Le cannabidiol ou CBD, le cousin mal connu du THC

Cannabis sativa est une plante qui est clairement au centre de pléthore de circonvolutions législatives.
Particulièrement en ce qui concerne le cadre de sa légalisation. Différentes molécules composent son principe actif. Le cannabidiol est une des molécules qui composent le chanvre indien, cannabis sativa et cannabis indica.
Il se retrouve cependant en moins forte concentration dans la seconde variété que dans la première. Comme le THC, il n’est pas un produit de la combustion du chanvre, mais il est libéré par celle-ci. La molécule est fortement lipophile, c’est-à-dire qu’elle se fixe sur les graisses. Certaines consommations du cannabis consistant à le mettre en présence de lait fortement gras permettent d’extraire aussi bien le THC que le CBD. Et constituent de ce fait, en buvant l’infusion, une autre manière de consommer le cannabis sans exposer son système
cardio-respiratoire aux dangers de la consommation par inhalation de fumée, issue de la combustion de cigarettes de chanvre.


Les propriétés pharmaceutiques remarquables du cannabidiol

Le cannabidiol présente un effet qui pourrait paraître de prime abord contradictoire intrinsèquement. Il est un sédatif, mais qui augmente la vigilance. Aucune contradiction, car le cannabidiol relaxe le corps et éveille l‘esprit.
Il cloisonne dans son effet le système nerveux central du reste de l’organisme sur lesquels il a deux effets distincts. Il existe plus de 104 molécules cannabinoïdes présentes dans la plante de cannabis sativa. Si le THC est la molécule phare de la plante, celle dont les effets récréatifs sont recherchés, le CBD est quant à lui au centre de sérieuses recherches universitaires pour ses propriétés pharmacologiques, par exemple afin de
soulager les douleurs dues à la sclérose en plaque. Le médicament Nabiximols, par exemple dont la forme galénique est un spray buccal, délivre quelques 2,9 mg de cannabidiol par pulvérisation.
D’autres recherches, en rapport avec la lutte contre le cancer, portent sur le cannabidiol également. La molécule présente la remarquable faculté de détruire les cellules cancéreuses tout en épargnant les cellules saines. Un
phénomène qui fut observé sur des cas de cancer du sein avec des métastases qui plus est, et donc un cancer assez avancé. Mais les propriétés de la molécule ne s’arrêtent pas là. L’administration de cannabidiol à de
jeunes enfants atteints d’épilepsie dont certains avec une forme grave de celle-ci, ont permis de réduire de moitié la fréquence des crises. Certains sujets sont restés jusqu’à 8 jours sans faire de crise. Ce qui peut paraître peu.
Cependant, relativement à leur état initial l’amélioration est spectaculaire.


Teneur en CBD de deux des variétés de sativa les plus concentrées


Comme pour toutes les plantes certaines variétés de sativa sont plus riches en « CBD thérapeutique » que d’autres. Beaucoup sont issues de sélections, certaines sont naturelles.
CBD Fix Auto, est une variété sélectionnée par une des compagnies spécialisées dans la sélection des pieds de cannabis. Elle allie un faible taux de THC (moins de 1%) avec un taux particulièrement conséquent de CBD (15%). Lui permettant donc d’être consommée en journée sans procurer la sensation d’asthénie caractéristique du cannabis.
Une autre variété également connue pour fournir un taux de THC quasi-inexistant assortis d’un taux de CBD particulièrement élevé, est la Candida (CD-1). Chez cette variété, le taux de CBD flirt parfois avec les 20%. Et
oscille généralement entre 10% et 20%, tout en ayant des taux de THC variant selon les pieds entre 0,3 et 0,9%, débouchant ainsi sur un ratio de 20:1. Ce qui est remarquable chez cannabis sativa.
Rappelons que CBD est avant tout, un anti-douleur. La consommation de ces variétés est donc souvent justifiée par cette nécessité. Cependant, il est toujours possible de se détendre, même avec un taux de THC faible.
Puisque rappelons-le, le CBD dispose de vertus relaxantes.
Il faut noter que le taux de THX maximum autorisé en France contenu dans la plante ou l’huile que vous utilisez doit se situer en dessous de 0.2% de THC.