4 Méthodes efficaces pour éclaircir le bois

Le bois est un matériau essentiel dans la décoration de votre intérieur. Il est même pour certaines variétés un véritable matériau de luxe. Certaines essences sont en effet des essences nobles. Pour la petite histoire, il faut savoir que le bois d’ébène, un bois particulièrement prestigieux et rare, est un bois qui coule. Il existe en effet des bois qui coulent, dont l’ébène ou le gaïac. Pour garder le bois de votre mobilier dans l’aspect sous lequel vous l’avez acheté, il existe diverses astuces pour conserver votre bois dans les meilleures conditions et prolonger au maximum sa vie, desquelles nous projetons de vous entretenir sur ce papier.

4 Conseils essentiels avant de procéder à tout éclaircissement de votre bois

Identifier le type de bois auquel vous avez à faire

Bien que tous les bois aient des points communs flagrants du fait qu’ils ont la même structure organique, des nuances existent cependant non seulement entre les essences de bois, mais également entre les diverses utilisations qui sont faites de ces bois. Ainsi, vous n’entretiendrez pas de la même manière le bois duquel est construite votre maison et le bois de votre fauteuil de salon. L’identification du bois est donc la première étape afin de mener à bien son entretien ou sa restauration. La boiserie extérieure nécessite un entretien plus intensif que la boiserie d’intérieur, pour une raison évidente d’exposition plus prolongée aux éléments. Nous ne sommes pas tous experts en matière de boiserie, aussi, pour vérifier l’effet de votre mode de restauration sur le bois que vous vous apprêtez à traiter, appliquez votre méthode sur une partie de la boiserie peu visible et observez le résultat. Si celui-ci est satisfaisant, appliquez-là donc sur l’ensemble du meuble sans crainte.

Tout traitement s’effectue sur un bois nu

Avant de procéder au traitement du bois, il est donc nécessaire de le débarrasser du vernis ou de la cire qui servait à le protéger. Le meilleur procédé reste le décapage. Si vous avez un sèche-cheveux chez vous, il vous est permis de l’utiliser. Il est efficace afin de ramollir la couche de vernis ou de cire avant de l’ôter efficacement. Une autre méthode de décapage intéressante consiste à poncer la peinture. Par contre il faut faire attention, la peinture ne doit pas contenir du plomb qui reste un métal extrêmement toxique. Elle ne doit pas non plus être trop épaisse. Si la couche de peinture satisfait ces deux conditions, commencez par travailler la surface au papier ponce à gros-grain et remplacer progressivement par un grain de plus en plus fin.

Attention aux parties métalliques de votre meuble en bois

S’il s’agit d’une porte ou d’un coffre-fort par exemple, il y a certainement des pièces métalliques sur la boiserie. Il est primordial de les ôter si possible sinon, de les protéger. Car les produits de décapage ont pour effet d’oxyder une grande majorité de métaux. Il est possible de protéger les pièces métalliques du meuble par le recours à un inhibiteur de corrosion. L’utilisation de papier n’est pas conseillée pour protéger le métal, puisque le papier est perméable et laisse passer toutes sortes de produits. Si vous projetez de protéger vos pièces métalliques avec une membrane, veillez à ce que celle-ci soit parfaitement hermétique. Le plus simple et encore de recourir à des membranes en plastique.

Procédez au traitement dans un endroit approprié ou protégez votre environnement ainsi que vous-même

Surtout si vous projetez de traiter votre bois avec divers produits chimiques ou encore si vous comptez recourir à une ponceuse électrique, il est impératif que vous veillez à protéger l’environnement d’éventuelles éclaboussures. Le plus simple dans ce cas et de littéralement déplacer votre mobilier à traiter dans un endroit ou ces éclaboussures ne représentent pas un problème majeur. Il faut savoir entre autres que si vous projetez de recourir à une ponceuse électrique, la sciure et la poussière de bois extrêmement fine, passent facilement dans vos voies respiratoires et vous exposent à des complications de santé dont certaines peuvent être sérieuses. Les produits chimiques dont vous comptez faire l’utilisation également. Il est donc naturellement recommandé de faire usage d’un masque adapté ainsi que de lunettes protectrices afin que votre protection soit totale.

4 Méthodes efficaces pour obtenir un résultat satisfaisant

Le recours à l’acide Oxalique

L’acide oxalique est un acide aux propriétés corrosives efficaces dans le cadre de l’éclaircissement du bois. Il est essentiel de manipuler cet acide avec précaution, puisqu’il irrite les muqueuses ainsi que les voies respiratoires. Il présente également un risque important de perturbation de la circulation sanguine et peut endommager les reins. Une fois que vous vous êtes correctement protégés, mélangez cet acide à de l’eau chaude à proportion de 200g par litre d’eau. Puis à l’aide d’un pinceau ou d’une éponge appliquez la solution aqueuse ainsi obtenue sur la surface à traiter. Laissez l’application agir pendant deux heures environ. Rincez une première fois avec de l’eau en abondance. Puis une seconde fois avec une solution composée à 50% d’eau et 50% d’alcool ménager. Laissez ensuite sécher votre meuble un jour. Le résultat est garanti.

L’alcool à brûler reste une option particulièrement efficace

L’alcool à brûler est efficace lorsqu’il s’agit d’éclaircir les meubles fabriqués en bois de chêne. Moins nocif que les autres produits, il est tout aussi efficace. Il s’agit de l’appliquer et de laisser reposer plusieurs heures avant de rincer. Il ne vous reste plus ensuite qu’à enduire la surface du bois de cire.

L’ammoniaque et l’eau oxygénée

Ce couple de produits est très efficace mais aussi très puissant. Il est particulièrement conseillé pour éclaircir les bois sombres. Il peut néanmoins attaquer le bois en profondeur. Il est en quelque sorte, la bombe nucléaire de la restauration de bois. Aussi, il n’est indiqué que lorsque le bois à restaurer est premièrement sombre et deuxièmement particulièrement vétuste tout en ayant une bonne robustesse.

L’eau de javel, votre ultime recours

Si aucun de ces produits n’est à votre disposition, vous avez certainement dans votre cuisine ou dans votre cagibi, de l’eau de javel. Bien que ce soit un produit qui est couramment utilisé pour l’hygiène ménagère, l’eau de javel est corrosive et dangereuse lorsqu’elle est inhalée à forte dose. Surtout pour le système respiratoire. Il est donc essentiel pour votre santé d’appliquer le produit sur le bois en extérieur pour éviter d’éventuels accidents.

error: Contenu protegé
Partagez
Enregistrer
Tweetez