6 astuces pour que personne ne puisse vous intimider

Les relations sociales entre humains, sont souvent inspirées du principe de compétition qui existe dans la nature, du fait de la dimension animale qui se trouve en chacun de nous justement. Ce qui amène souvent au fait que les relations humaines sont en réalité des jeux de pouvoir. La compréhension de la mécanique du pouvoir entre les humains est nécessaire or comprendre le principe sur lequel sont bâties les relations sociales. Cette compréhension permet de déduire la notion d’intimidation qui en soi est un exercice de pouvoir de l’intimidant sur l’intimidé. Si le pouvoir concret ne passe que très rarement par l’intimidation, celle-ci est plus une transposition symbolique de celui-ci lors d’un processus de communication. Afin d’affirmer votre présence, il vous incombe de ne pas montrer de sensibilité aux tentatives d’intimidation, et pour cela il existe divers comportements à adopter dont je vous propose de découvrir six.

Connaitre tous ceux susceptibles de vous nuire

Que ce soit au travail ou dans votre cercle d’amis, restez attentifs à la moindre infirmation qui pourrait vous parvenir de quelqu’un capable de vous nuire. Ces informations vous permettront de lui faire comprendre que vous avez les moyens de vous défendre. Même si ce n’est pas le cas, la manœuvre agira comme un bluff qui dissuadera votre interlocuteur de tenter de vérifier vos mises en garde.

Établissez les limites à ne pas dépasser dès le début

Marquez d’entrée de jeu vos limites avec quiconque en ne vous écartant jamais d’une certaine manière de vous comporter avec lui. Si vous gardez vos distances et restez impassible, n’abordez pas tous les sujets et ne faites pas tout avec une personne donnée, cela aura tendance l’influencer et se comportera réciproquement avec vous. Si vous dépassez les limites de ce que vous ne voulez pas que l’on vous fasse, attendez-vous tout de même à ce que cela vous retombe dessus. Si quelqu’un tente de vous intimider faites en un exemple devant les autres, en tentant autant que faire se peut garder des preuves de ses manœuvres et de les rendre publiques. Le message sera clair.

Gardez votre vie cloisonnée autant que faire se peut

Votre vie privée ne doit pas interférer avec votre vie professionnelle. Vos amis ne sont pas forcément obligés de tous se connaître entre eux. Dans la droite logique du proverbe « diviser pour mieux régner », plus vous garderez votre vie cloisonnée, plus garderez le contrôle sur cette dernière. Si vous ne respectez pas ce principe, vous vous exposez à un risque de chantage de certains menaçant d’interférer ouvertement avec les autres, vous excluant en tant qu’intermédiaire. Ce respect de ce simple principe vous évitera bien des tourmentes. Car intimider quelqu’un revient en quelques sortes à le menacer, et pour se faire c’est connaître ses points faibles. Il relève de votre responsabilité de ne pas révéler vos points faibles. 

Gardez vos sentiments pour vous

Si autrui connaît la carte de vos sentiments, il saura sur quel bouton appuyer pour obtenir tel effet. Vous devez donc garder cette carte aussi secrète que possible. Et cela passe obligatoirement par votre capacité à cacher vos sentiments pour ne pas les monter aux autres. Comme il s’agit d’un exercice difficile il nécessite un entraînement. Cependant, gardez toujours une personne de confiance sous la main à laquelle vous pouvez vous confier pour vous soulager. Comme une sorte de thérapeute à l’écoute de vos états d’âme. Celui-ci devra être complètement déconnecté d’absolument tous vos autres réseaux relationnels, pour réduire le risque de contournement au minimum. En complément, observez les réactions émotionnelles des autres afin de pouvoir mieux les prévoir et les influencer. Plus vous multiplierez les contextes, plus vous multipliez les  occasions.

Élargissez vos perspectives de réaction face à l’intimidation

Une personne qui tente de vous intimider le fera toujours sur un terrain donné, celui en l’occurrence qui lui est le plus avantageux. Ce n’est que si vous réduisez vos perspectives à ce terrain que vous vous voyez en position de faiblesse, vous êtes alors intimidés. Tandis que si vous considérez des perspectives de réponse à la menace sur d’autres terrains, vous trouverez de quoi dominer votre interlocuteur mais différemment. Par exemple si quelqu’un de plus fort que vous physiquement vous menace, vous pouvez en retour le provoquer en public afin de mettre l’opinion des autres dans votre poche et liguer les autres contre lui. 

Soyez au maximum aimable avec tout le monde

Une tentative d’intimidation est un acte belliqueux au plus haut point. Saufs cas exceptionnels, personne n’entrera dans une logique de confit avec vous sans raison. Ne donnez donc à personne une raison d’entrer en conflit avec vous en restant aimable et correcte autant que faire se peut avec tout le monde. Une solution aussi simple qu’efficace pour éviter toute initiative non désirée.

error: Contenu protegé
Partagez
Enregistrer
Tweetez