100 top idées de poulaillers pour la prise en charge de vos poulets

Coucou les filles, je vous ai trouvé 100 top idées de poulaillers à construire vous même pour réussir votre premier poulailler avec des idées mais aussi des astuces pour vous inspirer à faire un magnifique poulailler sur mesure.

Dans la première partie de l’article je vais vous présenter les astuces qui vont vous aider à savoir comment customiser votre poulailler pour avoir des poules heureuses, en bonne santé et de bonne humeur et ensuite vous allez découvrir toutes les conceptions de poulaillers possibles dont vous pouvez vous inspirer pour faire le votre dans votre jardin.

Le poulailler est une construction essentielle si vous avez un nombre important de poules pour deux principales raisons. La première est la protection de la volaille des prédateurs qui peuvent la convoiter. La seconde et de vous permettre de retrouver tous les œufs dans le même endroit. Car sinon, les poules pondront un peu partout, et la récolte de vos œufs se transformera rapidement en chasse au trésor. La construction d’un poulailler n’est pas à prendre à la légère. Il doit ne rien envier à une cabane en bois en terme de confort, de sécurité et d’isolation. La marche à suivre est simple, mais elle nécessite un savoir-faire qui s’apprend et qu’il ne faut pas prendre à la légère. Alors équipez-vous de planches de bois, de clous et de perceuses, votre poulailler fait maison, est à protée de tour de vis.

Divers types de poulaillers, plus ou moins faciles à fabriquer, peuvent être adaptés à votre besoin. Pour trancher et prendre votre décision en connaissance de cause, une connaissance des spécificités de chacun est requise. L’isolation peut être obtenue en plaçant de la paille entre les planches de bois avant de les fixer entre elles. Cela vous permettra de protéger votre basse cour des éléments à moindres frais. Il est tout aussi possible d’utiliser de la mousse ou encore du Lichen pour le même objectif.

L’importance de l’aération dans le poulailler

Si vous vous situez en zone intertropicale, la chaleur ajoutée à l’absence d’aération favorise le développement de toute sorte de pathogènes pouvant compromettre sérieusement votre élevage de volaille. Il st donc essentiel de prévoir un système d’aération. Le plus simple est de laisser des ouvertures à la base et en haut des murs du poulailler. L’air proche du sol est froid, l’air chaut en hauteur plu léger, s’élève et sort naturellement des ouvertures supérieures. Ce qui crée une zone de vide au centre du poulailler, et faisant entrer l’air froid et frais des ouvertures à la base des murs. La différence de température sert de pompe naturelle. Générant une circulation d’air frais constante dans le poulailler tout en protégeant ses occupants des éléments.

Le grillage et l’armature, le poulailler le plus simple à réaliser

Si vous n’êtes pas du genre exigeants, ou que votre temps ne vous permet pas de perfectionner votre coup de marteau, il est existe une solution universelle qui valide les exigences de base d’un poulailler sans nécessiter un temps ou un savoir-faire conséquents. L’armature en bois, en PVC ou encore en barres des fer soudées, enrobée d’un grillage.

Après avoir assemblé les planches, ou les barres de telle sorte à faire des rectangles qui seront autant de murs qui délimiteront le périmètre du poulailler fixez les rectangles de grille que vous aurez préalablement découpés aux mesures de murs que vous désirez équiper. Pour les murs verticaux qui délimiteront les parois du poulailler, découpez une une longueur qui vous enroulerez autour des parois. La fixation peut se faire par clous si vous avez opté pour les planches en bois en guise d’armature. Ou encre du fil de fer de que vous enroulerez autour des jonctions de la grille avec l’armature et que vous tordrez à l’aide d’une pince pour le fixer.

Les plaques en taule, l’autre alternative rapide à mettre en place

Les plaques en Taule sont tout aussi rapides à mettre en place que le grillage. elles présentent en plus d’avantage d’offrir à l’enceinte du poulailler une bien meilleure isolation de l’extérieur que ce dernier. Il suffit de les clouer sur une armature en bois. Si cette dernière est en fer, prévoyez des trous aux coins des plaques pour faire passer le fil de fer qui fixera la plaque à la barre métallique.

