9 Remèdes de grand-mère pour soulager l’aérophagie

Vous avez du mal à digérer, votre ventre est ballonné et gonflé ? Vous souffrez peut-être de l’aérophagie. Elle se manifeste par un inconfort digestif. 

L’aérophagie est la conséquence directe d’un trop-plein d’air avalé et stocké dans le système digestif. Les crises d’aérophagie peuvent être douloureuses et gênantes. 

Il existe des remèdes de grand-mère très efficaces pour soulager naturellement l’aérophagie. Dans cet article, vous découvrirez les symptômes de l’aérophagie et les remèdes de grand-mère efficaces contre vos crises d’aérophagie.

Quels sont les différents symptômes de l’aérophagie ?

L’aérophagie est un processus physiologique normal qui signifie également « avaler l’air ». Cette surproduction de gaz peut être causée par la consommation de boisson gazeuse, de chewing-gum ou certains aliments.

Par ailleurs, certaines autres mauvaises habitudes alimentaires telles que : manger sans mastiquer, prendre ses repas dans un environnement stressant, manger debout ou en parlant peuvent également favoriser l’aérophagie.

Si vous observez les différents symptômes tels que : le ballonnement, le ventre gonflé, les éructations, douleurs abdominales, perte d’appétit diarrhée ou constipation et les Flatulences alors vous souffrez d’aérophagie.

Quels sont les remèdes de grand-mère pour soulager l’aérophagie?

Le bicarbonate de soude, très est efficace pour diminuer les remontées acides

Le bicarbonate de soude est un remède naturel qui agit sur les remontées acides et favorise une bonne digestion. Le bicarbonate de soude diminue également les ballonnements et peut donc être une solution naturelle intéressante pour les personnes qui souffrent de l’aérophagie.

Posologie : mettre une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau, ensuite, boire le mélange 15 minutes avant le repas à titre préventif ou 15 minutes après le repas si on se sent ballonné.

Les contre-indications : si vous souffrez d’insuffisance cardiaque ou d’insuffisance rénale, ne pas utiliser de bicarbonate de soude.

Le charbon actif, il fixe les gaz responsables des crises d’aérophagie

Le charbon actif est un remède naturel efficace en cas d’aérophagie. Cette poudre noire, se retrouve généralement sous forme de gélules. Ce charbon actif va fixer les gaz présents dans l’organisme car il peut fixer jusqu’à 100 fois son volume en gaz !

Posologie : prendre 500 mg ou 1 g de charbon actif, 3 à 4 fois par jour. Toujours bien vérifier la posologie indiquée par le fabricant.

Les contre-indications : prendre le charbon actif à distance des autres médicaments, soit au moins 2 heures avant ou après, car il fixe tout ce qu’il trouve dans le corps.

L’huile essentielle de Menthe poivrée, il libère le tube digestif

L’huile essentielle de Menthe poivrée est très efficace en ce qui concerne la sphère digestive. Cette huile essentielle a un pouvoir : celui de libérer efficacement le tube digestif !

Posologie : prendre une goutte d’huile essentielle de Menthe poivrée pure par voie orale, ou sur un comprimé neutre, dans un peu d’huile végétale ou sur un bout de mie de pain.

Les contre-indications : évitez d’en mettre sur du sucre ou du miel, car ils acidifiants pour le tube digestif.

L’argile verte, elle fixe également les gaz présents dans l’organisme

L’argile verte fonctionne sur le même principe que le charbon actif. Elle va venir fixer les gaz présents dans l’organisme, pour éviter ainsi le trop-plein de gaz responsable des crises d’aérophagie.

Posologie : mélangez 1 cuillère à café d’argile verte en poudre dans un verre d’eau et laissez reposer pendant 2 heures. Ensuite, buvez uniquement l’eau au-dessus de la poudre d’argile verte qui est restée au fond.

Les contre-indications : espacez la prise d’argile verte, de la prise de médicaments pour éviter de diminuer l’efficacité de traitements.

Les probiotiques, ils régulent la flore intestinale

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants, encore appelées “bonnes bactéries”, que l’on retrouve dans notre alimentation quotidienne. Ils sont très efficaces pour soulager les ballonnements et réguler la flore intestinale.

Une cure de probiotiques pendant un mois permet de ressentir un soulagement évident sur les ballonnements. Ce traitement est renouvelable plusieurs fois dans l’année si nécessaire.

L’huile essentielle de Romarin Verbénone, elle améliore la digestion

L’huile essentielle de Romarin Verbénone aide à soulager le foie. Elle va également atténuer les désagréments liés à l’aérophagie et améliorer la digestion. Elle est puissante et très complète, de plus, il n’y a aucune contre-indication à utiliser cette huile essentielle !

Posologie : prendre une à deux gouttes d’huile essentielle de Romarin Verbénone le matin à jeun, pendant 21 jours, diluée ou pure dans une huile végétale.

Les huiles essentielles aux épices, sont de puissants anti-ballonnements

Huile essentielle de Cardamome, huile essentielle de Fenouil, huile essentielle de Cumin, huile essentielle de Coriandre, huile essentielle d’Anis Vert, huile essentielle d’Estragon… Toutes ces huiles essentielles ont un effet anti-ballonnements intéressant en cas d’aérophagie.

Posologie : pour profiter de leurs bienfaits, vous pouvez en choisir deux d’entre-elles. Prendre une goutte de chacune des deux huiles essentielles choisies avant le repas, si vous souffrez de ballonnements chroniques et après si vous ressentez le besoin, jusqu’à 3 fois par jour.

Contre-indications : l’huile essentielle de fenouil et l’huile essentielle d’anis vert ne doivent pas être utilisées en cas de cancer hormono-dépendant.

Les graines de fenouil, elles soulagent efficacement les ballonnements

Comme l’huile essentielle de fenouil, les graines de fenouil aident à soulager les ballonnements, dont on souffre quand on fait de l’aérophagie. Les consommer sous forme de tisane au quotidien, surtout si on en ressent le besoin.

Posologie : laisser infuser 10 minutes quelques graines de fenouil dans une eau bouillante, puis filtrez et buvez la préparation.

Contre-indication : ne pas consommer la tisane aux graines de fenouil en cas de cancer hormono-dépendant.

L’anis étoilé, il améliore la digestion

L’anis étoilé (badiane) est un allié de la digestion, que vous pouvez intégrer à vos préparations culinaires du quotidien. Par exemple, on peut ajouter quelques graines d’anis étoilé dans les soupes. Vous pouvez également profiter de ses bienfaits en prenant une goutte d’huile essentielle d’anis étoilé par voie orale.

Contre-indication : attention, ne pas la prendre en cas de cancer hormono-dépendant.

Les bourgeons de noyer, ils régulent les intestins

Les bourgeons de noyer aident les personnes qui souffrent d’aérophagie à diminuer les ballonnements et à réguler le fonctionnement de leurs intestins.

Posologie : prendre 5 à 15 gouttes de bourgeons de noyer, dilués  ou pur dans un verre d’eau le soir de préférence à jeun. Faire une cure de 3 semaines sur 4, vous pouvez augmenter la dose en fonction de l’efficacité (un maximum 15 gouttes par jour.).

Il n’existe pas de contre-indication à l’utilisation des bourgeons de noyer.

En somme, l’aérophagie n’est pas une maladie contagieuse. Tout le monde peut être touché par les symptômes de l’aérophagie. Cependant, certaines personnes sont susceptibles d’en souffrir plus fréquemment que d’autres.


Pour réduire les risques d’exposition à l‘aérophagie, limiter la consommation des boissons gazeuses, les légumes secs et le chewing-gum.

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page