7 erreurs à éviter pour une meilleure communication

Que ce soit en entreprise ou dans votre vie quotidienne, communiquer n’est pas toujours facile.
Comment bien communiquer pour éviter les malentendus ? Découvrez les 7 erreurs à ne pas faire
pour une meilleure communication
, quel que soit le contexte.

1. Trop parler

Nombreux sont ceux qui pensent que bien communiquer, c’est parler beaucoup. Pour bien
communiquer, c’est-à-dire faire passer un message efficacement, il ne s’agit pas de prendre de
l’espace, de montrer que l’on sait ou de parler vite, bien au contraire ! Le rythme et l’intonation, par
exemple, sont des éléments importants que l’on peut perdre de vue lorsque l’on parle beaucoup. De
plus, parler vite ou faire de grands gestes peut perturber le message que l’on souhaite faire passer.
D’autant plus que cela ne donne jamais une très bonne impression de vous : on sait que les
personnes qui parlent vite ou beaucoup le font souvent pour cacher un stress ou un manque de
connaissances sur le sujet !

2. Négliger son accroche

L’accroche est très importante pour capter l’attention de son interlocuteur. Evitez de commencer
avec des banalités, et abordez plutôt le sujet selon votre angle de vue. Cela vaut pour les conférences
devant un auditoire, mais aussi pour les discussions à deux ou à plusieurs ! L’accroche est cruciale
pour intéresser son public ou son interlocuteur.

3. Partir du principe que ce qui est clair pour vous est clair pour les autres

L’une des erreurs de communication les plus fréquentes est de supposer (sans vérifier) que le
message a été compris par vos interlocuteurs.
Or, souvent, la personne en face de vous n’a pas les
mêmes représentations, les mêmes croyances et les mêmes expériences, ce qui peut rendre plus
difficile la compréhension. Lorsque vous communiquez, quel que soit le moyen de communication
employé, il faut toujours vous assurer que le message a d’une part été reçu, d’autre part été compris.
Vous pouvez, pour cela, poser des questions ouvertes et faire participer votre auditoire ou votre
interlocuteur.

4. Répondre trop vite

Dans une conversation, vouloir répondre trop vite, sans réfléchir, peut être une erreur de
communication.
Si l’on vous pose une question, vous devez maintenir l’attention de votre
interlocuteur en  le tenant en haleine. Une stratégie intéressante de communication est par exemple
de donner des indices petit à petit, en racontant une histoire ou anecdote, et de faire croire plusieurs
fois à votre interlocuteur que vous allez donner la réponse. Ainsi, vous allez capter (et garder)
l’attention de votre interlocuteur ou auditoire.

5. Ne pas illustrer ses propos

Lorsque l’on affirme quelque chose, il faut toujours donner des preuves en illustrant ses propos. C’est
le petit détail qui distingue une histoire intéressante d’un discours creux. Les preuves et les
illustrations sont, encore plus que votre point de vue sur le sujet abordé, ce qui va différencier votre
discours de celui des autres.

6. Fuir les conflits

Pour bien communiquer, il ne faut pas avoir peur des conversations difficiles, même si elles ne sont
pas agréables.
D’ailleurs, un problème qui n’est pas traité rapidement va s’envenimer : il est donc
plus que conseillé d’affronter les conflits et de communiquer plutôt que de les laisser de côté.

7. Réagir avec ses émotions

Pour bien communiquer, il faut faire preuve de self-control. Si vous êtes frustré, énervé ou effrayé,
ne le montrez pas !
Fermez les yeux et prenez le temps de vous calmer avant de proposer une
réponse. Une conversation basée sur des réactions émotionnelles sera toujours moins fructueuse
qu’une conversation calme !

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page