21 belles idées de lits cabane en tendance

Coucou les filles, voici 21 jolies idées de lits cabane en tendance dont vous pouvez vous inspirer pour concevoir un beau lit cabane pour meubler la chambre des plus petits de la maison.

Tous les parents ont connu le calvaire qui consiste à devoir entrer en négociation avec son enfant pour qu’il accepte d’aller au lit. D’un autre côté, beaucoup de parents se sont vu adresser par leurs enfants la requête réclamant qu’il leur soit construit une cabane en bois dans le jardin ou dans les arbres. Si vous vous reconnaissez dans ces deux descriptions, cet article est fait pour vous. À travers lui, je vous propose de joindre l’utile à l’agréable et de faire du lit de votre enfant une cabane en bois pour jouer, mais aussi pour dormir. Ainsi, lorsque l’heure de dormir viendra, il vous sera possible de dire à votre enfant d’aller jouer dans la cabane, faisant de cette astuce un argument de taille pour doucement le mener vers le sommeil. La fabrication d’un tel meuble est relativement complexe pour quelqu’un qui n’a pas l’habitude de travailler le bois. Il existe par ailleurs des modèles prêts à l’emploi en commerce, je vous ai rassemblé plusieurs images suggestives dans le cas où vous projetez de faire une telle acquisition, mais ces derniers restent relativement coûteux pour l’usage qui en sera fait. Le mieux est encore d’opter pour la récupération. 

Ce qu’il vous faudra pour fabriquer une cabane-lit

Puisque nous partons du principe que vous vous lancez sans expérience particulière en menuiserie, il faudra récupérer des objets ayant autant que possible la forme finale dont vous aurez besoin lors du montage de la cabane afin de supprimer les étapes de préparation en amont, ainsi que les étapes intermédiaires. Le gros de l’édifice étant la cabane elle-même, il vous faudra former un cube, et pour se faire six palettes de manutention, correspondant aux six faces du cube vous seront nécessaires. Afin de solidement joindre chacune des palettes aux autres pour faire les faces, prévoyez en guise d’arêtes 12 tasseaux en bois épais. Ces tasseaux donneront non seulement la mesure de l’angle droit, mais serviront de support aux fixations de chaque palette aux autres. Commencez par scier les parties de la palette qui servent de pied à cette dernière pour ne conserver que la plateforme. Les segments des palettes sans planches devront être comblés avec des planches récupérées sur d’autres palettes afin d‘obtenir une plateforme entièrement comblée. 

Fixez ensuite un tasseau solidement au niveau de l’arête de celle-ci avant de fixer une autre palette sur la face adjacente à celle ou il y a les premières fixations afin de former un angle droit. Fixez les palettes au tasseau avec es vis épais. Prenez garde à ne pas visser les palettes au même niveau. Alternez les points de fixation pour éviter que les vis ne se rencontrent dans le tasseau et ainsi l’affaiblissent. Répétez l’opération jusqu’à obtenir les faces du cube et recouvrez le cube de la dernière palette afin d’obtenir le toit. Vous avez le choix entre donner un sol à la cabane ainsi formée, dans ce cas, vous aurez besoin de la sixième palette, ou laisser le sol tel quel, auquel cas seulement cinq palettes suffiront. Une fois l’opération finie, sciez une ouverture assez large pour permettre à votre enfant d’entrer et de sortir et installez la cabane à même le sol pour plus de stabilité. Sciez en plus de l’ouverture principale une ouverture secondaire en guise de fenêtre pour donner à la cabane l’aspect d’une petite maison. Une fois la fenêtre sciée, il est possible d’installer un vrai cadre de fenêtre monté sur charnières pour en permettre l’ouverture et la fermeture. Cependant pas de carreaux en verre, puisque c’est à un enfant que la cabane est destinée, mais plutôt des carreaux en plastique. Bien sûr, si vos compétences en menuiserie sont bien rôdées, il est toujours possible d’élever la cabane en hauteur sur pilotis. 

Donner de la vie à la cabane

À ce stade tout ce que vous avez, c’est un cube en bois avec une ouverture pour faire en sorte que cela ressemble plus à une cabane qu’a une niche, il faudra donner de la couleur à l’édifice. Et pour ce faire, rien de tel que de faire appel au principal concerné, votre enfant pour vous aider dans cette tâche. L’inviter à peindre lui-même sa cabane, lui permettra d’établir un lien affectif fort avec cette dernière, à apprendre la valeur du travail, à perfectionner ses compétences manuelles et à aiguiser sa créativité. Par ailleurs, en l’accompagnant dans la besogne, c’est le lien entre vous et votre enfant qui se forgera alors. Invitez-le en plus de peindre l’extérieur de la cabane, à décorer l’intérieur, en la décorant, il apprend en réalité à ranger son espace intime sans s’en rendre compte. Lorsqu’il sortira de sa cabane le matin, la laisser en désordre ne le laissera pas indifférent, car il aura fourni un travail pour embellir son jardin secret, il développera alors à son égard une forme de respect basée sur l’effort qui lui a été nécessaire pour faire aboutir son projet. Ce ne sont donc pas deux coups que vous faites de la pierre, mais bel et bien trois en ajoutant la dimension pédagogique d’une telle initiative.

error: Contenu protegé
Partagez
Enregistrer
Tweetez