Nettoyer votre tapis de manière efficace et facile en 14 astuces

Le nettoyage d’un tapis a toujours été un casse-tête.

Laver le tapis de manière conventionnelle, parce que généralement les tapis sont composés de fibres denses, massives et très poreuses peut voir le séchage s’éterniser.

Un tapis mouillé est un tapis dont la masse se démultiplie rendant sa manutention très difficile.

Le lavage classique est donc parfaitement adapté aux petits tapis, mais les choses se compliquent lorsqu’il s’agit de nettoyer des grands tapis de salon, ou des tapis en laine, particulièrement hydrophiles.

Pour ceux et celles qui n’en ont pas l’habitude, il n’est pas toujours évident de savoir comment s’y prendre lorsqu’il s’agit de nettoyer son tapis correctement.

Ça tombe bien je suis experte en la matière pour avoir fait ça durant un bon bout de temps. Et c’est en voyant mon voisin galérer que j’ai décidé de rédiger ce billet de blog pour vous fournir six astuces particulièrement utiles pour obtenir un résultat impeccable avec un minimum de corvée.

1. La poussière d’abord

Il est essentiel de commencer par retirer la poussière en priorité.

Celle-ci rendra toute tâche de nettoyage ultérieure assez ardue.

Le principe du nettoyage est toujours de commencer par les grosses impuretés, pour aller vers celles de plus en plus fines.

Les grosses retirées laissant le champ libre à l’accès au plus fines et ainsi de suite. Cette logique obéit à un principe mathématique connu des spécialistes nommé l’autosimilarité.

Retenir ce principe, facilitera le nettoyage de toute chose, les tapis n’étant qu’un cas particulier.

Cette digression faite, servez-vous d’un aspirateur, pour retirer la poussière de votre tapis, en guise de pré-nettoyage.

Utilisez une tête munie d’une brosse pour capturer les poils très présents sur toute sorte de tapis.

Si vous ne disposez pas d’aspirateur, et cela arrive, étendez votre tapis à la verticale, et servez-vous d’une brosse à poil dur que vous passerez sur la surface du tapis en effectuant des mouvements du haut vers le bas.

Pour conclure, saisissez-vous d’un bâton plutôt long et bien entendu rigide avec lequel vous donnerez de grands et énergiques coups sur le tapis pour le débarrasser de ses dernières particules de poussières.

2. Attention à la formation d’auréoles sur vos tapis

Une erreur classique que nous commettons tous est de tenter de nettoyer une tache sur un tapis lorsque celle-ci apparaît en appliquant le produit et en frottant localement. Ceux qui ont déjà tenté le coup, savent qu’une auréole pas très esthétique se forme systématiquement au séchage, accentuant l’effet sale sur le tapis. Lorsque vous tâchez le tapis, il est préférable de le nettoyer entièrement pour ne pas se retrouver dans pareille situation.

3. Toujours tester le produit à appliquer sur le tapis

Les tapis sont des éléments d’intérieurs qui peuvent coûter très cher. Il serait vraiment dommage d’endommager un tapis par simple imprudence. Si c’est la première fois que vous utilisez un détergent donné sur un de vos tapis, il est bon de le tester sur un des coins du tapis qui ne se voit pas pour vous assurer de son caractère inoffensif avant son application.

4. Bien connaître son tapis

Chaque tapis est une pièce unique travaillée de manière unique avec notamment une fibre qui lui est propre et des teintures qui lui sont réservées également. Le risque est qu’une mauvaise connaissance de votre tapis entraîne un endommagement de la fibre ou une libération de la teinture qui viendra tâcher des régions du tapis qui ne devraient pas être exposées. L’astuce est de laver le tapis à l’eau abondamment pour ne pas laisser à la teinture le temps de déteindre. En ce qui concerne la fibre, le choix du détergent est primordial et doit être adapté à la matière avec laquelle est tissé votre tapis.

5. Consulter le mode d’emploi, le réflexe qui sauve

Beaucoup d’entre nous n’ont pas cette habitude, pourtant beaucoup de questions que vous pourriez vous poser sur l’utilisation de votre détergent trouvent leur réponse sur le mode d’emploi de la manière la plus simple du monde. Le mode d’emploi vous fournit l’ensemble de ce que vous devez savoir pour utiliser votre détergent de manière optimale. Un réflexe donc qui pourrait sauver votre tapis et vous éviter par ailleurs de passer par la case test, voir même dépenses inutiles.

6. Le nettoyage du tapis en profondeur est requis

Pour parvenir à un résultat probant lorsque vous nettoyez votre tapis en profondeur, il est nécessaire de le frotter longuement afin de faire mousser le détergent. Pour ce faire, il est nécessaire de s’équiper. Frotter le tapis avec une brosse à poil dur est la méthode la plus classique et la plus courante. Mais si vous en avez les moyens, la monobrosse reste le moyen le plus efficace.

