10 recettes de galettes des rois faciles

La galette des rois est un célèbre gâteau que nous avons tous rapidement appris à reconnaître depuis notre tendre enfance, grâce à la fève qui s’y promène et qui, récupérée par l’un des convives, fait de lui le roi des galettes. Au-delà de l’aspect ludique qui plaît tant aux enfants, la galette des rois est un mets traditionnel réputé, qui doit se préparer avec patience et amour et qui fait partie intégrante de la plus profonde tradition culinaire française. Mais le fait que ce plat soit traditionnel n’interdit pas l’innovation. Il existe déjà nombre de recettes diverses et variées de ce délicieux gâteau, et chaque année plusieurs recettes et variantes voient le jour. Pour vous donner une idée de la diversité des manières de préparer une galette des rois, voici 10 recettes populaires de ce gâteau, dont la connaissance vous ouvrira des perspectives de repas de familles à l’occasion de l’épiphanie. 

La galette des rois, noisette et praliné

D’un genre particulier, ce qui distingue cette galette demeure indubitablement la préparation spéciale subie par sa pâte. Il s’agit d’une pâte feuilletée inversée. Ce qui veut dire que la détrempe est sur la face intérieure de la pâte et que le beurre est à l’extérieur. Soit l’inverse d’une pâte feuilletée classique. Dans cette recette, la pâte feuilletée est elle-même aromatisée au cacao pour une saveur plus intense et plus en harmonie avec la garniture, composée d’un délicieux praliné et de noisettes grossièrement broyées pour plus de croquant. 

Ingrédients,

  • Vous aurez besoin de pâte feuilletée inversée à hauteur de 700 grammes aromatisée au cacao. Pour obtenir une telle pâte, il suffit d’ajouter deux cuillères à soupe de cacao en poudre à tous les 350 grammes de farine incorporée dans la pâte, et le tour est joué. 
  • Cent grammes de sucre de canne pur
  • Des noisettes réduites en poudre à hauteur de 125 grammes
  • Une cuillère à soupe de rhum Brun
  • du beurre, demi-sel, 125 grammes
  • Quatre cuillères à soupe de pâte à tartiner praliné
  • Deux oeufs frais

Pour la dorure vous devez prévoir,

  • Une pincée de sel
  • Un jaune d’oeuf
  • Deux cuillères à soupe de lait

Pensez aussi à vous munir de la fève, la pièce la plus importante du gâteau

Préparation,

Dans un bain marie à bonne température faites fondre le beurre

Ajoutez les noisettes, ainsi que le sucre

Cassez les oeufs et mélangez avec une cuillère. Surtout pas de fouet pour ne pas mélanger à de l’air

Mettre au réfrigérateur pour faire durcir le tout

Epandez généreusement de la farine sur une partie de votre plan de travail, et placez-y une première feuille de pâte feuilletée aromatisée au cacao. Découpez-y un disque de pâte d’approximativement 28 cm de diamètre. Servez-vous d’un moule pour tracer la circonférence du disque.

Après avoir enfariné la pâte, placez-la sur une plaque de cuisson, sur laquelle vous aurez au préalable étendu une feuille de papier sulfurisé. 

Badigeonnez le tout avec un pinceau imbibé d’un peu d’eau. 

Mettez la garniture sur la pâte. Commencez par le praliné que vous étalerez en premier sur toute la surface de la pâte, puis vous ajouterez la préparation à base de noisettes. Veillez à laisser une marge de 2 centimètres avec le bord une fois la garniture de noisettes placée. 

Mettez une fève de manière aléatoire dans la garniture, et veillez à vous souvenir de son emplacement pour observer la réaction de celui qui tombera dessus et ainsi apprécier encore mieux le moment. 

Recouvrez le tout de la seconde feuille de pâte feuilletée inversée au cacao et fixez-là la première en appliquant des pressions sur le bord. 

Retirez ce qui dépasse de la pâte sur le bord de la galette. 

Lorsque le montage est achevé, placez la galette au réfrigérateur, et préchauffez en même temps votre four à 180°C

Badigeonnez la galette de jaune d’oeuf en vous servant d’un pinceau, pour la dorer dans le four et lui donner du croquant.

La cuisson dure 30 minutes, laissez tiédir avant de servir. Bon appétit. 

