7 erreurs à éviter lorsque l’on commence un nouveau travail

Commencer un nouveau travail est pour beaucoup une source de stress. Comment se faire accepter
au sein de l’entreprise ? Vaut-il mieux faire preuve d’autonomie ou poser le maximum de questions ?
Découvrez les 7 erreurs à éviter absolument lors d’une prise de fonction.

1. Ne pas s’intéresser à la culture d’entreprise

Lorsque l’on arrive dans une nouvelle entreprise, il est très important de s’imprégner de la culture
d’entreprise
, c’est-à-dire les valeurs de l’entreprise, son organisation, ses objectifs, son vocabulaire…
Non seulement, cela montre que vous souhaitez vous intégrer, mais en plus, vous allez ainsi booster
votre performance. La culture d’entreprise, c’est aussi le code vestimentaire, les habitudes de vos
collègues pendant la pause déjeuner, la politique de l’entreprise pour poser les congés, etc. En
résumé, c’est la vie de l’entreprise !

2. Ne pas poser de questions

Lorsque l’on arrive dans une nouvelle entreprise, il est très important de poser des questions pour
montrer que l’on s’intéresse et que l’on a envie d’apprendre
. Il faut oser poser toutes les questions
auxquelles on pense, sans avoir peur de déranger ou de paraître stupide, car c‘est le bon moment !
Cela paraîtra bizarre si vous posez les questions deux semaines après avoir commencé le travail,
quand vous vous sentez plus en confiance.

3. Ne pas prendre le temps de faire connaissance

Faire connaissance avec l’équipe est très important. Non seulement parce qu’il s’agit de la première
impression, mais aussi parce que c’est à vous de vous présenter à vos collaborateurs. Intéressez-vous
à eux en leur posant des questions sur leur rôle dans l’entreprise, afin de créer du lien. Il faut prendre
l’habitude d’aller vers les autres dès le début
, même si vous êtes timide, car cela vous permettra de
créer un environnement de travail agréable.

4. Brûler les étapes

Il ne faut pas brûler les étapes en se lançant tout de suite dans le travail. Il faut prendre le temps
d’abord d’observer comment fonctionne l’entreprise, par exemple en accompagnant les
commerciaux dans des rendez-vous avec les clients ou en observant les mécanismes de logistique et
les relations avec les fournisseurs. Il ne s’agit pas d’aller vite, mais de bien faire. Votre patron sera
plus content de vous si vous prenez le temps de bien faire plutôt que si vous brûlez les étapes.

5. Comparer sans arrêt à son ancienne boîte

Nombreux sont ceux qui, à peine arrivés dans une nouvelle entreprise, comparent constamment à
leur ancienne boîte
 : « dans mon ancienne boîte, on faisait comme ça… », « là où je travaillais avant,
on utilisait ce logiciel, qui était plus performant », etc. C’est très bien d’utiliser ses expériences
précédentes, mais il ne faut surtout pas s’en servir pour dénigrer sa nouvelle entreprise ! Montrez
que vous savez faire preuve d’adaptation car c’est sûrement l’une des qualités pour lesquelles vous
avez été embauché.

6. Ne pas faire preuve d’esprit d’équipe

C’est bien de montrer que l’on est autonome, mais il est aussi très important de montrer que vous
savez travailler en équipe
, surtout pendant sa période d’essai ! Travailler en équipe permet de mieux

comprendre comment fonctionne l’entreprise et de mieux s’intégrer. Travailler avec vos
collaborateurs vous permettra également de vous adapter à leur rythme.

7. Ne pas demander de feedback

Au bout de 2 ou 3 semaines, demandez un feedback de la part de votre équipe ou de votre N+1 ! Il
est très important de communiquer et d’avoir un retour sur ce qui est bien, ou moins bien. Ainsi,
vous pourrez ajuster ce qui ne va pas et continuer sur cette voie si votre patron est satisfait.

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page