48 décorations de chemins de jardin

Salut à toutes et à tous, je vous ai trouvé 48 façons créatives et originales de s’inspirer en ce qui concerne les décorations de chemins de jardin à adopter pour concevoir un style unique dans votre chemin de jardin avec des éléments de décors à la fois tendance et facile à faire pour la plupart.

Si ceux d’entre nous qui le peuvent, ne se privent pas de se doter d’un jardin, c’est parce que la proximité avec la végétation, la nature ainsi que la verdure est un véritable exutoire, une thérapie permettant de se ressourcer au milieu de la frénésie d’une vie urbaine. Profiter de son jardin, c’est y passer le plus de temps possible. Il faut donc le rendre le plus agréable à vivre possible. Parmi les aménagements auxquels il faut penser, un sentier de jardin fait partie des plus indispensables. Il permet de facilement se déplacer entre les plantes, en amoindrissant le risque de les abîmer en les piétinant. Il existe autant de types de sentiers de jardin qu’il existe de types de pierres d’essences de bois ou encore de configurations possibles des pièces issues de ces matériaux.

Prendre garde à l’affaissement

Les sentiers installés à la va-vite sont exposés à un risque d’affaissement à l’issue duquel le sentier s’enfonce intégralement dans le sol, causant sa disparition pure et simple. Ces affaissements sont le plus souvent causés par les pluies rendant les sols meubles et entamant ainsi leur capacité à supporter le poids des pièces qui serviront à installer le sentier. Pour éviter un tel incident, il est nécessaire de compresser au maximum la terre en dessous des fondations du sentier, et de passer une couche de gravier avant d’installer les dalles en pierre ou en bois. Le bois lui-même, est très exposé à la moisissure surtout lorsqu’il est en permanence en contact avec la terre, qui par son humidité et la présence d’organismes et d’invertébrés en son sein accélère processus. Le bois doit donc être correctement vernis pour ralentir au maximum sa décomposition et le protéger contre les éléments.

Un sentier c’est aussi un décor, laissez votre créativité s’exprimer

Outre sa fonction utilitaire, il n’est pas interdit de voir dans un sentier de jardin un élément supplémentaire pouvant améliorer l’esthétique de votre espace vert. Pour faire la différence, variez les pierres qui composeront votre sentier. Tant dans leur forme, dans leur couleur que dans leur calibre. Ces pierres, par leur agencement judicieux, donneront une certaine identité à votre sentier et le feront ressortir dans le tableau global de votre jardin. La forme générale de votre sentier joue également un rôle essentiel dans son apparence finale. Un sentier droit donne un visuel nettement différent qu’un un sentier sinueux ou encore en spirale. De manière générale, les sentiers dont la ligne n’est pas définie, accentuent la dimension sauvage et négligée du jardin, surtout s’ ils sont simples, tandis que les sentiers droit exaltent l’ordre et la discipline imposés aux plantes du jardin.

Les dalles

Une autre voie pour obtenir un sentier rapidement et à moindre frais et de ne disposer que des dalles alternées selon le pas humain. Cette alternative présente l’avantage d’utiliser un volume minimal de matériaux. En outre, l’installation du sentier se fait en un temps record et le sentier est d’une bonne fiabilité. Le tout, bien évidemment à des tarifs économiques. Il s’agit ici de sacrifier un peu de son confort mais pour obtenir un résultat qui l’emporte sur tous les tableaux.

Le sentier en terre

Dans le registre économique, il est tout à fait possible de défricher ce qui correspondra au futur sentier, mélanger la terre à du sel et compresser la terre, de telle sorte à obtenir un sentier durable et encore une fois à prix réduits. Comme sur l’image ci-dessus, il est possible de border le sentier avec des branchages ou encore des pierres pour clairement le distinguer dans le paysage. Le sel ainsi que la compression de la terre empêcheront toute herbe de pousser au milieu du sentier. Au fil des saisons il se recouvre de feuilles mortes ce qui finira de lui donner un rendu des plus harmonieux avec votre jardin.

Le sentier en dur

Le premier travail consiste à creuser l’espace dans lequel se superposent les couches de matériaux à la base du sentier. Pour éviter que les parois de la tranchée creusée ne s’effondrent dans la zone d’application des matériaux, il s’agit d’installer des bandes plastiques fixées à l’aide pieux qui s’enfoncent dans la terre des parois. Appliquez une couche de sable avant d’ajuster les pavés du sentier selon votre guise. Il est possible de colmater les interstices entre les pavés avec du ciment ou encore de l’argile. Le sable permet de stabiliser les pavés et constitue également un milieu défavorable à la prolifération de pousses et de plantes. En lieu et place du sable il est tout à fait possible de couler une couche de ciment qui fixera les pavés. Mais ici, le budget s’en verra augmenter.

Fermer

Copiez collez ce code pour afficher l image sur votre site

error: Contenu protegé
Partagez
Enregistrer
Tweetez