10 astuces pour une coloration maison réussie

Une coloration maison, ce n’est pas si simple que cela en a l’air si on veut un résultat parfait! Si vous voulez un résultat de pro sans passer par le coiffeur, nous vous avons concocté 10 conseils pour réussir votre coloration maison.

shutterstock_169930559

1.Distinguer ce qu’on peut faire toute seule… ou pas!

Ce premier point est TRÈS important: vous devez laisser aux professionnelles ce qui revient aux professionnelles! C’est-à-dire qu’on en fait pas de coloration risquée à la maison. Pourquoi? D’abord parce que si jamais ça rate (et il y a beaucoup de chances pour que ça rate), vous devrez de toute façon passer par la case coiffeur, et celui-ci aura un mal de chien à rattraper votre couleur, au moyen de décolorations très violentes pour les cheveux. Au final, vous n’aurez même pas atteint le résultat que vous vouliez au départ: vous aurez juste évité la catastrophe!

Bon ce scénario est un peu catastrophique, mais j’espère qu’il vous aura convaincue de ne pas faire de bêtise^^.

Donc, toute seule, je peux foncer de quelques tons ma couleur, mais pas l’éclaircir de plusieurs tons. L’éclaircissement avec des colorations maison est risquée: elle suppose une grande maitrise des temps de pose, des produits éclaircissants souvent violents pour les cheveux. En bref, sans coiffeur, vos avez très peu de chance d’arriver au bon résultat. Alors que foncer ses cheveux est plus facile et plus réversible, surtout si vous utilisez une coloration ton sur ton sans ammoniac.

Young woman portrait, back view of long hair
Young woman portrait, back view of long hair

2.Bien choisir la couleur

Sachant cela, il faut ensuite trouver la couleur qui vous plait. Pour ce faire, il est important de comparer sa couleur de cheveux et le nuancier à la lumière du jour, pour éviter les mauvaises surprises ou les reflets inespérés.

Sachez que les numéros des colorations ont une signification, mais qui peut varier selon les marques. En principe, le premier chiffre (de 1 à 10) indique la hauteur de ton: plus le chiffre est élevé, plus la couleur est claire. Plus il est faible, plus elle sera sombre. Par exemple, on a souvent 2 ou 3 pour un brun assez foncé, et 8 ou 9 pour un blond clair. Les numéros qui suivent indique la première nuance, puis la nuance secondaire.

Ainsi, c’est encore variable selon les marques, mais on a à peu près cette échelle:

1. Cendré ( reflet Bleu)
2. Irisé (Violet)
3. Doré ( Jaune)
4. Cuivré (Orangé)
5. Acajou (Rouge Orangé)
6. Rouge (Rouge)

0. Neutre

Choisissez donc bien la couleur et les reflets qui vous conviennent en fonction de ces chiffres et surtout de votre teint et de votre carnation.

nuancier-teotema-3_3480

3. Bien choisir le type de coloration

Selon ce que vous voulez faire à vos cheveux, les colorations disponibles en magasin offrent tout un éventail de possibilité.
On distingue les colorations permanentes, qui comme leur nom l’indique, resteront sur vos cheveux. Il existe aussi des colorations sans ammoniac ton sur ton (type l’Oreal Casting) qui permettent d’apporter des nuances à vos cheveux, sans abimer la couleur naturelle, et qui s’estompent au fil des moins, ce qui donne lieu à des variations de la coloration qui se fond dans la couleur naturelle. Enfin, des couleurs éphémères existent pour redonner à vos cheveux un coup d’éclat le temps d’un shampoing, et s’estompent en quelques semaines.

Il existe aussi des colorations spéciales: racines, balayages, à tester chez soi.

4. Respecter la durée entre deux colorations

Pour ne pas abimer les cheveux, mais aussi pour éviter les surprises au niveau de la couleur, il est conseillé de ne pas refaire une deuxième coloration avant 4 à 6 semaines. Cela permet de ne pas saturer le cheveu de pigment, et de ne pas avoir de mauvaises réactions de la couleur.

coloration-teinture-végétale

5.Ne pas abimer ses cheveux

Des colorations trop fréquentes et à base de produits trop agressifs (pour les colorations ammoniaques, permanentes, par exemple) peuvent être très mauvaises our les cheveux. Il est recommandé de les éviter ou des les espacer. Si vous en faites trop souvent, mieux vaut vous en remettre à un spécialiste qui saura comment ne pas encrasser vos cheveux.

Des cheveux colorés nécessitent un entretien particulier. Ils sont fragilisés et il est nécessaire de les renforcer pour qu’ils conservent les pigments longtemps, sans effet délavé. Utilisez des produits de shampoing spéciaux pour cheveux colorés, et abusez de masques nourrissants.

6. Préparer le matériel

Pour faire une coloration maison, il vous faut une coupelle pour la coloration (en plastique, idéalement), un pinceau à coloration, des gants (souvent fournis), et une serviette pour mettre sur vos épaules. L’objectif est de ne pas en mettre partout, et surtout pas sur vos vêtements!!

kit_coloration_3_pi_ces_set_teinture_avec_bol_pinceaux_et_peignes_pour_couleur_cheveux_prune_pas_cher_1000

7.Préparer les cheveux

Vos cheveux ne doivent pas avoir été lavés après la veille de la coloration. Plus ils ont été lavés il y a longtemps, mieux c’est! Cela permet de conserver les barrières naturelles du cheveu pour résister à la coloration. Avant la coloration, brossez-les simplement.

8. Prévoir la quantité suffisante de coloration

Si vous avez les cheveux longs ou épais, n’hésitez pas à prendre deux tubes ou boites de coloration! Rien de pire que de devoir étaler la coloration au maximum pour recouvrir toute la chevelure alors qu’on sait qu’il n’y en aura pas assez pour partout.. Mieux vaut prévoir trop que pas assez!

9. Eviter les tâches de coloration

Pour éviter les tâches de coloration sur votre visage et votre cou, pensez à enlever les résidus de coloration juste après la pose. En prévention, vous pouvez appliquer un peu de crème hydratante (ou peu importe) le long des racine de vos cheveux pour éviter les débordements et que la coloration ne teigne la peau.

Coloration-vegetale-8-erreurs-a-eviter_width585

10. Bien respecter le temps de pose

C’est primordial. Une fois la coloration posée, laissez-la poser pile le temps indiqué. Si vous la laissez poser trop longtemps, la couleur pourra être trop foncée et les reflets plombés par la couleur. Si vous ne la laissez pas assez longtemps, elle n’aura pas le temps de prendre, ce qui peut être (très) problématique dans le cas d’un éclaircissement qui ne serait pas achevé.

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page