3 Astuces hyper-simples pour nettoyer le parquet

Depuis toujours, le parquet est le matériau de construction le plus utilisé en raison de ses caractéristiques exceptionnelles de solidité et de résistance. En effet, l’isolation thermique, l’isolation acoustique, la résistance à l’usure, la dureté et l’élasticité ne sont que quelques-unes des caractéristiques d’un sol en bois qui le rendent unique.

Le parquet ajoute non seulement de la chaleur, de l’élégance et du confort à chaque pièce où il est installé, mais il a également une longue durée de vie et peut être entièrement renouvelés par un simple ponçage.

Si vous choisissez d’installer un parquet dans votre maison, vous devez être conscient du nettoyage et de l’entretien permanents qu’il nécessitera. Car au fil du temps, la couleur naturelle du parquet change en raison de modifications des parois cellulaires et des composants qui constituent les cellules elles-mêmes. Les changements dans la coloration des parois cellulaires sont principalement causés par l’exposition à l’air, à l’humidité et à la lumière.

Pour éviter que le parquet ne se détériore trop rapidement, il est nécessaire d’effectuer un entretien quotidien. En effet, le parquet risque de se gondoler, de devenir poussiéreux et de se déformer. Dès lors, il s’avère incontournable de se demander comment nettoyer le parquet de votre maison. Continuez votre lecture, nous vous dirons exactement comment entretenir votre parquet le plus efficacement possible sans l’endommager.

La propreté d’un parquet est essentielle pour un certain nombre de raisons :

On ne saurait trop insister sur le caractère unique du parquet. En effet, le bois est une substance vivante qui évolue en permanence. Il vieillit, change de couleur et se modifie au fil du temps, tout comme les humains. Il “souffre” également de la chaleur, du froid et de l’humidité. Comme il demande plus d’attention, nous ne pouvons pas simplement l’installer, l’utiliser tous les jours et l’abandonner à son sort.

C’est pourquoi il est essentiel de le garder aussi frais et neuf que possible pour assurer sa longévité. Après l’investissement initial, qui est généralement assez important, il serait dommage, tant en termes d’esthétique que de commodité, qu’il ne soit pas nettoyé et traité correctement. Au contraire, une attention quotidienne lui permet de rester beau et sain afin que nous puissions en tirer le meilleur parti.

L’oxydation est une évolution inévitable de tout parquet, mais certaines solutions peuvent être utilisées pour minimiser les dommages. La couleur du bois change lorsqu’il est en contact étroit avec des sources de lumière et de chaleur, comme le soleil. En effet, au lieu de durcir, le parquet devient plus clair à la suite de son exposition aux rayons du soleil.

Cette différence est surtout perceptible lorsque nous avons des tapis ou des meubles lourds, comme des canapés. Lorsque nous les déplaçons, nous constatons que le parquet prend forme d’une couleur différente. Il n’y a pas lieu de s’alarmer, car il s’agit d’un phénomène très courant. Il suffit d’en être conscient et de partir du principe que le bois subira cette transformation naturelle. Les traitements visant à limiter l’éclaircissement seront abordés dans les astuces suivants.

Astuce #1 : Prendre conscience des mises en garde

Vous l’avez deviner ! diverses substances et pressions mécaniques peuvent endommager et décolorer votre parquet.

Certains liquides, comme l’eau de Javel ou l’alcool, ne doivent pas être utilisés sur le parquet, de même que les ingrédients de cuisine courants comme l’huile, le lait et le vin. En général, l’utilisation de produits chimiques moussants, abrasifs, acides ou caustiques, qu’ils soient chimiques ou naturels, doit être évitée.

Il est également important d’éloigner l’eau du parquet afin de le maintenir en bon état. Des halos et des taches peuvent se produire si l’on n’y prend pas garde rapidement.

Car comme vous le savez, le bois, une substance hautement hygroscopique, gonfle en raison de l’humidité retenue par une utilisation excessive de l’eau, qui s’infiltre par des micro-fissures dans les planches et crée des changements. Toutefois, l’eau ne doit pas être diabolisée car elle est essentielle pour un bon nettoyage lorsqu’elle est utilisée correctement !

Astuce #2 : Une bonne protection

Afin de prolonger sa durée de vie, le parquet reçoit un traitement particulier après avoir été posé. Avant l’installation de ce traitement, il est important d’avoir un plan et de savoir comment procéder.

Le parquet protégé à l’huile, à la cire ou au vernis, quand il est placé dans un environnement humide de 40-65% et une température ambiante constante entre 16 et 22°, atteint une excellente protection après 20-30 jours. Il faut néanmoins prendre des précautions supplémentaires et porter des chaussures souples pendant toute cette période.

La surface pré-finie du parquet doit être protégée en la recouvrant d’un matériau respirant d’une épaisseur souple et non collante dans le cas où des travaux de construction supplémentaires doivent être effectués.

Astuce #3 : La bonne méthode pour chaque type de protection

Les méthodes de nettoyage du parquet diffèrent légèrement en fonction du traitement choisi. Car comme vous le savez, la protection sert essentiellement à minimiser les dommages occasionnées par l’eau, ce qui nous oblige à repenser la façon de nettoyer chaque format de protection, compte tenu des caractéristiques spécifiques de chacune.

Quand il s’agit de vernissage, le parquet sera un peu plus résistant à l’eau et le chiffon que l’on choisit pour le nettoyer devra être un peu plus humide.

En revanche, le parquet huilé est plus résistant aux rayures mais pas aussi résistant à l’eau que le parquet vernis. C’est pourquoi nous devons utiliser un chiffon légèrement humide pour le nettoyer. Si nous découvrons une rayure pendant le processus de nettoyage, nous pouvons immédiatement la réparer en appliquant de l’huile sur la zone concernée.

En revanche, si cela se produit avec un parquet au vernis, nous n’avons d’autre choix que de repeindre la partie endommagée.

Comme il existe sur le marché des produits destinés exclusivement au nettoyage des parquets vernis ou huilés, il est possible de prendre une décision éclairée et d’éviter tout dommage potentiel.

Le parquet ciré est une autre forme de parquet qui doit être nettoyé d’une manière particulière. Utilisez très peu d’eau pour éviter de perdre la couche de cire, ce qui peut entraîner des changements de couleur et surtout des auréoles. Il est néanmoins possible de restaurer l’éclat du parquet en l’essuyant d’abord avec une serviette légèrement humide, puis en appliquant une nouvelle couche de cire quand cela s’avère nécessaire.

Quelques conseils :

Il existe quelques critères généraux qui s’appliquent à toutes les variétés de parquet afin de préserver le plus longtemps possible les caractéristiques uniques du sol :

  • Veillez à toujours aérer les zones où se trouve un parquet.
  • Veillez à ce que le parquet ne soit pas recouvert pendant une longue période.
  • Utilisez toujours un chiffon humide et bien essoré pour nettoyer le parquet au lieu de verser de l’eau dessus.
  • Pour éviter de répandre la poussière et la saleté des chaussures sur le parquet, mettez un paillasson et utilisez des pantoufles chaque fois que c’est possible.
  • Les chaises doivent toujours être soutenues par des patins afin d’éviter d’endommager le parquet.
  • Utilisez des balais à franges ou des chiffons de nettoyage spécialement conçus pour le parquet, qui ne rayent pas mais éliminent efficacement la poussière et les résidus de la surface.

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page