Comment se débarrasser des fourmis

Les fourmis dans la maison peuvent vite se montrer particulièrement agaçantes, particulièrement lorsqu’elles se faufilent dans les stocks de nourriture. Potentiellement, les fourmis ont un nid à l’intérieur ou à proximité de votre maison. Si vous avez des fourmis chez vous, il est donc inutile de tuer individuellement les ouvrières qui envahissent votre comptoir, si vous ne traitez pas le nid. Le premier réflexe lorsque vous repérez des fourmis chez vous et donc de les suivre pour trouver le nid. Ce n’est qu’à ce niveau que vous allez agir. 

Une manière radicale de détruire le nid de fourmis 

Les fourmis parlent entre elles. Et leur langage est fait d’odeurs. De phéromones précisément. Lorsqu’une éclaireuse trouve une source de nourriture, elle libère des phéromones sur le chemin du retour à la fourmilière depuis la source. Les ouvrières, n’auront qu’à suivre le chemin pour accéder à la nourriture. Voilà pourquoi, il est possible d’observer les “routes” décrites par les fourmis lorsqu’elles marchent les unes derrière les autres. En suivant l’une de ces routes, vous remontez jusqu’à la colonie. Là, vous vous munirez d’une casserole remplie d’eau bouillante. Et d’une bouteille de liquide vaisselle. Versez le liquide vaisselle, dans l’ouverture principale de la colonie, puis faites suivre l’eau bouillante. Le mélange mortel terminera instantanément tous les occupants de la fourmilière, y compris la reine. Le liquide vaisselle annulera toutes les pistes phéromonales à l’intérieur de la colonie. Ce qui rendra l’intérieur de celle-ci définitivement impraticable pour les fourmis en provenance de l’extérieur. Livrées à elles-mêmes, elles mourront les unes après les autres. 

La méthode par le marc de café 

Faites là encore bouillir une bonne quantité d’eau. Qui sera chargée de supprimer les occupants de la colonie. Et cette fois, ce sera le marc de café qui agira en brouilleur de phéromones. En plus de donner le même résultat que le liquide vaisselle, il évite la contamination des sols avoisinants la colonie durant le traitement. 

Détruire la colonie à l’ammoniaque 

L’utilisation de l’ammoniac est une méthode radicale. Elle ne doit être envisagée avec sérieux que dans le cas d’une invasion trop importante nécessitant une intervention rapide et globale. Extrêmement corrosif et toxique, l’ammoniac détruit certes la colonie, mais stérilise littéralement les sols alentours en faisant de véritables déserts. Il est important lors de la manipulation de ce produit de se remémorer quelques règles de base de sécurité, pour éviter des accidents potentiellement graves avec ce composé. Ne jamais entrer en contact direct avec le produit, et ne jamais le placer juste sous le visage. L’ammoniac libère des vapeurs potentiellement mortelles, manipuler toujours le produit à l’air libre. Introduire l’ammoniaque par tous les orifices de la fourmilière et veiller à ce que tous les tunnels de celle-ci soient atteints. Plus verser l’eau bouillante juste après. La méthode est certes radicale, mais efficace. 

Bicarbonate de soude et sucre blanc pour venir à bout des fourmis en intérieur 

Si vous êtes plutôt respectueux des autres espèces et ne voulez pas détruire la colonie, mais simplement empêcher que des hordes de fourmis ne patrouillent dans les pièces de votre maison, optez pour la stratégie de traitement passif. Mettez un mélange de bicarbonate de soude et de sucre en poudre dans des coupes ou encore des couvercles de pots, puis placez les récipients dans des endroits stratégiques de votre maison. Les fourmis ne feront pas la différence entre le sucre et le bicarbonate de soude. Intégreront le bicarbonate qui au contact de leurs sucs gastriques augmentera subitement de volume et provoquera l’explosion de la fourmi.