15 recettes d’anti-fourmis naturel faciles à faire

Les fourmis ne sont pas réputées être des insectes nuisibles dans la culture populaire. Bien au contraire, elles ont une réputation bien forgée de travailleuses dévouées à leur communauté et à ce titre inspirent un respect certain. Cependant en pratique, leurs velléités expansionnistes peuvent par moment venir interférer avec les lieux de vies humains, causant certains désagréments dont il convient de se prémunir. Pour traiter le problème des fourmis à la maison, toute l’astuce consiste non pas à les éliminer, du moins pas en permanence, mais plutôt de les tenir éloignées en recréant un environnement qui leur est hostile. Pour parvenir à ce résultat plusieurs astuces existent, dont j’ai sélectionné pour vous les 15 qui me paraissent les plus efficaces. 

L’utilisation de la craie en tant que répulsif à fourmis

Source

La craie est étonnamment très efficace pour garder les fourmis à distance. Il suffit de tracer un trait de craie, ordinaire. Il agira comme une frontière et tiendra les fourmis éloignées des zones au-delà du trait. Les fourmis ne meurent pas, mais se contentent simplement de rester à distance. La craie présente en outre l’avantage de ne pas contenir des produits potentiellement dangereux pour la santé de la famille, écologique et abordable. Son mode d’action est basé sur l’illusion donnée aux fourmis que le trait est un obstacle infranchissable. En cherchant à le contourner, elles restent du côté de la ligne d’où elles proviennent sans la franchir. 

Le bicarbonate de soude et le sucre glace une arme chimique redoutable contre les fourmis

Le bicarbonate de soude est un produit qui en plus d’être disponible dans tous les commerces et d’une efficacité particulièrement significative contre les fourmis. Il agit en attaquant une couche acide qui enveloppe leur exosquelette et qui leur permet de communiquer entre elles. En la détruisant, le bicarbonate de soude désoriente les fourmis, les rend vulnérables et les élimine à terme. Il est nécessaire de le mélanger à du sucre glace. Le sucre ordinaire est inutile contre les fourmis, c’est obligatoirement du sucre glace qui doit être mélangé à ce dernier. Il suffit de mélanger du bicarbonate de soude, du sucre glace et de l’eau et remuer vigoureusement. Epandre le mélange sur les zones de transit des fourmis. Les effets seront remarqués dès la seconde journée. 

Le marc de café

Pour continuer dans les solutions pour se débarrasser des fourmis sur le thème recette de grand-mère, il y a également le marc de café. Son action est semblable à celle du bicarbonate de soude, elle vient en perturbation du système de communication entre les fourmis basé sur les phéromones. Cependant, le marc de café n’est pas dans la destruction (de la couche acide en l’occurrence), il vient en masque. En effet, sa puissante odeur vient interférer avec les phéromones émises par les fourmis pour communiquer entre elles, ce qui provoque à terme leur désorientation. Les fourmis ont donc naturellement tendance à éviter les zones où se trouve le marc et son odeur. En plus de cela, son odeur est agréable. Prenez du marc de café, mettez en une certaine quantité, dans divers récipients de petite taille que vous placerez dans les zones stratégiques de la maison. 

La semoule de maïs et acide borique

Cette méthode radicale à pour projet de tuer les fourmis. Fournissez-vous en une petite quantité d’acide borique disponible en pharmacie ou dans des drogueries, mélangez-le à de la semoule de maïs et épandez le mélange dans les zones de passage des fourmis. Celles-ci appréciant la semoule de maïs l’apporteront dans leur fourmilière. L’acide borique n’agissant qu’en différé, il aura le temps de contaminer l’ensemble de la colonie avant de mettre à mort chacune de ses membres en attaquant notamment leur système digestif. Les fourmis sont une espèce d’insectes qui se nourrit par trophallaxie, ce qui veut dire que la nourriture est transformée par un membre de la colonie et donnée à manger à un autre. Ce mode d’alimentation permet la contamination entre les membres de la colonie mais aussi entre les types de fourmis (soldat, ouvrière, larve, reine). Il est essentiel de se protéger avant de manipuler l’acide borique qui reste un produit dangereux. Prenez garde aussi à placer le produit hors de portée des enfants. 