La galette des rois à l’abricot 

Si la recette de base de la galette des rois reste inchangée, elle est totalement compatible avec l’ajout de divers ingrédients ou encore avec le changement dans certaines étapes de la préparation. Par exemple, il est possible de préparer une galette épaisse, alors que traditionnellement, Pithiviers mis à part, toute galette des rois est nécessairement plate. Voici une délicieuse façon de célébrer l’abricot, en l’incorporant comme ingrédient principal d’une galette des rois, pour donner une saveur nouvelle à votre Epiphanie. 

Comptez environ une demi-heure de préparation, et 40 minutes dans le four à 175°C. 

Ingrédients pour une galette destinée à 6 convives

  •  Deux pâtes feuilletées pré-étalées
  • 180 grammes de compote d’abricot
  • 40 grammes de beurre mou
  • Un jaune d’oeuf
  • 125 grammes de poudre d’amandes

Préparation,

Battez ensemble les amandes et beurre mou jusqu’à aboutir à une crème onctueuse, presque veloutée que vous mélangerez à son tour avec la compote d’abricots. 

Passons à présent à la préparation de la pâte. Déroulez deux pâtes feuilletées. Percez l’une d’entre elles à la fourchette régulièrement sur toute sa surface. En vous servant d’une vessie de cuisine, étalez le plus uniformément possible la frangipane sur l’ensemble de la surface de la pâte. 

C’est à ce moment là que vous cacherez la fève dans la garniture avant de recouvrir le tout avec l’autre pâte feuilletée. Pensez à épandre un peu d’eau sur la surface de la pâte feuilletée et à correctement soudez les bords en les écrasant avec une fourchette. Badigeonnez la surface de la pâte feuilletée avec du jaune d’oeuf et mettez dans le réfrigérateur pendant une vingtaine de minutes.

Après avoir préchauffé le four à 210°C, ajustez la température à 175°C avant d’enfourner la galette fraîchement retirée du réfrigérateur.  Laissez cuire pendant 40 minutes environ, servir tiède. 

La galette des rois au chocolat et au thé

Le thé est une plante avec un impact sur la santé global positif. Riche en antioxydants, le thé contribue au ralentissement du vieillissement. Il est également conseillé en cas d’hypertension artérielle. Il contribue à réduire les risques de maladies cardiovasculaires et aide à prévenir de certaines formes de cancers. Le seul bémol que l’on peut lui reprocher est sa forte teneur en catéchines, un composé qui entrave l’absorption naturelle du fer, et pouvant, en cas de surdosage, mener à une anémie ferrique. Mais, encore faut-il abuser outre mesure du thé, ce qui n’est dans les us d’aucune culture à travers la planète. 

Avant préparation,

Il s’agit d’une galette qui se prépare en 20 minutes pour 6 à 8 personnes.

Comptez une durée dans le four de 10 minutes à 210°C, et 30 minutes à 180°C

La recette est à la portée de toutes les bourses et tout le monde peut l’apprendre rapidement

Les ingrédients,

Prévoyez environ huit cent grammes de pâte feuilletée 

15 centilitres de crème fraîche liquide pasteurisée

Un jaune d’oeuf pour la dorure

Un ou deux sachets de thé

20 grammes de beurre

150 grammes de chocolat

20 grammes de sucre en poudre

Une c à s de sucre glace

Ce qui permet d’obtenir une galette aromatisée au thé est l’étape qui consiste à mettre les feuilles de thé à infuser dans la crème fraîche portée à ébullition. L’astuce consiste à laisser les feuilles infuser une dizaine de minutes, dans la crème chaude avant de les retirer, pour la suite de la préparation les étapes détaillées sont disponibles ici

La galette des rois à la frangipane

La frangipane est une crème pâtissière d’un genre très particulier qui, ajoutée à la recette de la galette des rois, lui donne une saveur unique. Elle est composée de pâte d’Amandes et de crème pâtissière. Avant de vous lancer dans une préparation à base de frangipane ou de pâte d’amande pure, soyez sûre du statut allergique de votre entourage, une crise d’allergie aux amandes peut avoir des conséquences dangereuses pour la personne qui en souffre. Il faut également savoir que les amandes crues contiennent une quantité non négligeable de cyanure qui n’est ni plus ni moins qu’un puissant poison. Il faut donc veiller à ce que les amandes qui entreront dans la composition de votre recette soient correctement cuites de telle sorte à éliminer le poison.

