BEAUTÉ: Blanchir ses dents en 1h et sans dépenser un centime, c’est possible. Mode d’emploi

La science n’a pas toujours été là pour nous fournir des médicaments et pour nous soigner. En réalité, la médecine n’est ce qu’elle est que depuis le milieu du 20ème siècle, c’est à dire rien du tout à l’échelle de l’histoire humaine. Depuis que Homo Sapien, marche sur terre, c’est essentiellement sa capacité à lier les choses et les phénomènes et à essayer en tâtonnant, qu’il a réussi à s’améliorer progressivement. On appelle cela l’acquisition de la connaissance par la méthode empirique.

Publicité

La méthode empirique et le blanchiment des dents

En matière de santé, tous les remèdes issus de la méthode empirique, s’appellent les “remèdes de grand mère”. Qui ont une réputation solidement ancrée dans l’inconscient collectif. Pour blanchir vos dents par exemple, vous n’êtes pas sans savoir que le bicarbonate de soude, a un pouvoir blanchissant extrêmement puissant. Voici un remède vous permettant de blanchir vos dents sans rien donner à votre dentiste et en toute sécurité.

Blanchir ses dents au bicarbonate de soude et à l’aluminium  

Pour se faire, préparez une pâte, à base de bicarbonate de soude, de sel et d’eau. Assurez vous de la mélanger avec patience et amour, jusqu’à ce que la pâte soit cohérente et ferme.

Étalez la pâte sur une languette d’aluminium. Confectionnez votre languette de telle sorte à ce qu’elle soit suffisamment large pour couvrir vos deux mâchoires, et suffisamment longue pour couvrir vos dernières molaires. Placez la dans votre bouche un peu à la manière d’un protège-dents de boxeur et laissez reposer 60 minutes. Il vous suffit ensuite de la retirer et de vous brosser les dents le plus normalement du monde.

Le résultat qui s’en suivra sera miraculeux. Vous aurez beau avoir les dents jaunes, elles deviendront d’un blanc immaculé que vos yeux peineront à croire. Et pourtant, l’union de l’aluminium et du bicarbonate de soude, blanchit vos dent mieux que vous pouvez ne l’espérer chez le dentiste. Surtout lorsque l’on sait qu’un blanchiment des dents chez le dentiste, présuppose l’utilisation d’une fraise qui érode vos dent et les affaiblis.

C’est ce que l’on appelle la méthode empirique.

La méthode empirique, définition

La méthode empirique désigne principalement l’acquisition de la connaissance par essais, erreurs et succès. Les découvertes et les avancées issues de cette méthode, trouvent rarement leur explication scientifiques sur le moment. Il faut souvent plusieurs génération pour y apporter une explication cohérente. Et dans certains cas elles ne trouvent tout simplement jamais d’explication.

C’est ainsi que les évolutions que l’humanité a connu tout au long de son histoire se sont faites. Cette méthode peut donner lieu à des choses magnifiques très complexes. Comme par exemple, l’extraordinaire dextérité des vikings à fabriquer leurs légendaires drakkars, ou encore le processus de confection des tapis.

Il en va de même en ce qui concerne la santé. A votre avis, comment faisait l’humanité lorsque la médecine était quasiment inexistante? Elle se contentait de prélever dans son environnement les plantes et les substances, pour les essayer sur les malades, pour ne retenir que celles qui marchent. Ce n’est que très récemment que la science à peu à peu remplacé la méthode empirique.

D’ailleurs si chaque culture a son savoir faire, c’est bien parce que chaque groupe humain vivant dans un environnement spécifique, construit son folklore à l’image de cet environnement pour en faire quelque chose d’unique et d’identificateur.
Cependant du fait qu’elle opère à l’aveugle sans un Framework théorique, il s’agit d’une méthode limité tant dans la profondeur des connaissances auxquelles elle donne accès, que dans le rythme auxquelles ces connaissances émergent, car principalement le fruit du hasard. Il me semble important de le préciser.

Image: astuce-story

(Visited 101 times, 2 visits today)

Crée ton pseudo pour rejoindre le Tchat !