Comment trouver un bon rédacteur web fiable et efficace ?

Lorsque vous commencez dans le digital, le plus difficile et d’attirer l’attention sur ce que vous faites dans un paysage saturé de messages. Cela passe par un bon référencement. Ainsi que par la création d’un contenu considéré comme de qualité par votre cible et qui l’incitera à cliquer. Dans cette démarche, le texte est fondamental. D’abord, parce que c’est le seul canal que peut consulter automatiquement le robot des moteurs de recherche afin de définir la thématique ainsi que le sujet du texte mis en ligne et ainsi le référencer correctement. Il conditionne donc la visibilité de votre présence web, et ce, malgré l’existence d’autres canaux comme la vidéo ou encore l’image. Le texte constitue le canal basique. En suite parce qu’étant le moins onéreux à produire, le texte reste le média le plus disponible et donc le plus consulté sur Internet à une écrasante majorité. Voyons les astuces à connaître pour trouver un bon rédacteur web. 

La contrainte de temps 

Développer une activité solidement ancrée dans le paysage web demande un investissement de chaque instant. Or, produire un texte de qualité qui saura intéresser votre audience requiert un temps que vous n’avez certainement pas. Il est donc ici essentiel de vous mettre en quête d’un rédacteur qui saura répondre à votre besoin. En prospectant sur Internet, vous trouverez des offres diverses et variées. Mais attention à ne pas vous tromper de collaborateur. Si la grande majorité des rédacteurs, se présente comme étant multi-spécialiste, peu le sont en réalité. Une belle plume dans la rédaction d’articles, ne l’est pas forcément lorsqu’il s’agit de concevoir des fiches produits. Ou encore des textes promotionnels. Vous devez donc dans un premier temps définir votre besoin. Articles de blog, pages de site web , copywriting , newsletters, fiches produits, communiqués de presse, reformulations de texte, traductions, retranscriptions, infographies, présentations ou encore e-books sont autant de spécialités rédactionnelles qui ne demandent pas les mêmes compétences. Définissez d’abord votre besoin. 

Les plateformes 

Il s’agit de la solution immédiatement disponible. Mais vous vous doutez bien que derrière cette disponibilité il y a un revers de médaille. Les plateformes sont garantes de la disponibilité immédiate de ressources, de la qualité ainsi que du respect des délais lors des livraisons. Mais en contrepartie, elles vous facturent plus lourdement que la moyenne du marché. Ici, nous retrouvons le principe classique des intermédiaires de commerce. Qui mettent en relation les demandeurs de compétences et les offreurs de celles-ci. Les plateformes vous garantiront le respect des délais ainsi que du cahier des charges. En revanche, aucune relation durable n’est possible avec votre collaborateur. Vous ne pouvez le solliciter autrement qu’en étant forcé de passer autant de fois qu’il le faut par les plateformes en question. Impossible même pour le prestataire de glisser ses coordonnées sur les livraisons, celles-ci étant scannées par des robots paramétrés sur la détection de chiffres ainsi que d’arobases dans le texte. Or, pur une collaboration durable, fructueuse et de qualité, il est essentiel que votre prestataire comprenne votre culture, votre philosophie de travail ainsi que votre positionnement pour adapter au mieux les tournures dans le texte en fonction de votre ligne éditoriale et de votre volonté de rendu. Malheureusement ces aspects et bien d’autres encore qui font le cœur de métier ne peuvent être traités dans les conditions imposées par ces plateformes. 

La prospection active 

Les rédacteurs présents sur les plateformes, le sont souvent par paresse. Plutôt que se constituer un site ainsi une bibliothèque où il présente son travail, le rédacteur préférera se soumettre aux conditions désavantageuses de la plateforme afin d’assurer ses missions au moindre investissement. La prospection sur le web, à commencer la la saisie de quelques mots-clés sur les barres de recherche de Google ou de Bing, vous permettra de tomber sur des professionnels du texte, présentant leurs travaux à travers des vitrines web des mieux organisées. Vous pourrez alors y jauger l’amour du métier, la passion pour les choses bien faites, mais aussi et surtout vous aurez accès à la bibliothèque complète du rédacteur et vous y lirez certaines de ses productions. Vous serez alors en mesure d’effectuer une évaluation plus fiable niveau de compétences du prestataire. Pour reconnaître un bon rédacteur, examinez la structure de son blog. Entre autres, le balisage HTML des intertitres, l’existence d’images avec une balise ALT renseignée, le script rédactionnel qui est l’ensemble des tournures de phrases utilisées et qui définissent le ton général du texte. Vous pouvez également consulter le nombre de partages du texte pour évaluer l’attrait que le rédacteur exerce sur sa propre audience. Sans oublier le fait que cette fois-ci vous serez en contact direct avec votre partenaire, ce qui éliminera les marges des intermédiaires baissera donc les prix et améliorera la qualité de votre collaboration. 

Les agences de stratégie digitale 

Si vous avez un budget plus confortable, vous avez la possibilité de vous adresser à une agence de stratégie digitale. Ces agences sont largement plus chères que les plateformes ou encore les rédacteurs indépendants. Elles vous proposent des solutions plus lourdes que la simple rédaction. Et inscrivent leur action dans le lancement de projets ambitieux qui se déploient sur le long terme et qui nécessitent un pilotage. Leurs propositions prennent souvent la forme d’un pack stratégie digitale. Dans ces packs, la rédaction n’est qu’un aspect de la stratégie. Le reste est constitué par les phases conception, de déploiement ainsi que d’évaluation d’actions de communication. L’objectif de l’agence est donc de vous constituer une base d’audience solide sur le web, grâce à laquelle vous pourrez lancer des campagnes et convertir des prospects en clients de vos offres. 

Concevez un processus de recrutement. 

Pour évaluer un rédacteur, quoi de plus facile que de lui demander de rédiger un texte test pour vous. Tous les rédacteurs proposent spontanément de vous faire parvenir un texte témoin gratuitement. Votre premier réflexe sera de vérifier l’authenticité du texte en le passant dans des applications de détection de plagiat réputées, que vous trouverez facilement sur le web. La moindre succession de mots constituant une phrase détectés identiques à une source doit être considérée comme un plagiat. Car la probabilité que deux rédacteurs, alignent les mêmes mots de la même manière dans une phrase est tellement faible qu’elle peut être considérée comme nulle.