La galette des rois au chocolat et aux noisettes

Plutôt que d’incorporer une préparation à base d’amandes, cette recette propose d’intégrer des noisettes en remplacement. Ce changement est synonyme de changement de texture et de goût et donc de changement d’expérience culinaire. Aux noisettes nous ajoutons du chocolat, puisque ce sont deux aliments qui vont traditionnellement ensemble, et vous en faites la plus savoureuse des recettes de galette des rois du quartier. 

La galette des rois aux noix et aux pommes

La frangipane semble être l’incontournable d’une galette des rois réussie, mais il n’est pas obligatoire d’y ajouter la crème pâtissière. Cette dernière à simplement pour fonction d’alléger la préparation à base d’amandes et de lui donner une texture plus onctueuse. La frangipane aux noix et au moins aussi savoureuse que la frangipane classique aux amandes. Qui plus est, lorsque de délicates pommes lui ont été ajoutées après avoir été poêlées jusqu’à se caraméliser. Vous obtenez alors un résultat incomparable qui ne pourrait faire autrement que de mettre d’accord tout le monde sur votre véritable talent gastronomique. 

La galette à la frangipane au citron et au confit de citron 

Le citron est le fruit à l’honneur dans cette recette de galette des rois. Il est présent sous forme de confit mais également sous forme de jus ajouté lors du mélange des ingrédients ainsi que de zeste. Le jus de citron est ajouté dans la frangipane pour relever son goût et se retrouver dans toutes les parties de la galette au sortir du four. Sélectionnez des citrons de Nice non traités dont vous utiliserez le zeste et le jus. Les citrons destinés à être confits seront soigneusement lavés et mis sur feu moyen dans une casserole contenant à l’origine de l’eau et du sucre en semoule. Il s’agit de faire mijoter l’ensemble jusqu’à obtenir un aspect caramélisé, signe que les citrons sont désormais confits. Enfin, passez la préparation légèrement visqueuse au mixeur pour obtenir le confit. La recette se décline en détail sur ce billet.

Galette des rois aux pistaches et à la framboise

La pistache n’est pas l’une de ces noix coutumière des recettes de galette des rois. Pourtant, c’est bien des mariages improbables que naissent les personnages les plus marquants, et c’est une vérité qui vaut aussi en cuisine. Associer deux aliments qui ne se rencontrent que rarement, l’un étant une noix et l’autre un plat, c’est revisiter la galette des rois et étonner vos invités lors de l’épiphanie. En plus de la pistache, une douce confiture de framboises s’est également invitée dans cette recette pour nuancer les saveurs que votre palais sera amené à découvrir. Voyons ensemble comment s’y prendre.

La galette des rois bretonne

La galette bretonne est différente des galettes dites ordinaires, elle n’est pas garnie à la frangipane, mais prend plutôt la forme d’un sablé de grande taille. Si le sablé breton est habituellement un petit biscuit qui vient en accompagnement de collations, il prend exceptionnellement du poids à l’occasion de la célébration de l’épiphanie en Bretagne. Ce qui fait la renommée du sablé breton, c’est sa forte teneur en beurre salé. Il ne contient aucune garniture, puisqu’il est la garniture même, la présence du beurre étant ce qui donne de la tendresse à la bouchée. Les étapes de la préparation sont simples et se déclinent comme suit, bon appétit.

La galette des rois à la marmelade de clémentine corse

La galette des rois de part sa flexibilité permet, en lieu et place de la traditionnelle frangipane, de mettre diverses garnitures selon vos envies et les disponibilités de votre cuisine. La marmelade de clémentine corses se trouve être un de ces ingrédients qui font toute la différence, et qui par moment peuvent être à l’origine d’une révolution dans les habitudes de cuisine à l‘échelle locale ou même nationale. La clémentine corse est si réputée à travers la France, qu’elle est protégée par une indication géographique protégée (IGP). Seules les clémentines produites dans les monocultures corses portent cette appellation. Cette clémentine représente plus de 95% de la production nationale. Pour lui rendre honneur, cette galette des rois confectionnée avec une délicieuse marmelade de clémentines corses, est à préparer au moins une fois dans sa vie à l’occasion de l’épiphanie.