10 recettes d’œufs à la coque faciles

Quoi de plus facile que de cuire un œuf, et pourtant cuire un œuf, bien que ce soit facile à exécuter, c’est difficile à créer, du fait même du caractère ultra-simple du geste. Comme la nature se contente rarement d’une seule version d’elle-même, même en matière de cuisson d’œufs il y a différentes manières de procéder, toutes plus créatives les unes que les autres, et toutes révélant un aspect gustatif particulier de l’aliment emblématique. Voyons plutôt ensemble les méthodes diversifiées pour cuire un œuf et ainsi avec un même aliment faire de vos petits déjeuners une expérience en perpétuel renouvellement. 

L’œuf poché

Bien connu des chefs cuisiniers, l’œuf poché n’est que rarement une habitude au sein des ménages. Il rend pourtant une saveur des plus agréables tout en conservant les propriétés nutritives de l’œuf. Pour lui donner une description fidèle, il est possible de dire que l’œuf poché est une fusion entre l’œuf au plat, par le fait que l’œuf est brisé avant la cuisson et l’œuf en coque puisque l’œuf est bouilli. L’œuf poché c’est donc l’œuf bouilli nu, c’est-à-dire sans sa coquille pour le protéger. L’œuf poché ne peut se qualifier en tant que tel qu’à condition que durant sa cuisson il conserve sa structure originelle. C’est-à-dire que le blanc doit continuer à enrober le jaune et être servi ainsi. Il se présente très bien en salade ou en accompagnement d’un plat principal. Cassez un œuf et versez son contenu dans une eau bouillante. A l’aide de deux spatules maintenez l’œuf dans sa cohésion le temps que le blanc prenne la couleur et que l’œuf deviennent alors cohérent par lui-même. Retirez et servez.

L’œuf toqué

Une autre méthode de préparation de l’œuf basée sur la cuisson par ébullition et qui donne de délicieux œufs c’est celle de l’œuf toqué. Pour cuire un œuf toqué il est nécessaire de lui retirer son “chapeau”, c’est-à-dire la partie supérieure de telle sorte à faire une section nette et sans fissurer la coquille. Il existe un ustensile spécial pour cela sous forme de cône armé de lames dont la fonction est d’ouvrir l’œuf en chapeau. L’œuf est bouilli ainsi, dans sa coque mais ouvert. Il faut naturellement veiller à ce qu’il reste bien à la verticale pour qu’il ne se vide pas dans l’eau. Un œuf toqué est un œuf en quelque sorte aromatisé avec un autre aliment. je vous propose ici de découvrir la recette de l’œuf toqué aux champignons, une recette qui m’a laissée sans voix tant la saveur était intense.  Pour préparer une telle recette vous aurez besoin des ingrédients suivants, 

  • 6 œufs de première fraîcheur
  • Du Sel et du poivre
  • 200 g d’un méli-mélo de jeunes pousses
  • 150 grammes de plus beaux champignons
  • 1 bouquet de persil frais
  • 3 échalotes sélectionnées avec soin 
  • 10 cl de votre meilleur vin blanc
  • 2 gousses d’ail bien choisies
  • 3 tranches de pain frais

Préparation

Commençons si vous le voulez bien par préchauffer le four à 180°C. 

Saisissez-vous du pain et découpez-le en soldats, puis enduisez-le d’un léger filet d’huile d’olive ou encore du beurre, puis frotter une gousse d’ail préalablement épluchée sur chacune des tranches obtenues.

Enfournez le pain pendant 10 minutes, juste le temps que celui-ci prenne la couleur. 

Passons à présent aux œufs, saisissez-vous de l’ustensil en question appelé “toque” et ouvrez la coquille de chaque œuf. Cette partie est délicate, puisqu’il y a un risque de fissuration de la coquille, combien même vous avez recours à un instrument spécialisé. Il faut donc être vigilant et effectuer une coupe nette propre et sans dommages collatéraux. L’œuf doit être toqué à sa base, car c’est celle-ci qui renferme la poche d’air, facilitant ainsi l’opération. En outre l’œuf placé à l’envers dans l’eau sera plus stable.  

Videz une bonne moitié du contenu de l’oeuf, en gardant un peu de blanc et le jaune. Mettez les œufs ainsi préparés et leurs chapeaux de côté. 

A présent, passons à la mousse de champignons, émincez les échalotes, et hachez le persil et l’ail. 

Découpez les champignons en fines rondelles. 

