Comment s’émanciper de ses parents ?

Pour certains, la famille est ce qu’il y a de plus de cher à leurs yeux. Pour d’autres c’est une source d’angoisse, de frustration et de colère. Les relations parents-enfants n’ont jamais suscitées autant d’études et de débat que de nos jours.

Pourquoi avons-nous peur de tenir tête à nos parents ?

Cela vient du fait qu’ils nous ont donné la vie, éduqués, nourri et blanchi pendant toute notre enfance. Nous nous sentons redevable de tout ce qu’ils nous ont donné, culpabilisons lorsque nous sommes susceptibles de faire quelque chose qui ne leur plairait pas et leur tendance à nous infantiliser nous pousse à nous comporter comme des enfants alors que nous sommes censés être adulte et mature. C’est qu’on est bien chez papa-maman, on paye pas grand-chose, on se fait pas à manger bref on entretient une bulle d’enfance autour de nous.

« Tu quitteras ton père et ta mère », Genèse

Il n’y a cependant rien de plus malsain que de considérer ses parents comme des dieux. Ils ne sont pas plus intelligents, et ne possèdent pas toutes les vérités ! Ce sont des humains avec leurs défauts, et vous avez tout à fait le droit d’être en désaccord avec eux, chose qui ne vous est pas agréable du tout mais qui est pourtant nécessaire à votre passage dans la vie adulte. Il semblerait que les petits derniers de la fratrie ou les enfants uniques aient beaucoup plus de mal à quitter le cocon familial car ils ressentent énormément de culpabilité à enlever le rôle de parents à leurs géniteurs.

Comment se détacher d’eux ?

C’est un travail de longue haleine de couper le cordon avec ses parents, spécialement lorsque cela fait plusieurs années que vous êtes bloqués dans un cercle familial fermé et en décalage avec la réalité. Cela peut se passer dans la plus grande entente, comme susciter des pleurs ou des cris selon votre schéma familial. Retenez cependant une chose : il n’y a AUCUN malaise à partir de chez ses parents, quoi qu’ils vous en disent ! Les plus protecteurs et possessifs pourront même vous traiter d’ingrat… Difficile d’oser prendre son indépendance lorsque l’on ne vous considère pas comme réfléchi.

Le rôle des parents n’est pas de garder l’enfant près de lui mais bien au contraire de lui avoir donné la force et le courage d’affirmer ses opinions, et d’oser être différent. Ce n’est malheureusement pas le cas de tous les parents qui existent et les problèmes que nous pouvons avoir avec eux sont grandement liés à ça.

N’ayez pas peur d’être vous-même, si vous avez envie de partir, faites-le quoi qu’ils en disent. Il y a des multitudes de crimes imaginaires dont nous croyons être coupable : abandonner nos parents, être un fardeau ou ne pas être à la hauteur… Rien n’est plus malsain que de baser sa vie entière sur l’approbation de vos parents !