi-même son porte-manteau est typiquement de pouvoir lui donner la forme et la capacité de son choix. Et d’amorcer une personnalisation qui ira beaucoup plus loin que celle d’un objet acheté.

L’intérêt des plateformes ajoutées

En ajoutant des plateformes à votre porte-manteau, il ressemblera de plus en plus à une armoire classique sans pour autant en devenir une. Puisque l’élément le plus important, le coffrage et la porte seront absents. Or l’intimité est l’un des principaux critères qui distingue une armoire, d’un simple portant. Mais vous bénéficierez d’espaces supplémentaires pour ranger le reste de vos vêtements, ou simplement pour disposer des décorations qui donneront une couleur supplémentaire à votre chambre.

L’importance de la base du porte-manteau

Pour éviter que votre porte-manteau ne blesse votre parquet par excès de poids ou par friction, pensez à lui ajouter des patins en caoutchouc comme il s’en vend dans le commerce. Ces patins évitent également les glissades potentiellement dangereuses avec un tel objet entre les mains. A l’inverse, il est tout à fait possible de fixer des roulettes pour faciliter le déplacement du meuble en cas de nécessité et toujours dans l’optique d’une protection du parquet. Pour votre sécurité, dans le cas où vous prenez appui sur un porte-manteau muni de roulettes, pensez à l’équiper avec des roulettes munies de freins. Qui seront systématiquement activés une fois qu’il est mit en place.

Voici un exemple de porte-manteau entièrement fabriqué avec des tasseaux de bois, faciles à se procurer. Vous pouvez récupérer un tel matériau sur des palettes de manutention. Dans le cas où vous choisissez le bois, pensez à le traiter. Par un vernis ou une lasure pour le protéger de l’humidité. Préférez toujours un bois nu, dénué de peinture. Cela évitera le risque de dé-teinte sur un vêtement de valeur. Poncez le bois avant de l’utiliser dans la fabrication du portant. Un bois non poncé est un bois pouvant présenter des parties tranchantes pouvant soi endommager vos vêtements dans le cas d’une manipulation à proximité du meuble, ou directement vous blesser. Pour un ponçage optimal, utilisez du papier ponce, avec trois types de grainage progressif. En commençant le ponçage avec le grainage le plus gros, pour aller vers le plus fin. Prenez garde à la sciure très fine qui se dégagera lors de l’opération et risquant de porter atteinte à vos voies respiratoires, équipez-vous d’un masque avant de commencer le ponçage

Fermer

Copiez collez ce code pour afficher l image sur votre site

error: Contenu protegé
Partagez
Enregistrer
Tweetez