15 idées de répulsifs mouche naturels et faciles à faire

Les mouches peuvent très rapidement s’avérer être un problème pour les intérieurs et pour le confort de vie dans votre maison. Outre le risque d’hygiène évident qu’elles représentent, elles importunent voir agacent lorsqu’elles ne cessent de nous tournoyer autour alors que l’on essaye de dormir ou que l’on s’apprête à faire une tâche qui demande concentration et adresse. Les mouches sont une vaste famille d’insectes représentée par diverses espèces, les mouches domestiques celles que l’on retrouve chez soi sont les plus représentées dans les climats tempérés ou continentaux. Dans la nature, ces mouches dépendent de viandes en putréfaction ou encore d’excréments pour se nourrir et se reproduire. Ce comportement est à l’origine du danger sanitaire qu’elles représentent. Il est donc urgent, surtout si vous avez des enfants en bas âge chez vous de trouver une solution efficace pour vous débarrasser de ces nuisibles. Et justement, du haut de mon expérience je vous en propose 15 qui à mon sens sont imparables en plus d’être accessibles et disponibles. 

L’hygiène

Le plus efficace des répulsifs est aussi le moins cher d’entre eux et à la portée de tous, la propreté. Les mouches recherchent en priorité de la nourriture et sont attirées par les odeurs marquées, issues de nourriture ou de tissus organiques divers en putréfaction. Toute nourriture à conserver devra être entreposée dans des contenants hermétiquement fermés et placée dans les espaces appropriés toujours clos. Veillez à aérer souvent la cuisine et les lieux de restauration. Vous réglerez se faisant une large partie du problème. En outre, tenez les poubelles aussi éloignées que possible des lieux de vie.

Réduire les lieux humides dans la maison

Source

Les mouches, en plus de rechercher de la nourriture, recherchent aussi des lieux humides, propices à leur développement. Il est donc essentiel d’aérer aussi souvent que possible, non seulement les lieux, mais également le mobilier et le textile qui y sont présents. La réduction de l’humidité génère un environnement défavorable aux mouches et atténue ainsi leur incidence dans votre intérieur. 

Le piège à mouches 

Un piège à mouches des plus intéressant a été conçu par une entreprise chinoise. Son fonctionnement n’est basé sur aucun produit chimique ni aucun insecticide et son coût reste très abordable. Son principe de fonctionnement est simple, un carrousel tourne en permanence et ramène les mouches vers le centre du piège. Celles-ci ne voient pas le carrousel arriver puisqu’elles sont occupées à boire la solution sucrée qui sert d’appât et qui est placée dans des réceptacles conçus à cet effet.

Le ruban adhésif attrape mouches 

Se basant sur un autre principe, celui de la colle, ce ruban adhésif est à usage unique et nécessite donc un renouvellement de provision régulier. Déployez le ruban puis suspendez-le au plafond dans la pièce ou vous voulez voir le nombre de mouches réduit. Le ruban émet une phéromone qui attire les insectes. une fois qu’ils se posent sur le ruban, ils ne peuvent plus en redécoller. Le prix unitaire d’un tel dispositif est accessible particulièrement parce qu’il s’agit d’un consommable et non d’un investissement. 

Le piège électrique

Efficace et polyvalent, le piège électrique est la solution par excellence pour les grandes surfaces en intérieur, ou encore dans les lieux de restauration publique. Le principe est simple: des lampes à UV restent allumées et ont pour fonction d’attirer les mouches. les mouches, irrésistiblement attirées par ces lumières, traversent une grille électrifiée qui les carbonise instantanément. L’avantage d’un tel dispositif est le fait qu’il ne nécessite pas de consommables, bien qu’il nécessite un branchement au secteur. Il est néanmoins relativement peu consommateur d’électricité. 

Pistolet anti-mouche

Une solution des plus originales consiste en un pistolet, soit une arme, spécialisée dans l’élimination d’insectes. Son principe consiste en ce qu’il projette un nuage de grains de sel à haute vitesse, suffisante pour tuer la cible. Il se recharge ainsi avec du sel, donc à moindre coût, et vous permet par la même occasion de vous exercer au tir. Son efficacité est effective dans sur une distance d’approximativement deux mètres, et il existe également une version adaptée à l’environnement extérieur. 

Le piège à vinaigre de cidre

le vinaigre de cidre mélangé au liquide vaisselle constitue une alternative raisonnable dans les cas où votre habitation est fortement exposée aux invasions de diptères. L’astuce consiste à verser dans un bocal suffisamment de vinaigre de cidre pour qu’une mouche puisse s’y noyer, puis y ajouter du liquide vaisselle qui agira comme poison. 

