100 Tètes de lit en palettes faciles à faire

La palette de manutention est en elle-même un élément de décoration au rendu très rustique apprécié de bien des connaisseurs en décoration d’intérieur. Il n’est donc pas obligatoire de passer par la case démontage, vous pouvez obtenir de très bons résultats avec l’objet dans son entièreté. Il faut juste faire preuve de goût et concevoir une décoration générale à même de laisser la palette s’y intégrer harmonieusement. La couleur du bois lui-même est une couleur qui plait beaucoup, qui en plus est naturelle. Parmi les emplois possibles de la palette de manutention, il y a la conception de sommiers, de lits et même de têtes de lit. J’ai justement compilé certaines têtes de lit intéressantes, qui vous donneront à coup sûr des idées pour aménager votre propre chambre à coucher. 

La question de la fixation des planches

Si vous décidez de démonter les palettes à votre disposition pour utiliser les planches directement vous serez rapidement confronté au problème de la fixation entre elles. Dans un tel contexte et surtout lorsque les planches sont destinées à composer l’endroit ou vous dormez, vous ne pouvez pas faire n’importe quoi. Les colles, à l’odeur forte, ont de quoi vous faire passer de très mauvaises nuits, et les clous restent dangereux.

Ce sont les solvants qui donnent aux colles leur odeur forte, il suffit donc de demander une colle à bois sans solvant. Les fixations ne sont pas destinées à maintenir solidement les planches entre elles, mais simplement à permettre de monter un panneau stable. Le lit, une fois plaqué contre le panneau, qui deviendra alors la tête de lit, lui donnera sa cohésion finale. 

Le réflexe du vernis

N’envisagez de vernir vos planches de palettes que si vous avez la certitude que vous évoluez dans un environnement à fort taux d’humidité. Mais dans ce cas, le vernis aussi libérera de fortes odeurs, vous obligeant à différer la fabrication de votre tête de lit et son installation dans votre chambre à coucher. Mais ce processus est vital, du bois non vernis dans un environnement humide est un vivier à champignons.

Vous passez plusieurs heures à dormir à quelques centimètres de votre tête de lit, des fois avec les fenêtres fermées, et un champignon à la fâcheuse tendance à libérer des spores. Dans un milieu comme celui-ci, la seule question qu’il faudra vous poser, c’est “au bout de combien de temps je prendrais rendez-vous avec mon pneumo?”