Diversifiez l’espace d’enceinte du poulailler en optant pour une moitié en taule et l’autre en grillage.

poulailler permanent

Le poulailler permanent, offre un espace suffisamment vaste pour permettre aux poules de picorer et de se déplacer à leur guise tout en les protégeant, de l’environnement extérieur. Il peut prendre plusieurs formes, les deux plus courantes étant des rectangles de très grandes dimensions, ou encore des tunnels en grillage.

Un trampoline fera très bien l’affaire pour ceux qui ne veulent pas fournir d’efforts de construction outre mesure. Il suffit d’enrouler les pieds du trampoline par une bande de grillage suffisamment longue et de la fixer à ces mêmes pieds avec du fil de fer qui sera découpé à l’aide d’une pince.

Divers objets récupérés de votre quotidien plutôt que d’être jetés peuvent être impliqués dans la construction de votre poulailler ou alors faire directement partie des matériaux de construction. Les sceaux en plastique par exemple servent parfaitement d’abris pour les poules s’apprêtant à pondre.

Les pneus peuvent être utilisés comme telle sans aucune transformation. Si ce n’est une éventuelle peinture pour améliorer leur esthétique.

Les caisses, un autre type d’objets très polyvalent

L’utilisation des caisses n’a quasiment pas de limites dans la construction de votre abris de basse cour. Elles peuvent tout aussi bien servir d’abris individuels pour chaque volatile voulant se protéger ou encore servir de briques pour construire des parois infranchissables et stables., afin de protéger efficacement vos oies ou encore vos pintades.

Il est possible d’effectuer une ouverture latérale sur la caisse pour en faire un abris. Tout comme il est possible de poser la caisse telle qu’elle au sol pour qu’elle reçoive une poule s’apprêtant à couver. L choix vous revient, les deux alternatives étant concluantes.

Gardez vos tubes en PVC, ce sont d’excellentes mangeoires

Les tubes en PVC peuvent être remplis à ras bord de grain sans que celui-ci ne se déverse lorsqu’ils sont installés à la verticale, en leur ajoutant un coude à l’extrémité inférieure du tube. Les oiseaux se nourrissent et au fur et à mesure que le grain est consommé, la colonne baisse de hauteur sans jamais que le grain ne se déverse et sans jamais laisser les volatiles accéder à l’intégralité du grain. Tout ce que l’on attend d’une mangeoire.

De la même manière il est possible de confectionner un abreuvoir avec des pièces en plastique de récupération. Un tub de PVC qui fera office de colonne principale. Un grand bidon pour le réservoir, un T ainsi que de deux tubes de diamètres plus petit et de longueur courte. Perforez chaqu’un de ces tubes de diamètre minimal de trous à distances régulières. Deux sur chaque tube. Et fixez-y de petites soucoupes en plastique pour permettre aux poulets de boire dans un petit récipient.

Des mangeoires très simple à mettre en place, faites de leur propre contenu

Passez une ficelle dans des fruit ou des légumes ou encore une grande laitue puis suspendez-là au plafond. Et voilà le tour est joué. Il fallait simplement y penser.

Les mangeoires les plus pratiques

Une simple caisse que vous disposerez à la verticale après y avoir agencé des végétaux, nourrira vos poules pour plusieurs jours. Veillez simplement à ce qu’elle soit solidement ancrée à un support pour éviter qu’elle ne se renverse.

Une poubelle percée de trous à sa base est une mangeoire qui par sa capacité réglera définitivement la question de la nourriture de vos volatiles pour un bon moment.

Une fois les orifices suffisamment larges percés dans la paroi de la poubelle, fixez-y un section de tube en PVC recourbée dont la courbe pointe vers le bas. Si vous n’avez pas la possibilité d’obtenir un coude pour mettre en place ce type d’ouverture, vous pouvez sectionner un tube de PVC initialement droit, en biseau. Pointer la diagonale vers le bas. Cette installation réduira l’accès du poulet à l’intérieur de la poubelle et économisera le grain. Il permet également de remplir toute la poubelle de grain, jusqu’à recouvrir les ouvertures d’accès par le contenu sans que le grain ne se déverse vers l’extérieur depuis le bas. Les poulets doivent ainsi mettre la tête dans l’ouverture afin d’accéder au contenu.

Le même principe peut être reproduit avec des boites en plastique.

