21 top idées de cuisines grises et bois

Salut à tous, voici les 21 plus belles idées de cuisines grises et bois que je vous ai trouvé pour vous apporter de l’inspiration en ce qui concerne les conceptions, rénovations et décorations de cuisines grises et bois.

Le bois est d’un raffinement extrême lorsqu’il est judicieusement disposé dans les cuisines modernes. Mais n’importe quel bois ne convient pas à votre cuisine. La sélection du bois, doit tenir compte de la configuration de votre cuisine mais aussi et surtout de votre disposition à l’entretenir. Car en effet, le bois nécessite un entretien accru par rapport aux autres matériaux. Divers bois, sont très bien adaptés à la décoration de votre cuisine, pour vous accompagner dans votre prise de décision, j’ai pris le temps de rédiger ce papier spécialement sur le sujet. Nous allons démystifier ensemble le bois et faire le tri entre le vrai et le faux. A l’issue de cette lecture vous serez en mesure d’avoir une vision bien plus claire de vos désirs concernant les bois que vous sélectionnerez.

Les parties de la cuisine le plus souvent en bois

Naturellement le bois ne se retrouve pas dans les zones de la cuisine exposées à l’eau. L’eau est l’ennemi du bois, puisque ce dernier est naturellement poreux. En s’y infiltrant, l’eau ramollit la structure de votre bois et le rend plus cassant. En outre, un bois humide est un milieu favorable au développement de moisissures et autres champignons pour lesquels la cuisine devrait être le dernier endroit sur terre leur servant de refuge. Le bois est donc utilisé pour fabriquer les zones de votre cuisine les moins exposées à l’eau. C’est-à-dire, les portes de tiroirs, le parquet, les tables à manger, les meubles d’entreposage ou encore les portes d’issues. Mais le bois donne un rendu particulièrement raffiné lorsqu’il est utilisé en bande ou en frise sur les murs de la cuisine. En plus de servir à fabriquer les utilitaires, le bois peut donc servir à décorer votre cuisine.

Les essences de bois les plus prisées ainsi que leur utilisation

La cuisine est un lieu particulièrement exposé à l’humidité, il faut donc se diriger vers les bois naturellement résistants à l’exposition à l’humidité et faire votre sélection dans cette gamme. Le pin par exemple est un bois apprécié pour sa teinte naturellement rosée et pour sa pose facile. Mais il est loin d’être le seul, l’érable par exemple est un bois particulièrement réputé chez les luthiers pour ses propriétés acoustiques. Il entre dans la fabrication de montures de scies par exemple ou encore dans les manches de divers outils. Pour votre cuisine, l’érable est conseillé pour les dessus de vos tables.

Dans la vaste gamme des bois idéals pour votre cuisine, il y a aussi le merisier. Également connu sous le nom de cerisier pour oiseaux tant ses baies ressemblent à s’y méprendre à celles d’un cerisier. Le duramen de cet arbre, soit la partie centrale de ce dernier, est d’une délicate teinte rose-orangée, aussi appelée saumonée. C’est d’ailleurs cette couleur, unique qui lui donne tout son potentiel séducteur auprès de ceux qui savent l’apprécier. Son bois, durable, se comporte parfaitement en cuisine et ne nécessite que peu d’entretien. Il suffit de veiller à faire faire vos meubles par un menuisier professionnel, qui veillera à passer une simple couche de vernis protecteur pour éviter tout vieillissement précoce du bois. Une fois installés dans votre cuisine, de tels meubles n’auront jamais besoin que d’un léger entretien, et un coup de chiffon de temps à autre.

Je ne peux pas vous parler des bois adaptés à la cuisine sans vous parler du frêne. Le frêne est un bois très présent dans les catalogues des cuisinistes. Il est d’une couleur naturelle blanche pour l’aubier, avec un duramen presque noir. L’aubier est la zone qui fait le tour du cœur du tronc (duramen). Cette blancheur est ce qui justifie le recours à ce bois lorsque l’on envisage la décoration de sa cuisine. Très élégant, le frêne est apprécié pour les lignes délicates et les nervures qui le parcourent. Le frêne est ce que l’on appelle un bois hétérogène, son tronc est organisé en deux parties dites bois d’hiver et bois d’été. Le bois d’hiver est une région poreuse avec de gros vaisseaux, le bois d’été qui en réalité s’avère être le bois final est quant à lui structuré inversement au premier. Toute augmentation du diamètre du tronc ne se fait que par l’expansion du bois d’été. Le bois d’été du frêne est un bois pauvre en vaisseaux qui sont par ailleurs très fins, lui donne son aspect lisse et peu rugueux lorsqu’il est débité en quartiers.

La présence du bois dans la cuisine

Il est préférable de minimiser la présence du bois dans une cuisine, et de lui allouer une fonction décorative mineure. La cuisine est un milieu agressif pour le bois. Le bois, lui-même n’est pas la meilleure surface hostile aux germes et peut à terme représenter un risque sanitaire. En revanche, il est particulièrement apprécié pour les meubles qui n’entrent que peu en contact avec les aliments.

error: Contenu protegé
Partagez
Enregistrer
Tweetez