5 Choses à savoir avant d’aller vous faire couper les cheveux

Comme le dirait si bien Nabilla : « Allo t’es une fille et t’as pas de shampoing »… « c’est comme si je te dis t’es une fille t’as pas de cheveux ».

Bon,  pour n’importe quelle femme, avoir de beaux cheveux volumineux et brillants est un objectif de tous les jours. Certaines prennent du temps pour les chouchouter à volonté, d’autres préfèrent laisser Mère Nature s’en charger… Que vous aimiez les coupes à la garçonne ou les longues chevelures à la Raiponce, vous devez certainement savoir qu’il est important d’entretenir et d’égaliser ponctuellement vos cheveux pour qu’ils restent aussi sains que possible. Voici les choses à connaître avant d’aller vous les faire couper chez le coiffeur !
Et pour faire repousser vos cheveux plus vite si nécessaire voici comment stimuler la pousse des cheveux

1. Lui parler de votre historique capillaire:

Même si les films et les publicités essayent de vous persuader du contraire, non, votre coiffeur est incapable de deviner votre historique capillaire juste en effleurant vos cheveux. Pour vous éviter à vous et à lui quelques mésaventures, nous vous conseillons de lui révéler si vous êtes allergiques à un ingrédient qu’on retrouve généralement dans les soins, si vous êtes sujettes aux chutes de cheveux, si vos cheveux sont colorés… Ce n’est qu’en appréhendant la nature de votre chevelure que votre coiffeur parviendra à sélectionner les bons produits et les soins à envisager. Résultat des courses : vous serez pleinement satisfaites du résultat !

5-choses-que-vous-devez-savoir-avant-de-vous-couper-les-cheveux-couper

2. Lui expliquer clairement ce que vous voulez:

Ne soyez pas vagues dans vos directives. N’étant pas devin ou télépathe, votre coiffeur ne peut pas deviner vos attentes si vous n’êtes pas assez explicites. Si vous voulez la même coupe que Charlize Theron, prenez le temps de sélectionner quelques photos sur internet ou dans les magazines pour les montrer à votre coiffeur. Une image montrant la coupe de face, de côté puis de derrière. Si vous n’optez pas systématiquement pour ce réflexe, vous finirez par vous en mordre les doigts quand vous verrez le résultat ! Si vous avez devant vous un coiffeur-visagiste, n’hésitez pas à demander conseil pour vous assurer que la coupe souhaitée s’accorde véritablement avec la forme de votre visage.

5-choses-que-vous-devez-savoir-avant-de-vous-couper-les-cheveux-5

3. Allier le bas prix et la qualité:

Il ne faut pas s’attendre à obtenir un très bon résultat en allant chez le coiffeur le moins cher de la ville. Pour ce genre de services, il est conseillé d’y mettre le juste prix au risque de foncer droit vers la catastrophe. Le but n’est pas de céder au salon de coiffure toutes vos économies, mais de demander les prix pratiqués et de sélectionner un salon qui se trouve au milieu de cette fourchette. Si vous parvenez à rencontrer la perle rare, un coiffeur qui parvient à cerner vos envies et vos attentes en quelques minutes seulement, restez-lui fidèles. Il vous en remerciera en soignant d’autant plus vos coupes/ coiffures/ colorations.

5-choses-que-vous-devez-savoir-avant-de-vous-couper-les-cheveux-4

4. Les couper pour mieux les faire pousser:

Si vous avez toujours rêvé d’avoir une chevelure longue et bien brillante, il vous faudra faire quelques menues concessions pour l’obtenir. L’une d’entre elles consistent à égaliser vos pointes plusieurs fois par an. De nombreuses femmes évitent d’aller chez le coiffeur pendant des mois pour éviter de perdre plusieurs cm de longueur. Ce qu’il est important de savoir, c’est que plus vous tardez à couper les fourches, plus elles remonteront et s’attaqueront à vos longueurs chaque jour un peu plus haut. Pour éviter de vous retrouver dans ce cas de figure, programmez une visite chez le coiffeur chaque 2 ou 3 mois et sacrifiez de bon cœur un demi-cm ou un cm de cheveux. C’est le prix à payer pour avoir une chevelure saine et douce.

5-choses-que-vous-devez-savoir-avant-de-vous-couper-les-cheveux-3

5. Connaître la nature de vos cheveux:

Les tendances capillaires s’enchaînent et vous craquez plus que votre tour pour « cette coupe tellement chic » ou « cette coloration tellement glamour ». Pour éviter de vous abîmer les cheveux, apprenez à les connaître. Poussent-ils plus vite en été ou en hiver ? Ont-ils tendance à chuter après une coloration ? Quels ingrédients ne leur réussissent pas ? Combien de fois ont-ils besoin d’être lavés par semaine ?

Ce n’est qu’on apprenant ce genre de détails sur le bout des doigts que vous établirez votre propre calendrier capillaire. En vous y référant, vous saurez quand couper, colorer, laver, nourrir et protéger vos cheveux.

5-choses-que-vous-devez-savoir-avant-de-vous-couper-les-cheveux-2

error: Content is protected !!