Le perchoir n’est pas à négliger dans un poulailler

Les perchoirs permettent aux poules de confortablement reproduire leur comportement naturel à l’intérieur du poulailler et contribuent ainsi à ne pas les stresser. En plus de cela, ils permettent de gagner de la place et donc d’augmenter la capacité de vos abris. Il est très facile d’installer des perchoirs dans le poulailler, une échelle ou une vieille grille feront parfaitement l’affaire.

L’obtention de perchoirs plus sophistiqués requiert un peu d’huile de coude. Fabriquer votre propre perchoir permet d’adapter sa forme aux contraintes spécifiques de l’intérieur de votre poulailler. Différentes formes sont possibles, et rapides à assembler. Le trépieds, le porte manteau, ou encore, comme su l’image ci-dessus, le toit de maison.

Chaque promontoire peut servir de perchoir aux poules, pensez-y lorsque vous dessinerez votre poulailler. L’ajout de planches supplémentaires qui dépassent de peur socle est toujours recommandé.

Une armoire à ponte est peut-être une installation à laquelle vous pouvez réfléchir, si vous avez les ressources nécessaires pour en obtenir une. Il vous faut dans un premier temps un meuble à tiroirs inutilisé, comme sur l’image que vous transformerez pour la ponte. La transformation du meuble intéresse deux principaux axes, la ventilation et l’isolation, ainsi que la circulation des œufs. La circulation des œufs nécessite une transformation du plancher des étagères. Il faut l’incliner pour permettre à l’œuf de rouler et ajouter une ouverture à la base de l’inclinaison pour évacuer l’œuf vers l’étagère du dessous . Ceci permettra à l’œuf de quitter le lieu de ponte et ainsi éviter le risque de bris. Les poules passent beaucoup de temps à couver lorsqu’elles attendent des petits, elles ont donc besoin d’un lieu confortable, sécurisé et à l’abri des regards pour accomplir leur tâche dans les meilleures conditions.

Suggestions de poulaillers faciles à fabriquer

Bien que cela puisse paraître insurmontable pour quelqu’un sans expérience, fabriquer son propre poulailler est en réalité une tâche facile et même ludique une fois que l’on s’est correctement familiarisé avec les principales étapes.

La conception et l’importance du plan

La conception de votre poulailler, c’est-à-dire le dessin du plan est une étape fondamentale sans laquelle votre poulailler ne ressembla à rien de concluant. Mine de rien, vous vous livrez à un exercice d’architecture, et vous devez de ce fait en adopter la méthode. Lors de la conception, vous pouvez opter pour deux types de poulailler. Le poulailler avec enclos externe, et le poulailler simple sans enclos externe. Le premier étant plus élaboré que le second. Tout poulailler doit pouvoir comprendre, des zones de pontes individuelles, des perchoirs et des zones de restauration pour permettre aux volatiles de se nourrir. Le tout en offrant un espace suffisant pour que les oiseaux circulent librement dans l’enceinte du poulailler.

Les poules aiment le soleil

Il est bon de savoir que la lumière du soleil, encourage les poules à pondre. Un poulailler correctement exposé à la lumière du jour est un poulailler qui sera bien plus productif en œufs. Il est tout aussi important que le poulailler soit protégé de la chaleur, et de ce fait le placer sous un arbre n’est pas une mauvaise idée. Le poulaillers sous l’arbre sera exposé au soleil à heures régulières durant la journée tout en restant à l’ombre le reste du temps protégeant ainsi ses pensionnaires d’une chaleur trop contraignante. Certains éleveurs, installent ds lampes à l’intérieur du poulailler pour augmenter le rythme de ponte des poules. Si vous décidez d’opter pour cette option, veillez à mettre une lumière jaune pour imiter la lumière du soleil. La lumière Bleue ou Blanche n’aura aucune conséquence sur la productivité de vos poules.

Le poulailler que nous vous suggérons ici de réaliser ne nécessite guère plus de une heure voir deux pour être achevé. Il est en revanche conçu pour les régions ou les températures restent acceptables. Car il ne comprend pas d’espace protégé des éléments extérieurs.

Vous aurez besoin de 11 solides tasseaux en bois. 3 de 2,5 m, 2 d’1,2 m, et 6 de 1,5 m.

error: Contenu protegé
Partagez
Enregistrer
Tweetez