3 pièges à rat à fabriquer soi-même

En finir à moindre coût avec le calvaire des rats, méthode et astuces

Les rats sont non seulement insupportables par les excréments qu’ils laissent derrière eux, les saccages dont ils peuvent être responsables, mais aussi par le fait qu’ils sont le réservoir ainsi que le vecteur d’agents pathogènes graves dont certains sont mortels. Si vous avez des rats chez vous, sachez que faire le ménage ne sert strictement à rien, lorsque l’on sait que les rats parcourent votre parquet dès que vous avez le dos tourné. En plus de cela, les rats font partie des espèces qui ont opté en tant que moyen de défense, pour la reproduction rapide. Faisant d’eux de véritables agents mandatés pour agir contre votre bien-être chez vous. Agir contre les rats, n’est pourtant pas si difficile. Nul besoin de dépenser de fortes sommes, ou d’opter pour des produits qui sont des poisons pour les rongeurs, mais aussi pour vous et votre famille. Avec des matériaux que vous avez chez vous, vous pouvez fabriquer des pièges à rats industriels. C’est-à-dire qui neutralisent plusieurs individus en même temps. Pour cela un équipement rudimentaire et de la patience seront requis pour vous doter d’un véritable arsenal de lutte contre l’armée de rongeurs que vous avez en stationnement chez vous. 

Les pièges à seau

Le sceau et le ballon

Ce piège très ingénieux et rapide à faire est particulièrement redoutable. Il capture les rongeurs sans les tuer. Prenez un ballon gonflable et un sceau. Gonflez le ballon jusqu’à ce que son diamètre bouche intégralement l’ouverture du sceau. Le ballon doit tenir de par la simple pression qu’il exerce sur les parois du seau. Dispersez du grain un peu autour du piège mais surtout sur les bords qui font jonction entre le ballon et le sceau. Installez une rampe pour permettre aux rongeurs d’accéder au ballon. Attirés par l’abondance de grain, plusieurs rats s’agglutineront autour du ballon pour se nourrir, jusqu’à ce que dans la frénésie l’un d’eux fait exploser le ballon, tous les rats présents se retrouvent alors au fond du seau sans la possibilité de s’échapper. 

Les rouleaux de bouteille

Dans le même genre, versez généreusement du grain au fond d’un bac en plastique assez profond. Fabriquez un escalier en rouleaux de bouteille. Chaque marche de l’escalier sera en réalité une bouteille ou une canette traversée verticalement par une baguette. Les extrémités de la baguette seront fixées respectivement de part et d’autre des parois du bac. L’assemblage doit permettre à la bouteille de tourner librement sur elle-même. Placez de telles bouteilles l’une au-dessus de l’autre pour donner un aspect d’escalier et placez une rampe pour permettre l’accès. Veillez à disperser le grain dans le bac, mais également dans l’environnement d’installation du piège. Les rats, s’aventureront sur l’escalier pour accéder au grain qui se trouve au fond du bac. Une fois que le poids du rat basculera sur la bouteille, celle-ci roulera et le transmettra à la suivante jusqu’à ce qu’il se retrouve au fond du bac. En essayant de ressortir du bac par le recours à la seule issue que sont les bouteilles, celles-ci rouleront encore le maintenant au fond du piège. Il s’agit encore une fois d’un piège non mortel. 

Le clapet

Pour mettre en place un piège à clapet, il est nécessaire de tailler une pièce de bois ou de contreplaqué  circulaire du diamètre de l’ouverture du seau, puis de tailler un clapet à bascule qui s’ouvre vers l’intérieur du seau. Disséminez l’appât tout en n’oubliant pas de placer une rampe d’accès. Disséminez le grain sur et autour du clapet. Dès que le rat marchera sur le clapet celui-ci s’ouvrira et le fera se précipiter au fond du seau. Pour fabriquer un clapet, découpez-le directement sur la pièce en bois utilisée pour boucher l’entrée du sceau. Découpez-le en forme de cuvette de toilettes ou de raquette de ping pong, de telle sorte à laisser l’appendice qui servira à recevoir la bascule ainsi que l’axe de fixation. Fixez une petite pierre ou un objet légèrement massif tel un cadenas de petite taille ou un leste de pêche au niveau de l’appendice du clapet que vous veniez de tailler. Ce lest sera orienté durant le montage vers l’intérieur du sceau pour laisser la surface d’amorce parfaitement lisse, et ne pas distraire le rongeur. Dotez-vous d’une tige métallique de quelques centimètres de long et fixez-là à l’appendice du clapet avec une colle puissante ou encore des agrafes. A l’aide de clous facilement malléables formez des boucles semi-ouvertes de chaque côté de l’espace destiné à recevoir l’appendice du clapet. Une fois la tige ajustée, finissez de refermer les boucles de manière étanche. Vous venez d’installer votre clapet rotatif. 

Ces pièges sont avantageux dans plusieurs de leurs aspects. Premièrement, ils sont faciles à installer et capturent un grand nombre de rongeurs à la fois et sont donc bien plus efficaces que les pièges classiques. Deuxièmement, ils ne tuent pas les animaux, vous laissant tout le loisir de le faire, ou pas et donc de contrôler là où les cadavres seront jetés ou encore les animaux libérés. Enfin, ce sont des pièges utilisables plusieurs fois. Pour le premier il vous faudra vous approvisionner en ballons gonflables, ce qui n’est pas une fortune non plus. Le poison, qui ne fait bien souvent effet que plusieurs instants après son ingestion, laissant le temps à l’animal de se réfugier dans son terrier et d’y mourir. En ce qui concerne la colle, elle doit être apposée sur une surface rêche et mobile le plus souvent un carton de dimension bien modestes et utilisable qu’une seule fois. Le piège classique ne tue qu’un rongeur à la fois. Il existe bien entendu d’autres formes de pièges à rats intéressants également, leur mise en place nécessite néanmoins certaines compétences et une certaine expérience de la capture d’animaux en général, et de rats en particulier. Il est très important de ne pas manipuler les cadavres de rats sans protéger vos mains. Ne touchez jamais un rat vivant, il pourrait vous contaminer en vous mordant.