Mettez les échalotes et l’ail dans une poêle et faites-les revenir dans de l’huile d’olive ou dans du beurre. A ce stade versez les champignons, salez légèrement et laissez cuire pendant environ 5 minutes. 

Versez le vin blanc, le persil et poursuivez la cuiosson pour 5 autres minutes. une fois les éléments correctement cuits entre eux, les verser dans un mixeur et broyez-les ensemble. Laissez la mousse refroidir. Les blanc préalabement retirés seront montés en neige et ajoutés à la purée de champignons. 

Place à la cuisson des oeufs et au dressage à présent,

Dresser des assiettes avec un morceau de salade assaisonné ainsi que les soldats de pain que vous avez réservés pour l’étape. Dans chaque chapeau mettre un peu de purée de champignons. 

Faites bouillir de l’eau dans une large casserole. Ne placez les oeufs qu’une fois l’eau arrivée à sa température d’ébullition. Placez les oeufs et faites les bouillir facon toquée donc, pendant 3 minutes, jusqu’a obtenir le blanchiment du blanc pusi retirer délicatement. Placez chaque pièce dans un coquetier ou au milieu d’un petit monticule de gros sel en prenant garde à ce que le condiment ne se mélange pas au reste des ingrédients. Garnissez l’œuf avec le reste de la mousse à champignon. Et voilà c’est prêt bon appétit. 

L’œuf au plat, un classique qu’il est bon de redécouvrir

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il faut distinguer l’œuf au plat de l’omelette. Ce sont deux manières très différentes de préparer les œufs. L’œuf au plat est souvent (pour ne pas dire tout le temps) cuit le plus simplement du monde en cassant un œuf sur une surface de cuisson et en surveillant le minuteur pour obtenir la bonne texture du jaune. Dans un œuf au plat, la structure naturelle de l’œuf doit pouvoir être reconnaissable, soit le blanc entourant le jaune. En ce qui concerne l’omelette, tout est une question de suppléments. Un œuf au plat se transforme en omelette lorsque l’on y incorpore des ingrédients supplémentaires, et que l’on brise le schéma du jaune entouré par le blanc, en amalgamant les deux parties. A ce propos, il y a une recette d’omelette qui me fait immédiatement déposer les armes dès que j’en respire les effluves délicates, il s’agit de l’omelette aux lardons et aux champignons. En voici la recette,

Pour 4 personnes prévoyez 

  • Huit oeufs
  • 300 grammes de lardons fumés coupés en dés
  • 250 grammes de champignons
  • 10 grammes de beurre
  • du poivre et du sel
  • un peu de crème

Préparation

Après avoir correctement lavé les champignons, émincez-les finement

Dans une poêle, faites revenir les champignons dans 20 grammes de beurre en compagnie des lardons. Faites durer la cuisson pendant environ 5 minutes

Cassez vos œufs dans un saladier, incorporez le poivre et ajoutez un peu de crème ou un filet de lait. 

Fouettez vigoureusement le mélange qui doit être mousseux

Versez le tout dans la poêle sur les champignons et les lardons et mélangez, faites cuire la préparation pendant environ 10 minutes, MIAM !!

L’œuf à la coque

L’œuf à la coque est un œuf bouilli classique, ou presque. Car le réussir est une question de précision dans le timing. Retiré trop tôt, et l’œuf n’aura pas changé par rapport à sa forme crue, un peu trop tard et vous obtenez un œuf bouilli classique. L’œuf n’est considéré comme un œuf à la coque que lorsqu’il passe une durée précise dans une eau à une température précise. Puisque tout le monde ne dispose pas d’instruments sophistiqués, il existe fort heureusement une astuce pour ne jamais se tromper dans le timing. Portez l’eau légèrement vinaigrée à ébullition, dès que l’eau commence à bouillir y placer les œufs. Comptez exactement trois minutes avant de retirer les œufs. 