Les méthodes infaillibles pour mener à bien le nettoyage d’un tapis

7. L’appareil à injection

L’appareil à injection et extraction est un appareil dont l’appellation est suffisamment explicite pour ne pas en faire une présentation détaillée. Ce qui faut en revanche savoir c’est que son efficacité est très élevée et son prix aussi par ailleurs. Si vous en avez les moyens et que vous souhaitez gagner en temps et en efficacité, n’hésitez que sur le modèle à acquérir, et pas sur si oui ou non l’investissement en vaut la peine. Car il en vaut bel et bien la peine. 

8. Le recours à l’ammoniaque

Si l’ammoniaque est un produit efficace pour nettoyer vos tapis, il est essentiel de garder à l’esprit que sa manipulation doit se faire avec la plus grande prudence compte tenu de la nature toxique voir mortelle de ce composé. Il est fondamental de ne surtout pas inhaler les vapeurs qui se dégagent de l’ammoniaque. Elles sont à même de gravement endommager les tissus organiques. Les protections de rigueur sont obligatoires. En ce qui concerne le tapis un test est requis avant d’appliquer l’ammoniaque sur votre tapis. Enduisez un coton-tige d’ammoniaque et appliquez le produit sur un coin discret du tapis. Si le coton-tige est enduit de teinture ou si les couleurs déteignent, oubliez définitivement cette option pour le tapis considéré. Sinon, vous pouvez y aller sans crainte.

9. La soude en cristaux un produit parmi les plus probants 

Si votre tapis est particulièrement tâché ou s’il est très sale, la soude reste une option à ne pas négliger. Mélangez-là à de l’eau à hauteur d’une tasse de soude par litre d’eau et trempez une éponge que vous essorerez avant de frotter votre tapis avec. Le rinçage ainsi que le séchage se feront tous deux avec une éponge. Le rinçage avec une éponge plongée dans de l’eau claire, et le séchage avec une éponge sèche.

10. Le shampoing est particulièrement efficace

Peu le savent mais le shampoing que l’on utilise pour ses cheveux est aussi efficace pour les tapis. Après avoir trempé votre tapis, appliquez quelques noisettes de votre shampoing avant de frotter. Une fois que l’ensemble de la surface du tapis a reçu du shampoing, rincez à l’eau claire. Il est possible d’évacuer l’eau avec une raclette, avant de mettre le tapis à sécher au soleil.

11. Les feuilles de thé ont leur mot à dire

Une fois que vous avez fini de préparer votre thé et que les feuilles dans la théière sont encore humides, récupérez-les et éparpillez-les sur la surface du tapis. Laissez-les sécher sur le tapis puis il ne vous reste plus qu’à passer l’aspirateur. Il s’agit d’une excellente technique pour nettoyer son tapis à sec. Une autre astuce consiste à préparer une infusion d’épluchures de pommes de terres et de l’appliquer sur le tapis, son efficacité est redoutable.

La mousse à raser est aussi polyvalente que le shampoing en matière de nettoyage de tapis

On vous a parlé du shampoing, et voici la mousse à raser. Appliquez de la mousse à raser sur l’ensemble de la surface de votre tapis, puis, faites-la pénétrer avec la paume de votre main. Laissez la mousse agir au minimum une heure. Enfin à l’aide d’une éponge propre, frottez dans tous les sens. Si vous n’êtes pas du genre à vous tuer à la tâche, une fois la mousse appliquée et introduite dans les mailles de la fibre du tapis laissez la reposer toute la nuit, et passez l’aspirateur le lendemain matin. Vous serez ébahis par le résultat.

12. Le nettoyeur à vapeur un allié de taille

Si vous en avez un ou si vous comptez vous équiper d’un tel appareil, votre tâche de nettoyage en sera facilitée. Le principal avantage d’un tel appareil et qu’il permet non seulement un nettoyage sans nécessairement mouiller le tapis (autrement qu’avec la vapeur qui se dégage de l’appareil), mais aussi et grâce à la température élevée de la vapeur de venir à bout des tâches les incrustées et les plus coriaces que l’on trouve dans certains tapis. Le nettoyeur à vapeur est efficace même sans produit, mais si vous avez du produit, spécifique à l’appareil, car n’importe quel produit n’est pas forcément adapté, il est possible d’en ajouter dans le réservoir à eau.

13. La terre de Sommières pour un nettoyage à sec express

La montmorillonite également appelée terre de Sommières est un minéral principalement composé de silicate d’aluminium et de magnésium hydraté très efficace pour les nettoyages à sec. Dispersez la terre de Sommières sous forme de poudre sur l’ensemble de la surface du tapis et frottez sans appuyer, simplement pour faire pénétrer la poudre. Après avoir laissé reposer toute la nuit, passez l’aspirateur. Il s’agit d’un procédé de nettoyage conseillé pour les tapis fragiles dont les couleurs ne sont pas spécialement bien fixées.

14. Le vinaigre de vos cuisines veut du bien à votre tapis

Le vinaigre de par son acidité est un excellent détergent et est sûrement présent dans votre cuisine. Mélangez le vinaigre dans de l’eau chaude et ajoutez-y votre détergent habituel, avant de l’appliquer à votre tapis. Le vinaigre vient facilement à bout des taches de chocolat et du gras de manière générale.

Fermer

Copiez collez ce code pour afficher l image sur votre site

error: Contenu protegé