Pour Halloween soyez la plus machiavélique est jeunes dames de la fête

Halloween est à tort considérée par beaucoup comme une fête chrétienne. Il n’en est rien, elle tire ses origines de rites païens issus des îles britanniques à l’époque celtique. D’ailleurs, le mot est dérivé de l’anglais, il est la contraction de “All Hallows-Even”, ou encore “the eve of all hallow’s day” qui signifie « la veille de tous les saints ». Elle est célébrée le 31 octobre, soit la veille de la toussaint qui elle est bien une célébration chrétienne. Les sources historiques présentent la fête d’halloween comme une fête païenne, la fête religieuse de Samain, jadis célébrée en automne. Cette fête signifiait pour les peuplades qui la célébraient le nouvel an.

Depuis, la fête s’est largement démocratisée, et à perdu sa signification mystique. De nos jours, Halloween se fête un peu partout en occident, elle est surtout une occasion pour les enfants de s’amuser et de rencontrer leurs voisins. Mais Halloween, n’est pas qu’une fête réservée aux enfants, elle est aussi une occasion pour les adultes de faire les 400 coups. Et à ce propos, nous avons justement concocté pour vous, mesdames, une série de suggestion maquillages macabres ou horribles pour effrayer vos fréquentations en soirée. 

La tête-de-mort mexicaine

Il s’agit d’une vraie tête de mort telle qu’elle est représentée dans la culture mexicaine. Sur un joli minois, elle peut facilement être confondue avec un déguisement de danseuse de tango vous augmentant en élégance. Le pourtour des yeux se voit orné de pétales de fleurs, et votre pupille en constitue le centre. Le pic dessiné en plein milieu du front renvoie à l’imaginaire du poker et à l’idée qu’en un rien de temps tout peut être perdu. Ce sont des branches mortes qui traversent la bouche. Le fait qu’elles soient mortes symbolise la désolation. Il faudra prévoir un fond de teint très clair. Et oui, un mort ne peut pas être coloré, il ne peut qu’être livide exsangue, parce que le sang ne circule plus dans ses veines. Et en tant que tête-de-mort vous êtes mortes, et à ce titre vous devez être blanche. De la couleur des os. Les fleurs sur la tête perfectionnent la dimension artistique réelle de ce maquillage, mais demeurent facultatives tout de même. 

Le squelette 

Dans la même thématique que la tête-de-mort mexicaine, mais avec le style mexicain en moins. Le squelette ici, est représenté tel qu’il est c’est à dire avec beaucoup de minimalisme. Deux couleurs, le blanc de l’os et le noir de l’ombre. Une application de teinte noir est à noter sur le bout du nez. Il faut y imaginer la partie cartilagineuse du nez qui a disparu et qui laisse place donc à un trou dont le noir représente l’ombre. De la même manière, les yeux sont maquillés d’un noir très foncé, toujours pour simuler le noir des trous des globes oculaires. Un squelette n’est, en effet, pas sensé avoir d’yeux. Quoi qu’il n’est pas interdit d’en imaginer un.

L’épouvantail

Très original, l’épouvantail est un déguisement qui ne laissera personne indifférent à coup sûr. Il faut prévoir quelques accessoires pour en parfaire la représentation, tel que des boutons qui, bien placés, permettent de simuler l’aspect sac de foin en guise de visage. De larges balafres vous seront dessinées sur le visage, un épouvantail s’est parcouru de lacérations. Le tissu qui le compose est en général un vieux haillon miné par les déchirures en tout genre. Ce sont ces déchirures qui sont simulées par les balafres. Avec une petite dose d’expertise, d’ailleurs, il est vivement déconseillé de tenter de se faire ce type de maquillage ailleurs que chez un professionnel, vous pouvez même légèrement modifier votre maquillage pour devenir le Scarecrow du magicien d’Oz

Le clown tueur de ”IT”

Le clown le plus effrayant du cinéma est à portée de fond de teint. Il est nécessaire ici encore pour réussir le maquillage d’enduire l’ensemble de votre visage du fond de teint le plus blanc possible. Ce n’est qu’à cette condition que le maquilleur pourra commencer à travailler afin de vous garantir un rendu à la hauteur de vos espérances. Le rouge à lèvres d’un rouge sang, remonte jusqu’au-dessus de l’arcade sourcilière symétriquement de part et d’autre de l’axe nasal. Le nez parlons-en justement, il sera également enduit de teint rouge sang pour parfaire le tableau. Il est vivement conseillé de choisir des lentilles de contact d’une couleur glaçante et portez-les avec le maquillage, l’effet sera garanti. 

La sorcière

Ici encore un maquillage monochromatique avec des motifs qui prêtent à interprétation. En voyant ce maquillage, je me suis tout de suite imaginé.e en train d’assister à une transe de la sorcière durant laquelle, sa communication avec les esprits pénétrait en elle à travers ses vaisseaux sanguins les faisant paraître noirs juste avant que ce même noir n’envahisse tout le corps. Un cauchemar que peu aimeraient voir se réaliser. Mais attention la nuit Halloween est la nuit durant laquelle tout peut se passer.

La citrouille

Un maquillage qui nécessite une compétence avancée pour être effectué avec succès. Beaucoup de patience également de la part de celle qui va se le faire apposer. La citrouille utilise différentes nuances d’orange voir de jaune, nécessaires pour fournir un rendu proche du réalisme. Le maquillage ne prend qu’une partie du visage, et contraste nettement avec l’autre. Un contraste d’ailleurs qui entre dans le réalisme de ce qui y est représenté. Ce qui est intéressant de mentionner, c’est que l’autre œil qui n’est pas intégré dans le maquillage, est maquillé de manière “classique” donnant un contraste frappant à l’ensemble. Ainsi, on pourrait interpréter cela comme une infection qui se propage sur le visage de la jeune demoiselle. 

Arlequin

Célèbre personnage de la commedia dell’arte italienne, apparu au XVI ème siècle Arlequin est réputé pour être un farceur infatigable voir envahissant. Le maquillage Arlequin est en lui-même d’une grande originalité. À la fois simple et minimaliste il associe le noir et le rouge sombre . Le noir au bout du nez, et au niveau des motifs entourant les yeux, et le rouge sombre en guise de rouge à lèvres donnant une épaisseur au maquillage. Bien entendu, le maquillage ne saurait être complet sans la chemise indissociable de la couleur appliquée au visage.