Le piège en entonnoir

Il s’agit d’un piège relativement efficace, sans pour autant être capable de constituer une solution principale pour vous, mais plutôt une solution d’appoint. Ce piège consiste à découper une bouteille en deux. Versez un liquide sucré dans le fond de la moitié inférieure de la bouteille et placez la partie haute, à l’envers en superposition avec la partie basse. Le goulot de la bouteille doit faire face au liquide sucré tel un entonnoir. L’insecte attiré par le liquide se fraiera un chemin à travers l’entonoir pour entrer mais sera incapable de sortir de la bouteille. 

Tenir les animaux à distance des lieux de vie

Les animaux sont également une source de présence de divers nuisibles plus ou moins dangereux pour votre santé en plus des mouches. Et ce, combien même vous les toiletteriez régulièrement. Leur hébergement à son tour doit rester à distance de la maison dans laquelle vous et votre famille séjournez habituellement. Les déjections des animaux sont une source d’attraction de mouches importantes. 

Plantez certaines variétés de plantes

Certaines essences de plantes telles que la lavande, le basilic ou encore la menthe ont le pouvoir de repousser les mouches des lieux dans lesquelles elles sont présentes. Ces plantes tirent leur pouvoir répulsif grâce aux effluves qui en émanent et qui incommodent les mouches. La citronnelle, à son tour qui, lorsque ses feuilles sont hachées lorsqu’elles sont fraîches, déploie un pouvoir répulsif spectaculaire. 

Le poison

Dans le commerce sont disponibles des produits présentés le plus souvent sous forme de sachets contenant une poudre, qui une fois mélangée à de la nourriture en guise d’appât, élimine le problème des mouches de manière radicale. Il s’agit de mélanger cette poudre à de la nourriture et de placer l’ensemble dans une assiette spécialement dédiée à cette tâche dans laquelle, personne sous aucun prétexte ne mangera. Posez l’assiette hors de portée des enfants ou de quiconque dans la maison, et laissez le poison agir sur les mouches qui viendront pour consommer l’appât. 

L’insecticide

Dans la même continuité que le poison, l’insecticide est en substance un poison également bien que son mode d’application ne soit pas basé sur le principe de l’appât et du piège. Cependant, l’insecticide doit rester un recours exceptionnel face à une situation qui pose problème. Il n’est pas recommandé d’être exposé à ses vapeurs durant une utilisation, et certaines versions peuvent se déposer sur la vaisselle. Ainsi, il s’agit de n’avoir recours à cette option qu’en cas de débordement. 

l’aspirateur à mouches

Autre instrument à utilisation active, il existe des embouts d’aspirateurs spécialement conçus pour l’élimination d’insectes nuisibles en tout genre dont les mouches. Le principe consiste à fixer l’embout sur son aspirateur et de le braquer sur l’insecte à traiter, le courant d’aspiration sera si puissant que que l’insecte ne pourra pas lutter et se retrouvera aspiré. Les embouts, évasés, sont spécialement étudiés pour maximiser les chances de succès. 

Attention aux taons

Source

Les Taons sont probablement ce qu’il y a de pire en matière de nuisibles. Bien pire que les mouches domestiques ou encore les moustiques. Ce sont des insectes dont les femelles sont, tout comme les moustiques, hématophages, c’est-à-dire qu’elles se nourrissent du sang de leur hôte. Mais contrairement au moustique, elles mordent et arrachent des morceaux de chair à leurs victimes afin de provoquer un saignement de la blessure et de se délecter du sang. Ces insectes se retrouvent le plus souvent dans les élevages de bétail sur lesquels ils se nourrissent en temps normal. Mais cela ne veut pas dire que les Taons n’attaquent pas l’homme, bien au contraire. Ce sont des insectes pénibles qui harcèlent leurs victimes. Leurs pattes sont dotées d’un système de ressorts et d’amortisseurs, faisant leurs atterrissages, sur les peaux, parfaitement furtifs. En plus d’avoir une méthode de parasitisme violente, le taon est vecteur de plusieurs types d’infections virales et bactériennes toutes plus noires les unes que les autres. 

Les huiles essentielles

Que ce soit de géranium, de basilic ou de citronnelle, l’ensemble des huiles essentielles restent un moyen efficace de prévenir les invasions de mouches. Les huiles essentielles, sont une excellente alternative aux plantes si vous n’avez pas la possibilité d’en disposer à proximité de vous, puisqu’elles jouent le même rôle, avec la logistique en moins. L’huile essentielle repousse les mouches par l’odeur qu’elle diffuse dans la pièce et qui indispose les insectes.