Les œufs brouillés

Les oeufs brouillés sont une technqiue de préparatio des oeufs cuits en présence d’un corps gras et remués constament de telle sorte à amalgamer blanc et jaune et rendre une texture lisse et savoureuse. Il ne s’agit pas d’une omelette bien que l’on puisse y penser de prime abord. En effet l’omelette se présente sous forme de galette ou de “serviette”, elle est consistante. Tandis que les œufs brouillés se présentent sous forme d’un petit tas épars et grumeleux se mangeant littéralement avec une cuillère. j’aimerais si vous le voulez bien partager avec vous une recette d’oeufs brouillés à la crème d’un délice sans commune mesure. Prévoyez dans vos ingrédients pour une personne, 

2 oeufs frais, 15 g de beurre, une cuillère à soupe de crème fraîche, de la fleur de sel et une poignée de poivre

La préparation se fait comme suit, dans un saladier cassez vos œufs, poivrez-les et salez-les selon votre goût. Battez-les avec vigueur comme pour une omelette. Dans une poêle à larges bords, faites fondre une noisette de beurre. Étaler le beurre sur les parois également. Versez vos œufs et remuez-les avec une spatule en bois à feu de faible intensité jusqu’à ce que les œufs commencent à se solidifier. Poursuivez le mélange, les œufs doivent garder leur consistance crémeuse et onctueuse. Dès que la cuisson touche à sa fin, retirez les oeufs, salez et poivrez légèrement avant de servir. Vous aurez donc remarqué que la différence de préparation entre les œufs brouillés et une omelette classique réside principalement dans le fait que dans le cas des œufs brouillés il faut poursuivre le mélange même pendant la cuisson. C’est ce mouvement qui définit la texture de la préparation et donc la recette en tant que telle.

Les œufs mollets

Oeufs bouillis comme bien d’autres manières de préparer les œufs, cette recette se caractérise encore une fois par le temps de cuisson, mais aussi par d’autres étapes spécifiques à cette recette. Commencez par porter une casserole d’eau à ébullition puis mettez-y les œufs en faisant attention à ne pas les casser lors de la pénétration dans l’eau. L’ajout des œufs doit se faire avec une spatule et les œufs eux-mêmes doivent être délicatement manipulés. Maintenez leur ébullition sur une durée de 6 minutes. Une fois les 6 minutes écoulées, retirez les œufs et plongez-les immédiatement dans de l’eau très froide pour stopper leur cuisson. une astuce pour écailler vos oeufs facilement consiste à les rouler sur le plan de travail pour fissurer la coquille. Les œufs doivent être mous sous votre main, c’est le signe que la cuisson s’est déroulée dans les meilleures conditions.

Les œufs durs

Il est inconcevable de parler des œufs et de passer sous silence l’indétrônable œuf dur que l’on ne présente plus. Pour passer rapidement sur cette cuisson, l’œuf dur requiert une durée de cuisson de 8 minutes en eau bouillante. 

Œufs cocotte

Il s’agit de l’une de mes recettes préférées. L’œuf cocotte se prépare au bain-marie et au four. Beurrez un ramequin plutôt profond, puis ajoutez-y un fond de crème salée et poivrée. Incorporez un jeu de fines herbes. Cassez vos œufs dans ce ramequin en conservant la forme du jaune. Mettez le ramequin dans un bain-marie, l’eau doit atteindre la moitié du niveau du ramequin. Dans un four à 180°C faites cuire l’ensemble pour une durée de 15 minutes puis servez. 

Les œufs grillés

Source

Difficile à croire et pourtant, il est parfaitement possible de griller ses œufs. Le plus délicat est de faire passer les brochettes dans la coquille sans casser l’œuf. Cela demande un certain savoir-faire. Pour correctement griller un œuf, il convient de le faire traverser par deux brochettes afin de faciliter son retournement une fois sur le feu. Pour transpercer la coquille sans la casser, procéder en faisant des rotations avec la brochette pour en quelque sorte creuser la coquille. La percée sera donc obtenue par creusement plutôt que par impacts. Une fois les brochettes en place, positionnez vos œufs au-dessus du gril pendant 5 à 10 minutes en fonction du calibre de l’œuf. Si vous n’êtes pas sûr (e) de votre coup une autre astuce consiste à faire faire à l’œuf un rapide passage en eau bouillante simplement pour renforcer sa consistance, dès lors, il devient possible de percer la coquille de manière classique. Veillez cependant à ne pas faire entrer des débris de coquille à l’intérieur de l’œuf durant la percée. 

L’œuf cru

Il fallait la mettre celle-là puisque dans bien des cultures l’œuf cru est un mets à part entière. c’est la meilleure manière, sur le plan nutritionnel, de consommer un œuf puisqu’alors il conserve toutes ses propriétés. Cependant attention, et cette mise en garde est fondamentale, comme pour les huîtres et les aliments consommés crus de manière générale il est impératif que vous puissiez retracer précisément la provenance de l’œuf et être en mesure de certifier de manière indubitable le caractère sain de l’élevage producteur, la salmonellose n’est jamais loin, et ici, il est potentiellement question de vie ou de mort.