Un traitement répulsif des fourmis à base de jus de citron

Le jus de citron est, par son acidité, très désagréable aux fourmis. A son tour, il agit en perturbateur phéromonal, et induit la désorientation des insectes. Il participe donc de la transformation de votre intérieur, en environnement hostile à la présence des fourmis, sans pour autant les tuer. Il est possible de l’utiliser de deux manières distinctes. Ma première est de mélanger du jus de citron à de l’eau, et après les avoir placés dans un pulvérisateur, asperger les principales routes des fourmis. Autrement, il est possible de recourir à de l’huile essentielle de citron qui sera de la même manière stratégiquement positionnée de telle sorte à perturber le transit usuel des fourmis.

La cannelle, 

Comme toute matière odorante, la cannelle perturbe et désoriente les fourmis, qui ne la supportent pas. Son odeur, sature l’air aux alentours du bâton ou de la poudre de cannelle et empêche les fourmis de percevoir les phéromones de leurs congénères ce qui altère leur capacité à communiquer.  Tout comme le jus de citron, la cannelle est employable soit sous sa forme solide, soit sous sa forme poudreuse, ou encore mélangée à de l’eau. Dans les deux premiers cas, elle peut être placée dans les zones exposées au transit des fourmis, et dans le dernier pulvérisée un peu partout à l’aide d’un vaporisateur. Veillez à utiliser de la cannelle fraîche, pour qu’elle soit en pleine possession de son pouvoir odorifère. 

la menthe

Dans la même logique, la menthe, en particulier son huile essentielle est très efficace pour tenir les fourmis éloignées de votre intérieur. Le principe de fonctionnement de cette huile essentielle est strictement identique à celui de tous les répulsifs fonctionnant sur la dimension olfactive. L’odeur de la menthe est naturellement puissante, mais puisque l’huile essentielle est un concentré de principe actif, son odeur est amplifiée. Pour obtenir un effet plus durable, n’hésitez pas à recourir à la menthe poivrée. Elle combine l’odeur de la menthe avec celle du poivre pour un effet durable et efficace.

La terre de diatomée

Ce produit est en substance un concentré de micro-fossiles disposant d’un pouvoir insecticide naturel. Ce pouvoir leur provient du fait que ces fossiles se présentent sous la forme de cristaux microscopiques tranchants comme du verre. Si leur taille est trop réduite pour représenter un danger pour les humains ou pour les animaux, il est tout de même conseillé de ne pas rester exposé à ce produit de manière injustifiée ou abusive. L’aspect tranchant des particules composant cette poudre est, pour les insectes de petite taille, destructeur. Ils se font sévèrement blesser par ses particules et finissent par mourir. Disposez de la terre de diatomée dans les recoins fréquentés par les insectes mains difficiles d’accès aux occupants de la maison, et vous constaterez par vous-même le résultat spectaculaire. 

Le vinaigre blanc

L’autre principe de répulsion des fourmis outre l’interférence olfactive, c’est le sabotage de l’exosquelette de l’insecte. Celui-ci, recouvert d’une membrane protectrice, en a besoin pour survivre et pour être reconnu par ses congénères puisque l’un des rôles de cette membrane est justement de fixer les phéromones responsables de son identité olfactive. L’acidité du vinaigre lui donne des propriétés corrosives qui détruisent cette membrane. C’est de la pièce d’identité que l’ensemble des fourmis en contact avec le vinaigre est détruite, les rendant invalides et les faisant se faire rejeter par le reste de la colonie. Pour ces raisons, les fourmis se tiennent éloignées du vinaigre comme de la peste. Le vinaigre blanc est en plus de cela très abordable, disponible et perd son odeur lorsqu’il sèche. Cette propriété le rend très discret dans la maison, sans rien enlever à son efficacité. 

