Les robes vintage, un style qui pourrait bien faire son come-back plus vite qu’on ne le pense

Lorsque l’on parle de rétro ou de vintage, on pense tout de suite à la pin-up et donc forcément à Marylin Monroe. Mais on ne pense pas forcément au style vestimentaire qui était adopté à l’époque par la plupart des femmes de la bonne société pour revendiquer leur appartenance. Pourtant, beaucoup de filles contemporaines se disent attirées par ce style et admettent que si le risque du jugement acerbe de leur entourage n’était pas réel, elles adopteraient ce style sans plus de réflexion.

Et on les comprend, il suffit de contempler n’importe quelle robe de style vintage pour remarquer que tout dans ce vêtement respire l’harmonie. L’harmonie des coutures et des courbures. L’harmonie du style de la robe et de ses couleurs. Puis enfin l’Harmonie de l’élégance, de la respectabilité et du sex-appeal réel que ce type de robe procure. Les robes rétro sont la preuve qu’il est possible d’être désirable sans forcément se promener semi-nue dans la rue. Mais trêve de paroles d’église et identifions plutôt ce qui fait le charme des robes pour femmes rétro. 

Robe d’été vintage une robe d’un seul tenant

On reconnaît les robes vintage ou rétro par le fait que beaucoup d’entre elles sont d’un seul tenant, et souvent avec des motifs évoquant le printemps. Ce sont les modèles destinés à être portés en été. Leurs couleurs vives permettent d’évacuer le surplus de chaleur et de ne pas transformer le vêtement en four. Leur toile légère et souple vole au vent et rafraichis la gente dame qui la porte. Le tracé de leur forme est évasé. La robe se resserre au niveau de la taille, et va en s’élargissant au fur et à mesure qu’elle descend vers le bas. Cette forme en entonnoir permet à madame ou à mademoiselle d’orner son ravissant vêtement d’un délicat ruban raffiné en tant qu’accessoire mettant en relief la grâce naturelle de celle qui le porte. Cela dit la robe est souvent laissée simple et sans accessoires.

La robe d’été vintage jouit d’un style compatible avec une large palette de cols. La plupart sont des décolletés, été oblige, mais pas uniquement. Il est possible également de rencontrer de ravissantes robes rétro pour l’été dont le col est comparable à celui d’une chemise. Combien même, ce serait difficile à imaginer, le rendu est de toute beauté. À mon sens, celles qui ont un col à revers restent les plus représentatives de la culture vestimentaire rétro dédiée à l’été. J’ai aussi une petite faiblesse pour les robes à col carré. Un col de plus en plus délaissé par les stylistes de nos jours. Cela dit, toute la diversité de cols féminins possible et imaginable est représentée dans les robes estivales des années 50. 

Robe d’hiver Vintage

Parmi les robes d’hiver, on en rencontre beaucoup qui, à l’inverse des robes d’été ont un tombant non pas évasé mais moulant, même au niveau des jambes. Et c’est bien normal, avant de servir d’instrument d’apparat, la robe, étant une robe d’hiver a avant tout pour vocation de protéger celle qui la porte du froid, cependant pas toutes. Beaucoup, comme les robes d’été, ont un tombant évasé. Votre choix se fera donc naturellement en fonction de la température extérieure. Pour vérifier que vous êtes bel et bien en face d’une robe d’hiver vintage, observez les fermetures.

Toutes sont normalement des boutons plus ou moins volumineux et plus ou moins visibles selon leur couleur et selon la couleur du tissu sur lequel ils sont apposés. Observez également le col. Il y a une gamme de cols typiques des robes d’hiver vintage. Attention, robe d’hiver rime souvent avec décolleté, car il y a des robes d’extérieur qui sont par elles-mêmes conçues pour protéger du froid et des robes d’intérieur qui se portent en général avec un manteau en complément. Ce sont celles-ci qui sont en général dotées d’un décolleté. En ce qui concerne les robes d’extérieur, elles arborent souvent un magnifique col berthe, un cache cœur ou encore un col Claudine des plus esthétiques et des plus charmants.

Les accessoires 

On ne saurait parler de robes vintages sans aborder leurs accessoires légendaires qui ont par ailleurs fait le cinéma hollywoodien de l’époque. Que ce soient les sacs à main assortis, des chapeaux, les ceintures et les rubans ou encore les chaussures, tous ces éléments sont indispensables pour une authentique pin-up désireuse de revivre le passé. Pour ce qui est des souliers, qui sont tout de même l’accessoire le plus important (on peut se passer de chapeau, mais difficilement de souliers.) les mocassins à talons hauts sont les souliers officiels des robes de sortie des femmes de l’aristocratie de l’époque. Il n’est cependant pas interdit d’exhiber ses jolis petits orteils dans une jolie paire de sandales. Cependant, ce n’est pas forcément d’époque.

Ce qui l’est en revanche et qui peut donc sans problème remplacer le mocassin à talon haut, c’est l’escarpin ouvert à l’avant. Pour compléter l’effet vintage et le porter à son paroxysme, portez l’escarpin avec une paire de bas de telle sorte masquer en partie les orteils visibles l’avant. Le chapeau quant à lui est un autre accessoire destiné principalement, au-delà de vous protéger du soleil bien sûr, à renforcer l’image vintage de votre ensemble. Pour ce faire, rien de tel que de porter un chapeau en feutre avec son fameux filet qui tombe sur le visage et qui donne une impression de distance entre la femme et son entourage. Cela renforce non seulement le côté vintage de l’ensemble, mais également votre indice de mystère qui intéresse et intrigue et donc qui attire l’attention.

Conclusion

Au risque d’en décevoir plus d’une et d’avouer que je donne un peu dans le clickbait, le titre de ce billet est plus un souhait de ma part, moi qui aime ce style à la folie, plutôt qu’une prévision crédible. En réalité, la mode d’aujourd’hui n’a plus de mode que le nom. Et est digne d’intérêt qu’en tant que moyen d’intégration sociale. Le raffinement quasi-artistique présent dans la vie quotidienne durant les années 50 est aussi loin que les années elles même. Voilà pourquoi il est facile de vous distinguer et d’affirmer votre raffinement en osant le style vintage et en l’opposant ouvertement à la “mode” d’aujourd’hui, ne serait-ce qu’une fois dans votre vie simplement pour recueillir les impressions et savoir si c’est un style qui va renforcer votre aura et vous augmentera en attrait.