5 galères que seules les filles aux cheveux frisés peuvent comprendre

Il nous arrive souvent d’envier la situation de certaines personnes de notre entourage. Cette envie ne doit son existence qu’à notre ignorance des véritables conditions des personnes que l’on envie, et des contraintes auxquelles elles font face. Cette notion on la connait très bien entre nous les filles. Nous sommes les premières à nous jalouser les unes les autres.

Les premières à être jalousées, sont celles qui sont toujours à jours en matière de mode et de fashion, les secondes sont celles qui ont les cheveux bouclées. Comme j’ai les cheveux bouclées, et que je n’aimes pas vous voir souffrir, voici 5 bonnes raisons de ne pas envier nos cheveux tant que ca, et de vous rendre compte de la chance que vous avez de ne pas avoir les cheveux bouclés.

La terreur de la pluie

Tandis que vous vous réfléchissez à la meilleure manière de vous boucler les cheveux, nous nous réfléchissons à l’inverse. Vous ne pouvez pas vous rendre compte de la joie que nous ressentons au sortir de chez le coiffeur après un brushing en règle. Tout comme vous en pouvez ressentir l’angoisse qui nous envahit lorsque l’on se rend compte qu’il va bientôt pleuvoir et que l’eau emportera notre tombé parfait avec elle.

La brosse, ennemi public n°1

Se brosser les cheveux est une véritable torture, par moment nous avons l’impression que nos cheveux vont s’arracher et emporter notre cuir chevelu avec elle, laissant notre crâne à nu.

Le coup de ciseau

Un conseil, si vous avez les cheveux lisses naturellement et que vous vous les êtes fait friser, ne vous avisez surtout pas d’aller chez le coiffeur et de lui demander de les couper de quelques centimètres. Les boucles donnent l’illusion que le cheveux est moins long qu’il ne l’est en réalité. Alors que vous croyez ne couper que deux centimètres, ils se transformeront en 8 une fois qu’ils redeviendront lisses.

Se laver les cheveux une épreuve d’endurance

Les boucles ont la fâcheuse tendance à emprisonner des poches d’air qui rendent très difficile de se mouiller tous les cheveux. Lorsque ceux-ci sont bien mouillé, c’est l’inverse qui se produit, les cheveux bouclés se transforment en véritables éponges. Bon courage pour les sécher. Résultat des courses, ce qui n’est que l’affaire de quelques minutes pour fille aux cheveux lisses, se transforme en marathon pour nous autres les cheveux bouclés.

Racines grasses et pointes sèches

Ici, deux écoles, d’un côté les cheveux lisses, qui ont une sainte horreur des racines grasses, de l’autre les filles aux cheveux bouclés qui fustigent les pointes sèches. D’un côté shampoings secs, de l’autre, masques hydratants. Mais en réalité avec nos cheveux bouclés, nous sommes bien placées pour savoir que nous avons hérité des deux malédictions ensemble.