28 top idées d’étagères d’angle en tendance

Coucou les filles, je vous ai trouvé 28 idées géniales et inspirantes d’étagères d’angle en tendance que vous pouvez fabriquer vous même ou vous en inspirer pour voir quels modèles vous aimeriez adopter en ce qui concerne les conceptions d’étagères d’angle en bois ou en métal.

Exploiter le moindre centimètre carré de son mur permet de vivre confortablement dans des logements qui ne sont pourtant pas spécialement vastes. Il est cependant nécessaire d’être au fait de ce qui vous permettra d’y parvenir. Les porte-manteaux, ou encore les étagères sont des exemples de meubles vous permettant de faire du rangement à la verticale. Et donc de vous servir des murs comme espaces de rangement. Mais ce qui ne nous vient pas immédiatement à l’esprit, ce sont les coins, qui représentent pourtant une part non négligeable de la superficie des murs. Les designers se sont surpassés en créativité pour proposer en commerce différents types d’étagères spécialement conçues pour être installées dans des coins. Différents modèles de prêt à l’emploi existent, mais il n’est pas interdit d’imaginer sa propre étagère de coin, telle qu’elle serait le mieux pour la décoration de votre intérieur

Le matériau

Si vous décidez de fabriquer ou de faire fabriquer votre propre étagère de coin, le matériaux qui entrera dans sa fabrication est primordial. Il existe en la matière, deux principaux types d’étagères. Celles dotées d’une structure distincte de l’étagère elle-même, et celle dont la structure est faite du même matériau que l’étagère. Un tel meuble est en général d’un seul tenant. Il est enfin possible, bien que cette alternative nécessite des travaux, de creuser l’étagère à même le mur si toutefois celui-ci permet une telle transformation. Un telle étagère, n’est en revanche comme l’on s’en doute impossible ni à déplacer, ni à supprimer. Son caractère irréversible et coûteux en termes de travaux, fait d’elle un type d’étagère rarement présent dans les maisons, et se retrouve plus volontiers dans ces intérieurs plus haut de gamme et plus spacieux.

Cet exemple d’étagère très original a été dessiné par le cabinet d’architecture hollandais Bears Design. Il s’agit d’un exemple type d’étagères encastrée. Les plus robustes puisqu’elles sont moulées directement dans le mur, elles sont en revanche impossibles à déplacer et irréversibles dans leur installation.

Les fixations

L’autre partie sensible d’une étagère qu’elle soit de coin d’ailleurs ou pas reste la fixation. Elle définit en partie la robustesse de l’installation, et influence directement la capacité de soutien du meuble. Il existe deux principaux types de fixation. Le premier est la fixation par vis. Facile à mettre en place, elle est en revanche limitée dans sa robustesse. Cette même robustesse est entre autres fonction de la longueur et de la robustesse de la vis qui sera utilisée dans le processus de fixation. Il y a aussi un autre type de fixation plus robuste s’appuyant sur ce qui est nommé “taquet” de fixation. Les taquets permettent de rendre les appuis de l’étagère invisibles. Le principe est simple, tige métallique creuse est plantée dans le mur, et une autre pleine destinée à être insérée dans la première est fixée à l’étagère. Ensuite, il suffit d’emboîter l’une dans l’autre. L’épaisseur et la dimension d’une telle tige est bien plus conséquente que celle d’une simple vis. L’appui de la fixation est donc largement plus solide.

Une astuce de fixation

Il n’est pas nécessaire de recouvrir l’entièreté de l’étagère de fixations, quelques-unes judicieusement placées suffisent amplement. Cette astuce est d’autant plus pertinente que certaines étagères, comme celle ci-dessus, plutôt volumineuses, peuvent inciter à multiplier les fixations. Ce qui n’est encore une fois pas une démarche indispensable.

Il existe bien entendu des étagères pour lesquelles le problème des fixations ne se pose même pas, puisqu’elles sont faites de telle sorte à ce qu’elles soient posées à même le sol.

L’étagère qui serpente le long d’un mur

Ce modèle d’étagère très particulier permet d’exploiter le maximum de la superficie murale. Dessiné par Les architectes québécois L.McComber Ltée, il a été pensé avant tout pour l’efficience. L’idée de cette étagère fut développée sous le projet Juliette aux combles. L’étagère est personnalisable dans sa longueur et dans son parcours. Il est possible d’en commander une qui s’arrête à la moitié du mur, ou alors une autre qui descend jusqu’aux genoux. La largeur de l’étagère aussi, peut être variable en fonction de la zone ou l’on se situe sur l’étagère. Ainsi les régions basses peuvent être bien plus larges pour créer un par exemple une zone bureau, qui sera l’extension de l’étagère.

Voici un autre exemple d’étagère de coin fournissant aussi un espace pour y installer son bureau. Les zones de rangement de l’étagère peuvent ainsi se transformer en espace de rangement de vos divers dossiers et documents essentiels.

Un très beau modèle d’étagères prenant appui sur les propriétés géométriques des figures qu’il représente.

error: Contenu protegé
Partagez
Enregistrer
Tweetez