15 idées d’activités pour les enfants qui s’ennuient

Un enfant n’a pas la même perception du temps qu’un adulte. Alors que pour l’adulte, les heures ou les jours sont des ordres de grandeur modestes, dire à votre enfant qu’il doit patienter ne serait-ce qu’une demi-heure et voilà que cette demi-heure se transforme en siècles et devient pour lui un calvaire à traverser. L’effet est encore plus accentué si votre enfant est d’une nature hyperactive. Lorsque votre enfant s’ennuie et chahute, plutôt que d’y voir un problème à gérer, voyez-y plutôt une opportunité de lui faire découvrir de nouvelles manières de s’amuser qui développeront son intelligence et sa créativité tout en lui permettant d’accéder à une forme nouvelle de connaissance en exerçant son esprit sur la résolution de nouvelles situations. Si vous êtes à court d’idées nous avons listé pour vous 15 suggestions de jeux que vous pouvez proposer à votre enfant pour le distraire tout en lui faisant découvrir de nouvelles choses.

Dresser son arbre généalogique

Votre enfant n’est pas aussi proche de vos ascendants que vous et il peut même dans certaines situations arriver qu’il les perçoive comme des étrangers. Pour affirmer l’identité de votre enfant dans son esprit et lui faire découvrir ses ancêtres, vous pouvez reconstituer avec lui son arbre généalogique, en lui présentant ses membres, ou tout du moins ceux que vous connaissez.

Lui enseigner l’origami

Vous n’avez pas besoin vous-même de vous y connaître, les tutos existent en veux-tu en voilà sur internet. L’origami permet à l’enfant d’exercer son esprit à la géométrie spatiale, et lui permet de visualiser les objets dans l’espace. En plus de la dimension artistique de l’activité bien entendu.  

L’initier à la photographie

En touchant un appareil photo, l’enfant réalisera que prendre des photos de valeur est un art qui s’apprend. Qui sait, il sera peut-être même initié à la philosophie, en comprenant le sens de la phrase “un appareil photo est une machine  à capturer des instants inoubliables”. 

L’inciter à construire une cabane

Du fait qu’il s’agit d’une activité qui implique l’utilisation d’outils, vous devez être présent lorsqu’il s’y adonnera. Construire une cabane, tous les enfants en rêvent. Il y a donc peu de chances pour qu’il rejette l’idée. L’enfant apprendra la patience, la visualisation dans l’espace, la familiarisation avec les outils et la valeur du travail physique.

Lui apprendre un tour de magie

L’enfant verra le tour de magie comme un moyen d’attirer l’attention sur lui. Ce qui le motivera à s’y mettre de bonne foi. Pendant ce temps vous vous avez la paix pour un moment. 

Lui apprendre à observer la nature

Nos sociétés modernes exposent les enfants à une avalanche de sollicitations artificielles, qui contribuent à lui former dans son esprit une image non-conforme de la réalité. Il s’agit d’un danger sérieux pour son développement. Enseigner à votre enfant l’amour de la nature, c’est-à-dire, le monde brut et tel qu’il est authentiquement, c’est lui garantir un ancrage solide dans la réalité, et lui permettre un développement équilibré

Lui enseigner la lecture

L’apprentissage de la lecture s’inscrit dans la même démarche que l’observation de la nature. Observer la nature, n’est-ce pas finalement lire dans le livre de l’univers? Les deux demandent un effort à l’enfant, la nature lui demande de développer sa propre interprétation de ses observations, le livre lui demande d’effectuer la bonne interprétation des mots et des phrases. Et l’un comme l’autre développent son imaginaire. Le fait que l’enfant fournisse un effort pour accéder à l’information, fait que celle-ci mieux se fixer dans sa mémoire, de manière durable, et surtout, représentant une information de qualité. 

Collectionner les timbres 

La collection de timbres aura une grande valeur pour votre enfant au fur et à mesure que de nouveaux timbres viendront s’y ajouter. Ce qui lui permettra par la même occasion de prendre de l’avance sur les cours d’histoire, puisque chaque timbre est en général associé à un événement marquant de l’histoire du pays. 

Lui apprendre à … s’ennuyer

Oui, à s’ennuyer, tout simplement. L’ennui est thérapeutique, puisqu’il oblige l’enfant à se retrouver face à lui-même. Et donc à se découvrir des ressources et des passe-temps insoupçonnés. En outre, s’ennuyer est un exercice de domptage affectif du temps, une capacité précieuse, dont il aura besoin à l’avenir. 

Ecrire des acrostiches

Un acrostiche est un poème ou un petit texte, dont les premières lettres de chaque phrase, lues verticalement, transmettent un message ou forment un mot. Cet exercice permettra à l’enfant d’affiner son vocabulaire et de perfectionner sa maîtrise de la langue

Lui apprendre à faire des scoubidous

Scoubidou

Faire des scoubidous, c’est savoir se servir de ses doigts et aussi savoir être patient. L’enfant aura le choix entre différentes couleurs ce qui développera sa créativité, et il aura la satisfaction du résultat final une fois qu’il aura achevé son scoubidou. Il est même possible de pousser cette logique vertueuse vers un stade supplémentaire en incitant l’enfant à faire une collection, fabriquer un super scoubidou ou encore créer une figurine à partir des scoubidous préalablement confectionnés. 

Écrire une lettre aux grands-parents

Ou comment faire d’une pierre non pas deux, mais trois coups. L’enfant s’exercera à la rédaction, les grands-parents seront aux anges et ils existeront activement dans son univers.

Résoudre des devinettes

Un excellent moyen d’initier l’enfant aux problèmes de maths qu’il aura à affronter à l’âge d’aller à l’école. Et s’il y va déjà, la résolution de devinettes constituera une occasion de s’entraîner sur autre chose que des maths. 

Jouer au Sudoku

Un autre très bon moyen de développer l’intelligence logique de l’enfant. Le sudoku lui fera passer du temps tout en sollicitant sa matière grise. Et puis plus c’est dur plus c’est intéressant. L’enfant prendra de cette manière goût à la difficulté. 

Apprendre une chanson en anglais

Ou en n’importe quelle langue étrangère d’ailleurs. Si l’enfant aime la chanson, cela le motivera d’autant plus à mémoriser les mots qui y sont prononcés et donc à maîtriser un peu plus la langue. Une fois que la chanson est apprise, passez à une autre. Si ça ne le rendra pas bi-lingue, ça y contribuera efficacement.

error: Contenu protegé
Partagez
Enregistrer
Tweetez