L’astuce ultime pour nettoyer un meuble en bois facilement

Nettoyer efficacement les meubles et pièces en bois de votre maison avec cette astuce qui fonctionne vraiment.

Les pièces en bois de votre domicile donnent une dimension rustique à ce dernier augmentant fortement sa valeur esthétique. Elles nécessitent cependant un entretien particulier puisque le bois, de par sa nature, est exposé à toutes sortes de sources d’altération dont il faut savoir le protéger. Chaque type de bois doit faire l’objet d’une prise en charge particulière. Il est ici nécessaire de ne pas oublier que selon que le bois soit vernis ou pas, sa longévité sera différente et la nécessité de son entretien changera de modalité. Il est donc important de bien connaître votre mobilier en bois afin de connaître la modalité adéquate de son entretien. Il existe cependant des constantes à tous les bois. Par exemple, aucun bois n’aime l’humidité, celle-ci génère un environnement favorable à la multiplication des champignons qui attaquent le bois jusqu’à l’effriter. 

Les bois vernis

La plupart des bois sont vernis pour allonger leur durée de vie et conserver leur éclat le plus longtemps possible. Le vernis cependant a besoin d’un traitement particulier pour garder son éclat et sa brillance. Le mieux est encore de recourir à de la popote à vernis pour lustrer le bois de vos meubles lorsque celui-ci est recouvert de vernis. La popote est originellement un produit utilisé par les luthiers pour entretenir les instruments de musique lorsque ceux-ci sont salis ou commencent à vieillir. Mais elle est particulièrement utile pour entretenir le bois vernis de vos meubles. Son utilisation est facile et très efficace. Il suffit d’imbiber un morceau de coton de popote à vernis et de frotter la surface avec des mouvements circulaires jusqu’à ce que celle-ci pénètre dans la structure du bois. Lorsque le bois aura correctement absorbé la popote, il vous suffit ensuite de finir le nettoyage à l’aide d’un chiffon doux et sec que vous passerez sur le bois. Bien que le bois vernis soit imperméable et donc plus durable que tout autre type de bois, il demeure par contre fragile face à l’eau. Il est donc essentiel d’éviter tout contact avec de l’eau tant que faire se peut. Ne frottez jamais votre bois avec une quelconque surface abrasive, comme la face rêche de votre éponge. Cette manœuvre endommage profondément le bois. 

Cirer le bois

Le bois ciré est un bois dont la protection est infaillible. La cire nourrit le bois en profondeur, et l’empêche de sécher. Le bois, perpétuellement nourri et préservé, ne sèche pas et ne se fissure donc pas préservant ainsi sa solidité et sa vigueur. Il est important dans un premier temps de choisir sa cire avec soin avant de commencer à cirer votre bois. En fonction du bois que vous désirez entretenir, il est essentiel de sélectionner une cire adaptée. Différentes cires existent sur le marché. Trois principales sont à considérer. La cire animale, qui n’est autre que de la cire d’abeille mélangée à de l’essence de térébenthine. De couleur généralement jaune ou blanche cette cire peut être tinté au besoin pour modifier le rendu final à l’issu du cirage. Vous pouvez vous procurer une telle cire prête à l’emploi en commerce ou bien prendre l’initiative de la fabriquer vous-même  à partir de cire d’abeille en pain ou en granules.

Mais si vous optez pour la seconde option, une légère expérience en entretien de boiserie est requise pour éviter de gaspiller votre produit ou d’altérer le bois sur lequel il sera utilisé. Le champ d’utilisation de la cire animale est vaste, il est possible de l’utiliser sur des bois nus, des bois enduits de fondur, des bois teintés ou encore recouverts de peinture acrylique. La cire à bois peut aussi être végétale. Cette cire est fabriquée à partir de carnauba qui est une substance extraite des feuilles d’une espèce de palmiers qui pousse au Brésil. Elle n’est jamais utilisée seule, mais toujours mélangée à de la cire animale ou minérale. Cette cire est de couleur banche, mais elle peut être teinté avec les produits qui l’accompagnent dans le produit final. Ce type de cire est particulièrement utile et d’excellente qualité, se servir de cette cire c’est apporter de la robustesse et de la brillance aux produits. La dernière cire est minérale.

Elle est issue de l’industrie pétrolière, la paraffine en est un excellent exemple. Sa dimension chimique en fait une substance très polyvalente à même de convenir à plusieurs types de bois. On la trouve également mélangée à des cires de nature différente. Pour que le cirage de votre bois lui apporte longévité et protection, il est essentiel de commencer par un décapage en règle de la surface à traiter avant de commencer toute application de produit. Avant de cirer le bois, pensez à le teinter. Appliquez une première couche de cire en effectuant des mouvements circulaires, pour les régions difficiles d’accès n’hésitez pas à utiliser un pinceau. Laissez sécher cette première couche avant d’en appliquer une seconde. Une troisième et dernière couche appliquée donne de la brillance à votre bois. Essuyez la surface cirée avec un chiffon qui soit fait en laine de préférence. Cela accentuera le brillant du bois et lui confèrera de la noblesse.

Le bois huilé

Le bois huilé reste perméable à l’eau et donc reste fragile, puisque l’eau accélère la désagrégation des structures en bois, par le ramollissement qu’elle y provoque et par le fait qu’elle est un milieu favorable au développement des champignons qui rongent le bois. Étant perméable à l’eau, cette dernière est susceptible d’y faire pénétrer les taches en profondeur, les rendant difficiles à retirer. Il faut donc prendre garde à l’utilisation de l’eau. Il est préférable de ne nettoyer la surface d’un tel bois qu’avec un chiffon humidifié, sans savon. Veillez à remettre régulièrement de l’huile sur le bois pour le maintenir protégé des attaques des éléments et des effets du vieillissement. Lorsque vous remettez de l’huile sur le bois, il est primordial de huiler l’ensemble de la surface et non pas des régions précises, sous peine de voir des taches se former et altérer le rendu esthétique de votre meuble. Si vous voulez dépoussiérer votre meuble évitez le chiffon à microfibres, il retire de l’huile du bois et se faisant le laisse exposé aux quatre vents.

error: Contenu protegé
Partagez
Épinglez
Tweetez