Le piquant du piment ne donne pas chaud qu’aux gourmands

Le piment, surtout s’il est bien fort, est un excellent répulsif. Il agit sur les fourmis à distance et les tient éloignés par sa simple présence et en particulier grâce à sa concentration en capsaïcine. Cette molécule, à l’origine de l’aspect piquant du piment divers en termes de concentration d’une variété de piment à l’autre, les variétés les plus concentrées sont les plus efficaces. Pour tirer pleinement profit du piment dans votre lutte contre l’intrusion des fourmis, broyez-en une bonne poignée et mélangez-la à de l’eau avant de la verser dans un pulvérisateur. Il ne vous reste plus qu’à en asperger les divers recoins de votre maison. Prenez garde cependant à ne pas vous en mettre dans les yeux. 

Traiter le mal à la racine

Il existe aussi une solution intrusive et pas spécialement respectueuse de la nature. Mais lorsque le problème prend une certaine ampleur, le choix se fait plutôt peu diversifié et il devient nécessaire de détruire la ou les fourmilières à l’origine de l’invasion de fourmis. Détruire une fourmilière passe nécessairement par tuer la reine. Dans un premier temps, il est essentiel de trouver la fourmilière, ce qui n’est pas nécessairement une tâche de tout repos. Pour cela il faut suivre les processions de fourmis jusqu’au bout. Il arrive fréquemment que votre maison soit visitée par plusieurs fourmilières en même temps. Certaines espèces de fourmis, je pense entre autres aux fourmis pharaons ou encore aux fourmis charpentières, disposent en plus du nid principal de nids dits satellites gravitant autour du nid principal. Une fois l’ensemble des nids localisés, versez de l’eau bouillante par l’entrée principale et n’hésitez pas à continuer à verser de l’eau bouillante jusqu’à ce que celle-ci déborde du nid. De la sorte vous serez sûr de l’efficacité de l’opération. N’oubliez pas que l’acide borique présenté en amont du billet est un produit particulièrement efficace. Son action lente est précieuse puisque il se donne ainsi le temps de contaminer toute la colonie et surtout la reine, avant de faire effet et ainsi tuer suffisamment de ses membres pour entraver son fonctionnement. 

La destruction de nid de fourmis sur gazon

Il est plus difficile de repérer un nid de fourmis sur du gazon, en outre le gazon peut souffrir des traitements que vous serez amenés à utiliser pour traiter la fourmilière, ces facteurs font que le panel de vos alternatives se réduit. Ici, les meilleures solutions sont la terre de diatomée que vous mélangez à de l’eau avant de la verser dans l’ouverture principale de la fourmilière, mais aussi la poudre de talc très efficace que vous utiliserez de la même manière. La méthode mécanique tout aussi efficace consiste à tout simplement déloger les occupantes indésirables à coup de bêche. 

La Tanaisie, une plante non seulement jolie mais efficace

La Tanaisie est une plante dotée de vertus remarquables en tant que répulsif naturel aux insectes. Plusieurs espèces d’insectes la détestent. Elle permet de tenir les fourmis loin de votre jardin sans que vous ne soyez forcé (e) de recourir à des méthodes intrusives, chimiques ou pouvant endommager l’un ou l’autre des aspects de votre intérieur ou de votre jardin. Cette plante dispose du pouvoir de détruire une fourmilière de manière tout aussi efficace que des méthodes artificielles. Mettez des tiges ainsi que des feuilles de tanaisie à infuser puis versez l’eau encore bouillante dans les orifices principaux de la fourmilière. L’action couplée de l’eau chaude et de la tanaisie achèveront la fourmilière en plus, grâce à l’effet de la plante de condamner l’ensemble de la zone et ainsi de prévenir l’installation éventuelle de futures fourmilières. 

Le savon noir

Source

Dans la gamme des remèdes efficaces pour finir une fourmilière à moindre coût j’appelle le savon noir. Il suffit d’en mélanger une bonne quantité à de l’eau chaude puis comme pour les autres traitements visant à détruire la fourmilière d’en verser dans les orifices principaux pour achever l’ensemble des membres de la colonie. 

Les poules

Une solution radicale, naturelle, gratuite et qui en plus vous donnera des œufs et à laquelle peu pensent ce sont les poules. friandes de fourmis riches en protéines elles prendront en charge leur cas de manière efficace et définitive.