9 choses que tu ne savais pas sur les règles douloureuses

Sommaire

Crampes, seins prêts à exploser, coups de poignards dans les reins…

Nous avons toutes différents symptômes lors de nos menstruations mais heureusement il existe des solutions pour soulager nos douleurs et enfin être heureuse d’être une femme. (Si les douleurs sont accompagnées de fièvre ou vous empêchent de vivre correctement, consultez votre médecin)

images (3)

1 – Une alimentation adaptée

La façon dont on se nourrit a des conséquences sur notre cycle menstruel.
La première chose à surveiller, c’est votre consommation de sucre.

Parce qu’il entraîne une surproduction d’insuline et l’excès d’insuline cause la production de prostaglandines pro-inflammatoires et donc de fortes douleurs

On élimine aussi les viandes rouges et on évite de boire du café qui augmentent les douleurs en boostant notre capacité à stresser.

Pour vous aider, mangez davantage de poissons gras (maquereau, saumon, etc) ainsi que tout autre aliment contenant des omega-3.

Buvez beaucoup de thé et évitez le café et les cigarettes.

images (4)

2 – La pilule

Elle est l’un des moyens les plus efficaces d’en finir avec vos douleurs car elle régule la production de prostaglandines. Les crampes et les migraines ne feront plus partie de votre vie.

Les saignements étant moins abondants (car contrôlés par la pilule), les contractions pour évacuer le sang sont moins fortes.

download

3 – La bouillotte

Relaxante, la chaleur a un effet vasodilatateur et anti-inflammatoire qui soulage efficacement. Vos muscles qui se contractent sous l’effet de la douleurs vont enfin se relâcher.

Prendre un bain bien chaud a également un effet apaisant. En revanche attention, cela peut intensifier le flux dans les heures qui suivent.
Le site 100feminin rassemble des astuces pratiques pour déclencher les règles et avoir des règles moins douloureuses.

images (1)

4 – Le sport

Vous n’avez sans doute pas du tout envie de bouger de votre lit lors de vos règles mais il semble qu’une activité physique régulière, même pendant les règles atténue les douleurs.

Grâce au sport vous activez l’oxygénation de votre corps et activez la circulation sanguine.
Une marche rapide, des étirements ou des exercices de yoga vous ferons le plus grand bien !

download (4)

5 – Les huiles essentielles

En massage, sur les zones douloureuses, elles permettent de calmer les spasmes.

Les plus connues pour les règles douloureuses sont les huiles essentielles de cyprès, de camomille matricaire, d’amande douce, d’estragon ou de lavande aspic sur un sucre, à la fin d’un repas.se-soigner-par-les-plantes-medium-8264832

6 – L’homéopathie

Ce qui est bien avec l’homéopathie, c’est que pour chaque symptôme vous trouverez des petites granules adaptées.
Consulter un homéopathe, car l’homéopathie est très efficace et adaptée à votre cas précis.

download (3)

7 – Le sexe

Souvent l’idée d’avoir un rapport sexuel pendant vos règles vous dégoûte mais vous allez sans doute changer d’avis quand ça vous soulagera de cette douleur insupportable.

Le fait d’avoir un orgasme peut apaiser les douleurs, non seulement utérines mais aussi celles du dos ou du crâne, en effet, l’effet vaso-dilatateur entrainé par l’orgasme atténue les douleurs et migraines.

download (5)
8 – Détendez-vous

Le stress double le risque de douleurs alors détendez vous! L’adrénaline et le cortisol, les hormones dites « du stress », sont en effet associées à la production de prosta­glandines.

Pour l’éviter, rien de mieux que les techniques de relaxation ou votre activité favorites tant que ça vous détend.

download (1)

9 – Les anti-inflammatoires (en dernier recours)

Si le paracétamol n’a pas d’effet sur vos douleurs de règles, il faudra utiliser des anti-inflammatoires non stéroïdiens, type ibuprofène (Advil, Nurofen, etc), qui sont bien plus efficaces car ils aident à enlever tout types de douleurs (migraines, maux de reins, maux de ventre).

Certaines d’entre vous ne seront quand même pas soulagées par les anti-inflammatoires mais votre médecin peut vous prescrire des médicaments plus forts comme le naproxène ou l’acide méfénamique.

Mais attention la prise de médicament peut entraîner des brûlures d’estomac et à terme un ulcère. Prenez les uniquement si vous ne supportez vraiment pas la douleur et que toutes les autres astuces naturelles ne font pas effet.

! À éviter !

Même si elle est efficace, l’aspirine n’est pas recommandée en cas de règles douloureuses. Comme elle fluidifie le sang, elle peut être responsable de règles hémorragiques.

download (2)

error: Contenu protegé